Un nouveau départ (2 ème partie)

Un nouveau départ (2 ème partie)

Messagepar Spectre (Xander) » 20 Octobre 2015, 21:20

<< Précédemment.


Spectre, à bord de son landspeeder, évoluait à toute allure vers l’Est en direction du Palais de Zarga le Hutt afin de voir si ce dernier aurait du travail pour lui. Il faisait horriblement chaud dans le désert de Tatooine, surtout que le Nagai était vêtu de sa tenue d’assassin, ajouté à cela sa longue bure noire. Heureusement, la vitesse de son véhicule créait un courant d’air relativement rafraîchissant. Le voyage était monotone, la paysage se limitant à du sable, des dunes, de la roche, des canyons. Après, il y avait la faune locale, sans compter les pillards Tusken, les Jawas à bord de leurs chars des sables ainsi que toute autre rencontre imprévue que Spectre pouvait faire, mais il semblait que l’assassin, ne rencontrant pas âme qui vive enfin, rien de notable, soit voué à effectuer ce voyage tranquillement, sans incident. Tant mieux! Il n’avait pas de temps à perdre et devait se refaire financièrement. Il devait également commencer à se forger une réputation afin de prospérer dans sa voie, n’ayant pour le moment pas d’autre ambition.

HRPG: Je fais un test d'affinité à la Force pour voir si je ressens une légère sensation due à la présence de Ahsuka et de son interlocuteur dans la Mer des Dunes.
Aspects : Assassin Cyber Augmenté Hanté par Sareena Sow Nagai Derviche Seyugi Froid Et Méthodique En bons termes avec la République Fédérale Equipement spécialisé

Image

Re: Un nouveau départ (2 ème partie)

Messagepar Spectre (Xander) » 20 Octobre 2015, 21:49

Spectre ne relâcha pas la cadence, avançant pied au plancher pour atteindre au plus vite le Palais de Zarga.

Un peu moins de deux heures après avoir quitté Mos Sedd’Kah, les formes du Palais se dessinaient au loin, il ne faudrait plus que quelques minutes pour arriver à destination. Spectre ne se souvenait pas avoir déjà fait affaire avec les Hutts dans son ancienne vie aussi, il se demandait comment il allait être accueillit mais bon, en règle générale, les Hutts laissaient toujours aux premiers venus une chance de prouver leur valeur, même si le travail en question devait être peu honorable. Peu importait, il fallait qu’il réussisse ce contrat, quel qu’il soit, son avenir dépendait de ses premiers pas.

Arrivé à quelques centaines de mètres, Spectre ralentit significativement son allure, avançant désormais assez lentement, le temps de scruter les environs.
Aspects : Assassin Cyber Augmenté Hanté par Sareena Sow Nagai Derviche Seyugi Froid Et Méthodique En bons termes avec la République Fédérale Equipement spécialisé

Image

Avatar de l’utilisateur

Re: Un nouveau départ (2 ème partie)

Messagepar L'Observateur » 20 Octobre 2015, 22:10

Image

L'imposant palais apparut enfin au Nagai vagabond. L'édifice, bâti au bord d'une chaîne de montagnes rocheuses, semblait impénétrable. Il n'y avait pas de défenses apparentes mais rien ne disait qu'il n'y avait pas de tourelles cachées, prêtes à s'activer à la moindre menace. Spectre contourna le bâtiment de loin, cherchant l'entrée tout en examinant l'extérieur du palais...
Mais aucune mauvaise surprise ne l'attendait, en tout cas pour l'instant. S'il y avait quelque chose, il l'aurait vu – son investigation suffisamment minutieuse le lui garantissait.

Ne restait donc plus qu'à se présenter à l'entrée, en espérant que le garde qui s'occupait des admissions n'allait pas lui interdire l'accès à cause d'un délit de sale gueule !

Re: Un nouveau départ (2 ème partie)

Messagepar Spectre (Xander) » 20 Octobre 2015, 22:21

Les sens affûtés de Spectre ne décelèrent ni sniper embusqué, ni piège, ni système de surveillance apparent. Il semblait que l’on pouvait s’approcher sans crainte du Palais de Zarga le Hutt. Il devait être plus facile d’entrer que de sortir car les Hutts étaient réputés pour être toujours et constamment bien entourés.

Un sentier étroit permettait au speeder de Spectre d’accéder directement près de l’entrée du Palais. Le Nagai s’arrêta à quelques dizaines de mètres et descendit de son véhicule pour terminer son trajet à pied, non sans avoir au préalable récupéré son casque d’assassin qu’il portait sous le bras.

Arrivé devant la porte, Spectre chercha un système de communication, qu’il trouva très vite et appuya sur le bouton d’appel afin de signaler sa présence, même si cela était déjà fait depuis longtemps.

Personne ne répondit à l’interphone mais la lourde porte blindée s’ouvrit, coulissante lentement vers le haut dans un bruit de machine vieille de plusieurs milliers d’années. L’intérieur donnait sur un immense couloir voûté, sombre, mais les yeux cybernétiques de Spectre lui permettaient de voir comme en plein jour. Juste de l’autre côté du seuil de la porte, se tenaient deux gardes Gamorréens à l’allure primitive, portant des vibro haches qui l’étaient tout autant. L’un d’eux prit la parole, dans sa propre langue avec un ton aussi aimable et courtois que pouvait l’être un Rancor au réveil.

- C’est pour quoi ?!

Spectre, qui connaissait plusieurs langues, n’eut aucun mal à comprendre le dialecte de son interlocuteur et à lui répondre, avec un ton calme, froid et ferme :

- Je désire m’entretenir avec votre patron, Zarga!

Alors que l’autre Gamorréen était resté silencieux et impassible, le premier dévisagea Spectre, le regardant de bas en haut. Il ne prit même pas la peine de le fouiller. Les mesures de sûreté étaient inexistantes chez les Hutts. Il y avait de toute façon suffisamment de gardes pour dissuader quiconque de faire le malin, quand bien même cette personne fut un cyborg maître dans l’art du combat.

D’un geste de la main, le garde fit signe à Spectre de le suivre. Tandis que le second garde restait à son poste, activant le mécanisme de fermeture de la porte qui se refermait tout aussi lentement et bruyamment qu’elle s’était ouverte, l’assassin suivit le Gamorréen a travers le long couloir.

Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent dans l’immense salle du trône bondée de monde (gardes, mercenaires, danseuses et autres individus de diverses espèces). Il y faisait chaud et une musique d’ambiance se faisait entendre. Au milieu de tout ce beau monde, affalé sur un trône oblong, se tenait Zarga le Hutt. Il était gros, répugnant, le Hutt typique, les yeux à moitié ouverts, lancinants, l’attention focalisée sur ses danseuses. Spectre s’attarda un peu plus sur la foule de personne entourant Zarga avant de venir s’adresser à lui. Outre les Gamorréens, il y avait d’autres hommes armés, dont un individu en armure complète (apparemment de sexe masculin vu sa physionomie). L’expérience et l’intuition du Nagai lui suggérèrent que ce dernier devait représenter la menace potentielle la plus grande dans toute cette salle. Mais peu importait, Spectre était venu demander du travail, pas créer du grabuge.

Alors que la Gamorréen qui avait accompagné Spectre jusqu’ici était repartit de la salle du trône pour regagner son post, le Nagai s’avança seul, suivit de plusieurs dizaines de regards, en direction de Zarga le Hutt pour le tirer de sa torpeur :

- Mes Respects, Excellence ! … dit-il tout en inclinant légèrement la tête vers le bas. - … Puis-je requérir votre attention ?
Aspects : Assassin Cyber Augmenté Hanté par Sareena Sow Nagai Derviche Seyugi Froid Et Méthodique En bons termes avec la République Fédérale Equipement spécialisé

Image

Re: Un nouveau départ (2 ème partie)

Messagepar Verd Kyramud (Manda'lor) » 21 Octobre 2015, 00:15

La chaleur était étouffante. Les deux soleils de Tatooïne se trouvaient déjà haut dans le ciel. Adaaray continua son chemin le long du chemin sinueux menant au palais. Le mercenaire se rendait dans cette bâtisse. Elle était à l'image des Hutts: imposante et crasseuse. Le Mandalorien n'aimait pas travailler avec les larves du Cartel, mais elles hélas le travaille se faisait rare en ce moment. Maintenant que Adaaray y songer cela lui paraissait bien étrange qu'au vu des événements galactiques, il y ait aussi peu de travail pour lui. Le Mandalorien se présenta à la porte. Il signala sa présence à l'interphone. Aucune réponse. Il frappa un coup de nouveau sur le bouton. La porte s'ouvrit dans un bruit d'acier rouillé. Une fois la porte ouverte, l'odeur fétide des lieux se propagèrent jusqu'à Aadaray. Il pénétra ensuite d'un pas assuré. Deux Gamoréens s'approchèrent de lui de leurs démarches chaloupées. Ils s'arrêtèrent devant le mercenaire et tentèrent de reprendre leur respiration. L'un d'eux arriva à articuler :

- Mercenaire ?
- Non, facteur.

Les deux gardes restèrent quelques secondes à se regarder. Adaaray venait d'avoir la confirmation, s'il en fallait une, que cette race était totalement débile. Ils décidèrent finalement de le laisser passer. Adaaray connaissait déjà l'endroit, car il était venu deux fois durant l'année, car il ramenait souvent des petites frappes afin qu'ils payent leurs dettes aux Hutts. Il n'eut donc aucun mal à trouver la salle des festins où se trouvait le Hutt et sa cour. Lorsque Adaaray rentra dans la salle, il soupira à l'idée qu'il devrait laver une dizaine de fois son armure avant que l'odeur répugnante ne s'en aille. Lorsqu'il pensait à l'odeur l'image d'une caisse lui vint à l'esprit. Pourquoi ? Il n'en avait absolument aucune idée. Cela lui arrivait souvent d'avoir des images floues associées à des mots ou des sentiments. Cela devait-être des vestiges de son passé, mais il ignorait souvent ce que cela signifiait. Le Mandalorien se déplaça calmement parmi la foule. Les autres mercenaires le dévisagèrent et deux danseuses s'approchèrent de lui. Il les arrêta d'un geste de main et regarda en direction du trône. Il s'arrangea pur être aperçu par le bras droit du Hutt qui se pencha vers son Maître sûrement pour lui annoncer la venu du mercenaire. Adaaray attendit alors près d'une heure dans un coin de la pièce alors que beaucoup de mercenaires profitaient de l'alcool, des danseuses ainsi que des tables de Sabacc. L'ambiance était festive jusqu'à l'arrivée d'un étrange personnage. Un Nagai au visage étrange. Ce dernier pénétra dans la pièce et examina l'environnement avant de se diriger vers le Hutt. Adaaray se redressa et se prépara à dégainer. On pouvait croiser de tout dans cette salle alors valait mieux se préparer. L'homme se planta devant le Hutt qui admirait les danseuses.

* Il ne va quand même pas le faire ? * pensa le Mandalorien

- Mes Respects, Excellence ! … dit-il tout en inclinant légèrement la tête vers le bas. - … Puis-je requérir votre attention ?

* Ah bah si. *

Adaaray l'observa la main toujours sur son blaster. Au moindre mouvement suspect il était mort. S'il était attendu alors tout irait bien pour lui sinon la prime qu'attendait Adaaray pourrait bien être sur sa tête. Le Mandalorien décida donc de commencer à sortir lentement de son holster le pistolet blaster. Il savait qu'il n'était pas le seul, car si jamais le Hutt s'énervait et décidait de demander sa tête toute l'assemblée essayerait de le tuer. Adaaray devait donc être le premier.
Avatar de l’utilisateur

Re: Un nouveau départ (2 ème partie)

Messagepar L'Observateur » 21 Octobre 2015, 00:35

Zarga fut dérangé en plein milieu de son festin par l'arrivée de Spectre... Et il n'aimait pas être embêté en plein repas. Il leva sa tête grasse hors de son plat de grenouilles nala et regarda le nouveau venu d'un œil à l'expression bovine.

- Zabosa dil no brazad Ouna !, dit-il en reniflant lourdement avant de se replonger dans ses grenouilles. L'un de ses suivants, un Drall vêtu d'un simple pagne, ricana en direction du Nagai pendant qu'un droïde protocolaire cabossé traduisait...
- Son Excellence Zarga le Hutt souhaite continuer son repas sans être perturbé.
- Bosh gousma, avokkh.
- Oui, Maître, je m'en occupe, annonça un serviteur Weequay en s'inclinant bien bas.
- Son Excellence Zarga va maintenant laisser son bras droit, Darvill Bosh, s'occuper de vous.
- On avait pigé, ducon !
, s'exclama un membre de l'assistance en jetant une cuisse de gizka au visage du droïde.

Le Weequay s'éloigna du maître des lieux, avançant droit sur Spectre. Il était équipé d'une armure légère et avait un fusil blaster accroché en bandoulière. Bosh s'arrêta à deux pas du mercenaire... La foule devait être habituée à ce genre de situations car peu de monde regarda la scène ; seuls quelques hommes un peu curieux firent exception, en particulier un guerrier vêtu d'une armure mandalorienne...

- Vous voulez quoi ?, grogna Bosh en examinant l'homme de la tête aux pieds.

Re: Un nouveau départ (2 ème partie)

Messagepar Spectre (Xander) » 21 Octobre 2015, 21:33

Pour un premier contact direct avec un représentant de l’espèce des Hutts, on peut dire que les choses avaient mal commencées. Le droïde protocolaire avait expliqué à Spectre (qui ne maîtrisait pas le dialecte Hutt) que son « Maître » n’était pas disposé à lui accorder audience avant d’avoir terminé son repas. Le Hutt avait à peine regardé Spectre et s’était montré très méprisant envers ce dernier malgré les formules de politesse qu’il avait employé.

Qu’à cela ne tienne, le Nagai fit preuve de patience et attendit la suite des évènements, lorsque Zarga appela un de ses hommes de main, un Weequay dénommé Bosh, vêtu d’une armure légère et portant un fusil blaster en bandoulière. Voir un Weequay dans ce genre d’endroit n’était guère surprenant. Cette espèce côtoyait beaucoup le milieu du crime, sans doute plus par ultime nécessité que par réel tendance belliqueuse.

Spectre ne porta même plus attention sur le reste de l’assemblée, alors que certains regardaient la scène. Il fixait le Weequay qui s’approchait de lui pendant que le droïde protocolaire expliquait à l’Assassin que Bosh allait venir s’occuper de lui. Cette explication était inutile, ce que ne manqua pas un des nombreux protagonistes de faire remarquer au droïde, avec une façon bien à lui.

Arrivé à hauteur de Spectre et le regardant avec dédain, Bosh s’adressa à lui dans un Basic parfait, mais avec autant d’amabilité que le garde Gamorréen qui l’avait accueillit quelques minutes plus tôt à l’entrée du Palais de Zarga :

- Vous voulez quoi ?

Nullement impressionné par toute cette mise en scène et cette apparence de gros durs que Zarga et ses sbires se donnaient, Spectre resta de marbre et répondit avec son ton toujours aussi monocorde et froid :

- Je cherche du travail et on m’a dit que votre patron proposait des contrats pour des gens comme moi.

Le regard bleu lumineux se voyait à travers la capuche de Spectre qui fixait Bosh sans sourciller ni cligner de l’œil, un regard froid, calme, ferme, impassible, mais en même temps qui voulait dire que le Nagai était sur ses gardes et prêt à répondre rapidement à la moindre entourloupe.
Aspects : Assassin Cyber Augmenté Hanté par Sareena Sow Nagai Derviche Seyugi Froid Et Méthodique En bons termes avec la République Fédérale Equipement spécialisé

Image

Re: Un nouveau départ (2 ème partie)

Messagepar Verd Kyramud (Manda'lor) » 21 Octobre 2015, 22:35

Adaaray observa la scène avec un sentiment d'amusement et d'agacement. Qui était cet étranger ? Un nouveau ? S'il se comportait ainsi, il ne tiendrait pas longtemps dans le milieu. Était-il aussi imprudent dans le choix de ses coéquipiers ? Car pour le moment le Mandalorien le voyait clairement comme un appât de grande utilité. Si Adaaray n'avait pas d'honneur, il l'aurait utilisé, mais cela ne faisait pas parti du tempérament du mercenaire. Cependant, autours de lui se trouvaient des êtres méprisables avec beaucoup moins de scrupule. Toutefois, ce qui gênait réellement Adaaray était cette attitude familière. Ne pas réfléchir aux conséquences et se lancer quoi qu'il arrive. Cette façon de faire lui semblait si familière que cela l'énervait ? Pourquoi éprouvait-il un tel agacement ? Le Mandalorien rengaina son arme alors que le Weequay s'approchait de l'individu. Il se mit ensuite à observer les alentours. Beaucoup semblaient avoir repris leur conversation. Bien évidemment, des curieux observaient la scène et certains semblaient regarder ce nouvel arrivant de la même manière qu'un steak de bantha. Adaaray se déplaça tranquillement en longeant le mur. Il avait suffisamment admirait la salle de ce point de vue et souhaita changer de point d'observation. Il lui fallait une nouvelle vision des choses. Il attendit de voir ce qui aller se passer. Allait-il enfin annoncer les primes offertes ou devrait-il lui même aller poser la question. Non, jusqu'à présent le bras droit réunissait les mercenaires et distribuait le travail. Il fallait attendre, mais l'ambiance régnante dans la salle des festin l'exaspérait. Il n'aimait pas ce sentiment festive. Non. Ce n'était pas ça le problème. C'est qu'il n'aimait pas être entouré de personne en qui il n'avait aucune confiance. Et encore moins savoir qu'il y avait autant d'alcool accessible à des hommes en armes. Certains seraient capable de se saouler et déclencher une fusillade à cause d'un jeu de cartes et de l'alcool. Voilà pourquoi Adaaray n'aimait pas ce lieu. De plus, le fait d'attendre du travail l'ennuyait. Chaque seconde perdue, était une seconde qui l'éloignait de sa cible.
Avatar de l’utilisateur

Re: Un nouveau départ (2 ème partie)

Messagepar L'Observateur » 22 Octobre 2015, 01:00

Bosh leva les yeux au plafond et marmonna quelque chose d’inintelligible.

- Encore un agneau pour l'abattoir. Le Weequay n'était pas très impressionné par le visage intimidant du Nagai. Il voyait passer des tas de personnes aussi impressionnantes que lui, sinon plus. Il tendit le bras vers une partie de l'assistance, où il y avait une concentration d'hommes armés particulièrement importante. Comme si ça le tuait de donner des explications, il soupira et ajouta entre ses dents serrées : Rejoins les mercenaires, et attends, pigé ?

Il retourna auprès du Hutt immédiatement, sans cacher qu'il était dérangé. L’hospitalité n'était pas au menu, apparemment ! Mais Spectre allait avoir du boulot, c'était le principal. Les hommes comme lui ne venaient pas ici pour se faire des amis.

Une demi-heure plus tard (pendant laquelle les mercenaires étaient libres de profiter du buffet ou des danseuses), Bosh frappa un gong situé au fond de la salle. Les autres hommes de main commencèrent à s'agiter autour d'Adaaray et de Spectre. Le premier savait déjà ce que cela signifiait, le second allait le découvrir. Un par un, la quinzaine de mercenaires quitta la salle du trône, guidés par Bosh. Le bras droit de Zarga les amenait dans une pièce où ils ne seraient pas dérangés pour proposer ses missions. Ils traversèrent deux couloirs gardés par des gardes Gamorréens à moitié assoupis, puis arrivèrent dans la salle de briefing. Il y avait un projecteur holographique au centre et rien d'autre. Les hommes se répartirent au tour de l'appareil pendant que Bosh faisait ses préparations.

- Ok les gros durs, j'ai reçu une mise à jour de la liste des primes. On a du lourd, des infos directes de Nal Hutta ! Quelques personnes ricanèrent et se frottèrent les mains. Bosh les ramena à l'ordre immédiatement... Fermez vos sales tronches ! J'ai pas fini de parler ! Tss... Il manipula le projecteur et diffusa l'image d'une Twi'lek.

Image

- Mais avant de parler des primes, on a un contrat spécial... C'est dangereux, mais ça paye bien, vous entendez mes cannoks ?! Tenez-vous bien, 250.000 crédits pour une ingénieure à la con, Landa Chimaerek. Morte seulement.

Bosh croisa les bras avec un sourire amusé pendant que les hommes réagissaient à cette annonce. De toute évidence, ils étaient majoritairement des bleus, des petites frappes. Il devait y avoir cinq ou six hommes performants, en comptant Spectre et Adaaray.

- Elle est sur Telos IV. Elle travaille au Projet de Développement de la Station-Citadelle. Mais ça c'est pas votre problème. Notre commanditaire veut la tête de mademoiselle Chimaerek. Pourquoi j'en parle à part, alors que je pourrais l'inclure avec les primes habituelles ? Mais parce que, mes chers bouseux, elle est protégée par le gouvernement Telosien. Y en a pas un parmi vous capable de l'approcher sans crever avant !, cria-t-il avant d'éclater de rire.
- La ferme !
- Me sous-estime pas, sale gueule !


Ceux assez susceptibles ou assez mauvais pour se sentir visés n'hésitèrent pas à insulter le Weequay pendant que celui-ci riait grassement. Il finit par essuyer ses yeux humides avant de reprendre...

- Bref, c'est le contrat spécial du jour, les enfants...
- Et si on s'associe à quelqu'un ?
, demanda un bleu.
- T'es con ou quoi ? La prime est divisée par deux, ils s'en foutent !, répondit son voisin sur un ton condescendant.
- J'AI PAS FINI DE PARLER !, hurla Bosh en donnant un coup de pied dans le projecteur. Merde à la fin ! Bon ! Si vous voulez aller crever tout seul sur Telos, allez-y. Mais notre commanditaire a falsifié dix cartes de sécurité qui vous permettront de vous déplacer dans les zones à accès restreint, alors si y a dix courageux qui veulent tenter leur chance... Et bien... Portez-vous volontaire, conclut-il sur un ton de défi.

Re: Un nouveau départ (2 ème partie)

Messagepar Spectre (Xander) » 22 Octobre 2015, 21:02

L’attitude de Bosh commençait à exaspérer Spectre, mais ce dernier, maître de ses émotions, n’en laissa rien paraître. Il ne devait pas déclencher de grabuge ici, il était au contraire là pour se faire de l’argent. Avec le temps, il finirait par s’habituer à ce genre de climat.

N’ayant pas le choix, Spectre se fondit dans la masse hétéroclite de la cour de Zarga le Hutt, attendant pendant un temps semblant interminable. Rien de ce qui lui était proposé ne l’intéressait, que ce soit les danseuses ou le buffet. De plus, il ne semblait pas y avoir beaucoup de choix en matière de boissons non alcoolisées. Le Nagai se contenta d’attendre et examiner un peu plus la salle et surtout les personnes qui l’occupaient. Il y avait différents types de droïdes et serviteurs qui s’afféraient pour répondre aux besoins des clients. Ces dits clients étaient composés de malandrins, de mercenaires et autres personnes peu recommandables. Aucune personne ne semblait représenter une quelconque menace pour Spectre qui était entraîné et avait affronté des adversaires bien plus dangereux. Le seul en fait sur qui il fallait garder un oeil était cet individu silencieux, revêtu de son armure, une armure d’ailleurs qui semblait vaguement familière au Nagai. L’instinct de Spectre ne le trompait que rarement sur les gens et il savait que cet homme n’était pas à prendre à la légère mais il n’y avait non plus aucune raison de redouter un affrontement enfin, pour le moment. Quant au Hutt lui-même, il n’était même pas à compter parmi les personnes potentiellement dangereuses individuellement. Les Hutt étaient des créatures trop grosses et trop lentes pour pouvoir se battre correctement. Leurs armes étaient leur force de caractère, leur propension à manipuler et tromper les autres et leurs gardes du corps.

Au bout d’une éternité, enfin, un gong retentit. Bien que Spectre assistait pour la première fois à ce genre de mascarade, il devina que les choses sérieuses allaient enfin commencer. Bosh, qui était celui qui avait sonné le gong, réunit tous les mercenaires, Spectre et l’homme en armure inclus, et les emmena hors de la salle du trône et du tumulte qui y régnait, pour les emmener dans un endroit plus tranquille.

Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent et s’installèrent dans une salle où trônait un holoprojecteur que Bosh activa tout en faisant le point avec ses mots et expressions bien à lui. L’image d’une Twi’Lek à peau bleue apparu. Spectre fut surpris, lui qui s’attendait à voir plutôt une mine patibulaire comme genre de cible, mais peu importait. La dénommée Landa Chimaerek valait son pesant de crédits : 250 000. Une somme non négligeable. Et pour cause, elle était très bien protégée. Le contrat était clair : il fallait la tuer et rapporter sa tête aux commanditaires du contrat. Par contre, 10 cartes de sécurité falsifiées avaient été préparées pour permettre à 10 personnes de remplir ce contrat. Spectre avait l’habitude de travailler seul et l’idée de faire équipe ne l’enchantait pas du tout, d’autant plus qu’il faudrait diviser la récompense pas 10. A dire vrai, le Nagai n’était pas cupide donc ce n’est pas ça qui posait problème. Le réel problème est que Spectre avait l’habitude de travailler seul, en finesse et en toute discrétion, ce qui ne semblait pas du tout le cas de ses… « collègues ». Mais bon, le plus important était pour le moment d’être parmi ceux qui participeraient à la mission, après, il verrait comment éliminer cette concurrence indésirable.

- Je prend ! Dit-il aussitôt d’un ton ferme. Il ne faisait même plus attention aux répliques vulgaires de ses interlocuteurs, commençant à s’habituer à entendre toutes ces grossièretés.

Il ne restait plus qu’à savoir qui d’autre allait prendre ce contrat et nul doute que le guerrier en armure allait être de la partie, selon le Nagai.
Aspects : Assassin Cyber Augmenté Hanté par Sareena Sow Nagai Derviche Seyugi Froid Et Méthodique En bons termes avec la République Fédérale Equipement spécialisé

Image

Re: Un nouveau départ (2 ème partie)

Messagepar Verd Kyramud (Manda'lor) » 22 Octobre 2015, 21:54

Adaaray s'ennuyait fermement dans son coin. Les mercenaires semblait s'amuser. Comment pouvaient-ils réduire leur défense à ce point ? De toute façon plus ils se saouleraient, plus il serait facile de les éliminer. Le Mandalorien chercha du coin de l’œil les membres de la guilde des chasseurs de primes. Il devaient bien y en avoir. Cependant, aucun de ceux qui se trouvaient n'étaient connus du mercenaire. Il soupira puis prit son mal en patience. Une demi-heure plus tard, un gong retentit ce qui annonçait le début de la distributions des contrats. Adaaray suivit le groupe qui se rendait dans la salle des primes. Le Mandalorien fermait la marche, car il ne comptait pas avoir l'un de ses concurrents dans le dos. Il ne leur faisait clairement pas confiance. Le groupe rentra dans une salle avec un projecteur holographique en son centre. Le Weequay annonça alors une prime de deux cent cinquante mille crédits. Beaucoup s'agitèrent suite à cette annonce. C'était trop beau pour être vrai et le dénommé Bosh lui confirma. Elle était sous haute protection et cela risquait certainement d'être compliqué de l'atteindre. De plus seulement dix cartes falsifiées étaient disponibles. Certains se dégonflèrent à l'idée d'affronter la sécurité, mais Adaaray réfléchissez à comment agir. Il avait bien une idée, mais il était trop tôt pour penser à ça. Le Nagaï se fit encore remarquer en prenant directement le contrat. Il pensait réellement être à la hauteur ? Un bleu n'avait que peu de chance de s'en sortir. Les gardes seraient le cadet de ces soucis lors de ce contrats. Il découvrirait bien vite la véritable vie des chasseurs de primes, s'il était réellement nouveau. Adaaray s'approcha de Bosh et tendit la main en attendant sa carte. Il avait seulement quelques secondes pour réagir sinon, le Mandalorien lui collerait la tronche sur l'holoprojecteur pour lui faire regretter ses paroles. Le weequay observa un instant le mercenaire. Bosh eut un sourire mauvais. Adaaray ne savait pas ce qui lui traversait l'esprit, cependant il lui donna sa carte et lui fit signe de la tête de partir.

* Dommage * pensa le Mandalorien qui aurait bien aimé lui faire manger l'holoprojecteur.

Le mercenaire sourit derrière sa visière en forme de " T ". Il se rendit immédiatement vers la sortie. Adaaray ne comptait pas s'ennuyer à prendre la navette. Il volerait le vaisseau de l'un de ses adversaires ou un vaisseau lambda une fois de retour au spatioport. Après tout il suffisait de faire son marché là-bas. Monter à bord d'un cargo puis se débarrasser de son pilote.

Re: Un nouveau départ (2 ème partie)

Messagepar Spectre (Xander) » 23 Octobre 2015, 22:28

Spectre avait été le premier à se manifester à Bosh, mais au moment où le Weequay s’apprêtait à lui donner une carte d’identité falsifiée, le guerrier en armure s’était interposé pour la prendre en premier. Aussitôt après, le guerrier quittait la salle avec empressement tandis que le Nagai, qui avait pu obtenir sa carte, était resté, le temps de savoir combien de concurrents il allait avoir. 4 personnes, deux Humains, un Nikto et un Trandoshan avaient accepté le contrat. Donc, il y avait en tout 5 concurrents pour Spectre, en comptant le guerrier en armure ; rien d’insurmontable, mais il allait falloir commencer à faire le ménage le plus vite possible et ça, avant de quitter Tatooine.

Fort de ces informations, Spectre quitta rapidement la salle, sans un regard ni pour Bosh, ni pour les autres et marcha à vive allure en direction de la sortie du Palais de Zarga. Les sens aux aguets, il surveilla ses arrières du coin de l’œil, sait on jamais, les autres pouvaient avoir la même idée que lui.

Arrivé à l’extérieur, Spectre aperçut au loin une motojet s’éloigner en direction de Mos Sedd’Kah. Le guerrier en armure avait donc un petit temps d’avance, il allait falloir faire vite. Une fois à hauteur de son speeder, Spectre rangea son casque dans le coffre et fit mine de vérifier le moteur de son véhicule, le temps de laisser tout le monde sortir. Ses armes étaient prêtes à être sorties de leur fourreau, mais l’assassin ne montra extérieurement aucune intention agressive, pour tromper ses adversaires.

Les 4 mercenaires sortirent sans un bruit, aucun ne semblait se connaître particulièrement à moins qu’ils n’étaient pas du genre à discuter, même si ils étaient en équipe. Le Nagai revêtit son casque d’assassin sur la tête et se dirigea vers le groupe, son manteau noir fermé et dissimulant ses armes tenues en main. Il s’adressa à eux sur un ton froid et calme, mais en même temps intimidant :

- Ecoutez moi bien, je vais être direct ! Je veux que vous renonciez à ce contrat. Vous en trouverez largement d’autres, c’est votre métier. Vous vous dites sans doute que je suis complètement fou de venir ainsi à moi tout seul pour vous dissuader de poursuivre cette mission, mais croyez moi, j’ai largement les capacités de vous faire beaucoup de mal. Je ne suis pas un chasseur de prime comme vous, je vous conseil de ne pas me sous estimer sans quoi, vous le regretteriez amèrement. Laissez moi faire cette mission seul et donnez moi les cartes qu’on vous a remises.
Dernière édition par Xander le 26 Octobre 2015, 22:01, édité 1 fois.
Aspects : Assassin Cyber Augmenté Hanté par Sareena Sow Nagai Derviche Seyugi Froid Et Méthodique En bons termes avec la République Fédérale Equipement spécialisé

Image

Re: Un nouveau départ (2 ème partie)

Messagepar Verd Kyramud (Manda'lor) » 25 Octobre 2015, 01:15

Adaaray quitta la la salle d'un pas rapide. Il lui fallait se rediriger vers le spatioport. Le Mandalorien descendit le long chemin par lequel il était arriver. Petit à petit les autres mercenaires sortirent à leur tour. Le Mandalorien enfourcha sa moto-jet et partit immédiatement. Il aurait un peu de trajet jusqu'à la ville. Une fois là-bas il lui faudrait trouver un vaisseau pour se rendre sur Telos. Jusqu'à présent Adaaray s'était concentré sur le fait d'améliorer son équipement personnel, mais hélas il n'avait plus suffisamment de crédits pour se payer un vaisseau. Il lui faudrait en emprunter un ou au pire se faire transporter. Le mercenaire n'aimait pas cette option. Il fallait réfléchir à un autre moyen de procéder. Peut-être en gagner un durant une partie de Pazaak. Non, c'était ridicule. Personne ne serait aussi idiot pour parier un vaisseau. Quoique, les joueurs de Pazaak étaient donc réputés pour être de grands joueurs et des parieurs invétérés. De là à parier un vaisseau ? Il faudrait avoir de la chance pour trouver un bon vaisseau. Adaaray arriva dans la ville de Mos Sedd'Kah. Il s'arrêta au magasin lui ayant loué la moto-jet. Il se dirigea vers le vendeur et régla les détails puis récupéra sa caution. Il partit ensuite en direction du spatio-port où il observa différent vaisseau. Il tomba sur un vaisseau cargo qui lui semblait bien intéressant. Il s'agissait d'un YZ-900 Freighter. Un homme d'une soixantaine d'année arriva à ses côtés. Il observa Adaaray avant de déclarer:

- C'est un beau vaisseau, n'est-ce pas ?
- Il a surtout l'air très fonctionnel.
- Je l'ai gagné au Pazaak, mais je n'ai aucune utilité.
- Si vous n'en voulez pas, je suis preneur.
- Vous avez deux cent soixante quinze mille crédits ?
- Hélas pas en ce moment. Mais je ne suis pas contre une partie de Pazaak.
- Une partie de Pazaak ? Pourquoi j'accepterais de mettre en jeu mon vaisseau ?
- Pour la passion du jeu ?
- Ça, c'est parler ! Ok, que me donnes-tu si je gagne ?
- Je t'offres mes services.
- Ça marche ! Viens on va se faire ça à la cantina !

Il quitta le hangar et se dirigea vers la cantina suivit par Adaaray. Ils pénétrèrent dans la cantina et s'installèrent à l'une des trois tables de Pazaak. La clientèle au bar était très hétéroclite. La plupart devaient être des criminels et autres personnes peu fréquentables. Le croupier était un droïde à l'aspect miteux. Il annonça le début de la partie. Adaaray prit une pile de carte et le vieil homme s'empara de l'autre. Le Mandalorien tira cinq cartes de son deck. Le croupier tira une carte pour chaque joueur.

Afficher : spoiler
    Tirage croupier: 1er tour
    - Adaaray : 10 = 10
    - Vieil homme: 10 =10

    Main d'Adaaray= +/-5 +/-6 +5 -4
    Main Vieil: 4 cartes


Le croupier regarda les deux joueurs et attendit leur déclaration. Ses yeux robotique ne reflétait pas la moindre émotion, mais cela était plus que logique pour un droïde.

- Fin du tour
- Fin du tour

Le croupier distribua de nouvelles cartes et attendit le verdict des joueurs.

Afficher : spoiler
    Tirage croupier: 2ème tour
    - Adaaray : 10 + 2 = 12
    - Vieil homme: 10 + 10 = 20

    Main d'Adaaray= +/-5 +/-6 +5 -4
    Main Vieil: 4 cartes


- Fin de tour
- Servi

Le vieil homme avait de la chance. Il regarda le Mandalorien avec un sourire. Le mercenaire était donc tombé sur un chanceux ? Il suffisait d'espérer qu'il ait plus de chance son adversaire. Le croupier servi alors une carte pour Adaaray ce qui lui permit d'égaliser.

Afficher : spoiler
    Tirage croupier: Fin de la manche 1
    - Adaaray : 10 + 2 + 8 = 20
    - Vieil homme: 10 + 10 = 20

    Main d'Adaaray= +/-5 +/-6 +5 -4
    Main Vieil: 4 cartes


Finalement, il avait suffisamment de chance pour rivaliser avec le vieil homme. L'égalité annulait maintenant cette manche. Le croupier redistribua les cartes pour la nouvelle manche. La nouvelle manche se passa bien et permit à Adaaray de remporter le premier point.

Afficher : spoiler
    Tirage croupier: Fin de la manche 2
    - Adaaray : 8 + 4 + 7 = 19
    - Vieil homme: 9 + 2+ 3 + 1 + 10 = 25

    Adaaray remporte la manche.

    Main d'Adaaray= +/-5 +/-6 +5 -4
    Main Vieil: 4 cartes


- Bien joué, fiston ! s'exclama le vieil homme
- Ce n'est que de la chance, répondit simplement le Mandalorien.
- La chance fait partie du jeu.

Le croupier reprit les cartes et redistribua une nouvelle carte. Cette manche fut plus compliquée que les deux précédentes. Il fallut que Adaaray utilise sa carte -/+6 pour égaliser de justesse. Heureusement, le vieil homme utilisa sa carte +2.

Afficher : spoiler
    Tirage croupier: Fin de la manche 3
    - Adaaray : 6 + 2 + 6 + 6 = 20
    - Vieil homme: 9 + 9+ 2 = 20

    Egalité.

    Main d'Adaaray= +/-5 +5 -4
    Main Vieil: 3 cartes


Adaaray observa alors son adversaire. Il semblait convaincu qu'il gagnerait, mais Adarray ne risquait pas de se laisser battre aussi facilement. Il lui fallait ce vaisseau. Le croupier redistribua les cartes une nouvelle fois pour commencer la quatrième manche. La chance sourit au Mandalorien qui remporta la manche.

Afficher : spoiler
    Tirage croupier: Fin de la manche 4
    - Adaaray : 5 + 4 + 6 + 5 = 20
    - Vieil homme: 3 + 7 + 5 + 3 = 18

    Adaaray remporte la manche.

    Main d'Adaaray= +5 -4
    Main Vieil: 2 cartes


Il ne manquait plus qu'un point pour remporte le vaisseau en jeu. Il fallait absolument remporter la prochaine manche, surtout qu'avec une avance de deux points il pouvait se permettre de prendre des risques. Les cartes jouèrent un drôle de tour au Mandalorien et lui firent perdre le point.

Afficher : spoiler
    Tirage croupier: Fin de la manche 5
    - Adaaray : 1 + 8 + 3 + 9 - 4 + 4 = 21
    - Vieil homme: 2 + 8 + 5 + 3 = 18

    Vieil homme remporte la manche.

    Main d'Adaaray= +5
    Main Vieil: 1 cartes cachées


Le croupier annonça le score qui était de deux points contre un. Le mercenaire n'eut pas de chance à la manche suivante. Comment pouvait-il avoir autant de chance ? Il fallait absolument gagner quoiqu'il arrive. Il n'avait plus le droit à l'erreur.

Afficher : spoiler
    Tirage croupier: Fin de la manche 6
    - Adaaray : 7 + 4 + 3 + 5 = 19
    - Vieil homme: 5 + 6 + 7 + 1 = 20

    Vieil homme remporte la manche.

    Main d'Adaaray= aucune carte
    Main Vieil: aucune carte


Plus aucun des joueurs n'avaient de cartes pour s'aider. Seule le destin déciderait du résultat de cette partie. Le destin ? Non, seul la chance. Le destin pouvait être influençait, mais la chance beaucoup moins.

Afficher : spoiler
    Tirage croupier: Fin de la manche 7
    - Adaaray : 1 + 4 + 8 + 5 = 18
    - Vieil homme: 1 + 8 + 6 + 7 = 22

    Adaaray homme remporte la manche et la partie.

    Main d'Adaaray= aucune carte
    Main Vieil: aucune carte


La chance était du côté de Adaaray. Il venait de remporter le vaisseau, mais bien sûr à la seule condition que ce vieil homme respecte son engagement. Le Mandalorien se redressa content du résultat. Le vieil homme sourit au mercenaire. Il se frotta le cou avant de finalement éclater de rire. Il lui fallut quelques minutes avant de se calmer.

- C'était une sacré partie ! Mais hélas, j'ai perdu. Une promesse est une promesse ! Allons au hangar ! Décidément, je gagne vraiment qu'une fois sur deux. De toute façon ce vaisseau ne me servait à rien, il vous sera bien plus utile qu'à moi.

Les deux hommes quittèrent la cantina ensemble sous le regard déçu du gérant de la cantina. Il aurait sûrement souhaité que ces joueurs consomment. Lorsqu'ils arrivèrent au hangar, le vieil homme lui donna une clé magnétique. Elle servait à pénétrer dans le vaisseau. Elle contenait aussi les codes de sécurité du vaisseau. Il le regarda et lui dit alors:

- Il est à vous. Prenez-en soin.

Adaaray le remercia puis se dirigea vers son nouveau vaisseau en saluant le vieil homme qui souriait toujours. Il ne ressemblait pas à un homme ayant perdu un vaisseau durant une partie de carte. Cela était étrange, mais le mercenaire avait plus important à faire. Il embarqua dans son tout nouveau vaisseau. Il visita chaque compartiment de son vaisseau avant de pénétrer dans le cockpit et de s'installer aux commandes. Le Mandalorien décolla alors immédiatement pour l'orbite de Tatooïne. Ce vaisseau était spacieux et pouvait être modifié pour répondre aux attentes de Adaaray. Ce vaisseau serait parfait pour les futurs contrats du mercenaire. Une fois en orbite, le Mandalorien enregistra les coordonnées de Telos afin de lancer la vitesse lumière. Durant le temps du chargement de la puissance pour partir en vitesse lumière, il profita du temps d'attente pour essayer de changer les codes de sécurités
Avatar de l’utilisateur

Re: Un nouveau départ (2 ème partie)

Messagepar L'Observateur » 27 Octobre 2015, 00:30

Ils étaient six à avoir accepté le contrat : Spectre, Adaaray, et quatre hommes plus ou moins expérimentés. Les autres s'étaient dégonflés... Et peut-être qu'il était possible de grossir les rangs de ce dernier groupe ? C'est en tout cas le pari que fit le Nagai, alors que le Mandalorien (si c'en était vraiment un) disparaissait déjà à l'horizon. Après le petit discours de l'assassin, les deux Humains échangèrent un regard inquiet.

- Monotan, je le reconnais. C'est le fou furieux de Mos Sedd'Kah, non ?, murmura le premier, un grand blond dégingandé.
- Si, et alors ? On va pas laisser filer 250 plaques parce qu'il bluffe !, répliqua l'autre, un brun costaud et un peu plus petit.
- Euh..., marmonna son complice en jetant un coup d’œil à Spectre et à ses implants. Ben justement, si. Désolé Jegg, j'ai pas envie de crever pour rien.

Le couard s'éloigna de son compagnon médusé et enfourcha sa moto-jet.

- Attends ! Merde quoi !, lança le brun en le attrapant avant qu'il ne puisse démarrer.

- Économissse ta sssalive, Nagai, répondit le Trandoshan dans sa langue sifflante, un peu plus loin.
- J'ai pigé ce que tu voulais, ricana le Nikto en dégainant deux pistoblasters. Mais je te trouve un peu prétentieux, pour un gars avec de telles blessures. Permet-moi de t'offrir de nouveaux implants, dit-il en souriant de toutes ses dents jaunes.
- Imbécssile, ne joue pas ssson jeu !

De l'autre côté, le dénommé Monotan essayait de convaincre Jegg de changer d'avis, mais c'était peine perdue. Cela faisait au moins un candidat de moins, peut-être deux.
Et si le Trandoshan voulait vraiment se battre, cela en ferait un de plus... À condition que Spectre gagne son duel.

Re: Un nouveau départ (2 ème partie)

Messagepar Spectre (Xander) » 27 Octobre 2015, 11:20

[justify]Le résultat de la tentative d’intimidation de Spectre sur les mercenaires avait été très mitigé. Un d’entre eux avait reconnu en lui l’individu qui avait mit à mal quelques personnes à Mos Sedd’Kah, notamment à la Cantina Twins’leks. Du coup, ce dernier ne s’était pas fait prier pour jeter au sol la carte d’identité falsifiée en sa possession et se diriger vers sa motojet pour changer d’air, alors que son partenaire tentait de l’en empêcher tant bien que mal afin de la raisonner. Le Trandoshan, de son côté, était plus calme et réfléchi et bien que ne s’étant pas laissé intimider, restait de marbre. Le Nikto, quant à lui, voulait jouer les gros durs alors qu’il dégainait deux blasters et les pointait en direction de Spectre. Ainsi, il croyait que les implants du Nagai étaient en quelques sortes des réparations suite à des blessures, il allait vite déchanter.

N’ayant pas de temps à perdre dans une confrontation directe (le guerrier en armure était déjà en chemin et il allait falloir le rattraper), Spectre activa son générateur de camouflage tactique et disparu aux yeux de tous en quelques secondes. Sans temps mort, il bondit vers le Nikto dans le but de le décapiter d’un coup net, rapide et précis d’un de ses vibro wakisashis.
Dernière édition par Xander le 28 Octobre 2015, 00:38, édité 1 fois.
Aspects : Assassin Cyber Augmenté Hanté par Sareena Sow Nagai Derviche Seyugi Froid Et Méthodique En bons termes avec la République Fédérale Equipement spécialisé

Image


Revenir vers « Palais de Zarga le Hutt »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité