Cade Sheppard

Cade Sheppard

Messagepar Cade Sheppard (Manda'lor) » 28 Mars 2016, 17:16

Nom :  Sheppard
Prénom : Cade
Surnom : Kamikaze.
Genre : Masculin
Espèce : Humain

Âge et date de naissance : 32 ans, 185 BY
Planète d'origine : Naboo
Groupe : Alliance des Mondes Républicains
Rang : Commandant
Niveau de personnage : Expert

Physique

Cade Sheppard n'a pas de signe réellement distinctif. Le seul signe distinctif marquant serait peut-être son air renfrogné. Il semble toujours menaçant. Cet air lui sert de carapace et d'armure, mais lui cause bon nombre de problèmes. Ses cheveux bruns accentuent cet aspect sombre alors que ses yeux bleus clairs apportent une touche de lumière sur son visage. Cade est quasiment toujours vêtu de sa tenue de vol, de couleur bleu marine, afin de se tenir prêt à partir au moindre signal d'alerte. À sa ceinture, se trouve toujours un pistolet lui permettant de se défendre en cas d'un atterrissage forcé. Lorsqu'il est au spatioport, Cade arbore l'uniforme réglementaire. Il lui arrive aussi de s'habiller tout en blanc lorsqu'il est envoyé dans une zone arctique. Dans ce cas-là, il revêt généralement un manteau chaud avec une capuche dont l'intérieur est fait de fourrure, un pantalon et des bottes de skis. Il se couvre aussi le visage grâce à une cagoule polaire et des lunettes de ski.


Personnalité :

Cade est entouré de beaucoup de mystère. Il ne cherche jamais à se mêler aux autres même pas avec ceux se trouvant dans son escadrille. Sheppard ne se livre que très rarement et ne souhaite pas dévoiler sa vie à n'importe qui. La seule chose que les gens ont à savoir est son identifiant : Black One. Cela résume clairement la vie de Cade qui reste constamment à l'écart et n'intervient que lorsqu'il y est obligé ou lors des briefings de missions.

Cependant, son caractère change entièrement lors de ses sorties avec son escadrille. Droit, obéissant, mais aussi casse-cou, il devient un pilote très consciencieux. Le jeune homme ne cherche qu'une chose au combat : la victoire. Cette envie de victoire le pousse souvent à se mettre en danger ce qui n'est que rarement au goût de son ailier. C'est pour cette raison qu'il ne garde que très peu de temps son ailier. Malgré sa tendance à se mettre en danger et son surnom, Cade s'est toujours opposé aux missions suicides. Le commandant considère qu'il n'y avait aucun honneur à se sacrifier sans espérer rentrer au bercail.


Histoire :

Naboo semble, pour tout le monde, être une planète où tous les humains vivent dans de somptueuses maisons, mais cela n'est que la façade pour attirer les touristes. Une grande partie de la population n'a pas la chance de vivre dans les belles cités comme Theed et doivent se contenter de vivre dans des villes secondaires. Cade fait partie de ceux qui n'ont jamais vu les beaux quartiers de Theed durant son enfance. Cette dernière fut semblable à celle d'un holodrame bas de gamme qui passait sur holonet dans les années cinquante après la Bataille de Yavin. Il fut abandonné dès sa naissance à l'entrée d'un orphelinat si miteux que le taux d'adoption ne dépassait pas les trois pour cent. Évidemment, Cade ne fut pas adopté et passa sa jeunesse dans l'établissement. Il se révéla très vite être un enfant à problèmes, mais l'orphelinat avait d'autres préoccupations que s'occuper d'un enfant qui ne souhaitait pas se plier aux règles. En effet, l'orphelinat croulait sous les dettes et fut obligé de fermer ses portes. Ses plus jeunes pensionnaires eurent la chance d'être accueillis par d'autres orphelinats, mais ceux de plus de dix ans n'eurent pas cette chance, ce qui sépara des fratries. Cade se retrouvait donc à la rue avec plus d'une dizaine d'orphelins et dû apprendre à vivre par lui-même. Naturellement, il se tourna vers les gangs qui fréquentaient les quartiers où il vivait. Le jeune garçon eut le boulot de guetteur puis plus il vieillit plus il participa à des activités illégales. Il fut le témoin de nombreux règlements de compte et participa même à certain. Il gagna en réputation, jusqu'au jour où une simple bagarre de rue finit en course poursuite. Cade courut à travers la ville pour échapper aux forces de sécurités. Il dût courir près d'une demi-heure avant de semer ses poursuivants.

Avant même qu'il ne comprenne, il se retrouva dans les quartiers riches et plus précisément dans une villa dans laquelle se déroulait une soirée. Cade resta dans la pénombre de peur d'être découvert. Il entendit des voix un peu plus loin dans le jardin qui ressemblait plus à un parc. L'adolescent tenta de traverser le jardin tout en restant dissimulé. Bien évidemment, il se retrouva bloqué par les personnes qui discutaient, mais elles ne l'avaient pas vu. Il s'agissait d'une mère et de sa fille.

- Pourquoi devons-nous supporter ces mondanités ? Interrogea la jeune fille.

Elle était belle avec ses cheveux ondulés tombant en cascades sur ses épaules et ses yeux bleus. Elle portait une robe bleue qui mettait ses yeux en valeur. Cade fut lui-même surpris de la contempler, lui qui avait toujours haït les riches et encore plus leurs enfants gâtés.

- Milie, tiens toi un peu ! Nous devons montrer bonne image pour ton père, lui reprocha sa mère. De plus, Orik Tar est plutôt mignon et un bon parti. Il vient d'une bonne famille et est promis à un brillant avenir dans la marine.
- Il est imbu de lui-même, s'opposa la fille.
- Laisse lui le temps de mûrir.

Un vacarme se fit alors entendre dans la villa et lorsque Cade regarda sur la terrasse, il vit sortir une dizaine de membres des Forces de Sécurité de la ville. Il monta dans l'arbre le plus proche et se cacha dans son feuillage. Il observa les Forces de l'ordre qui le recherchaient. L'adolescent les trouvait bien idiots et décida de se caler sur une branche. Il finit par s'endormir et ne se réveilla que lorsqu'il sentit que quelqu'un lui touchait l'épaule. Il se réveilla en sursaut et faillit tomber de sa branche. Il regarda la personne qui venait de le réveiller. Il s'agissait de la fille qu'il avait vue dans le parc. Elle lui sourit puis lui annonça que les gardes étaient partis depuis un long moment. Ils descendirent de l'arbre et elle se présenta. Cade ne répondit pas au salut et se contenta de lui demander la raison qui la poussait à donner son aide.

- Je trouve ça excitant, lui répondit-elle simplement avec un sourire.

Excitant ? Il était vrai que cela l'était. Sheppard sourit et lui répondit qu'elle avait bien raison de trouver cela excitant. Il la remercia puis repris le chemin vers le mur. Elle lui demanda de repasser la voir. L'adolescent fut surpris par cette demande. Que voulait-elle de lui ? Il finit par partir et ne revint pas pendant plusieurs jours. Cependant, la curiosité était trop forte et il retourna la voir. Il se faufila jusqu'à la fenêtre de sa chambre à laquelle il frappa. Elle lui ouvrit et pour une fois ce fut elle qui fut surprise. Elle l'invita à rentrer et ils firent connaissance. Elle lui avoua qu'il l'intriguait et Cade lui expliqua qu'il agissait pour la même raison. Très vite les rendez-vous nocturnes hebdomadaires devinrent quotidiens. Il fallait tout de même que ces rencontres restent secrètes. Pour la première fois, Cade éprouva de réels sentiments envers quelqu'un et s'ouvrit à cette personne. Ils finirent par s'avouer leurs sentiments et vécurent heureux, du moins c'est ce qui aurait dû se passer, si un prétendant jaloux n'était pas intervenu. Il dénonça le couple aux parents de la jeune fille. Il retrouva ensuite Cade et lui lança :

- Restes loin de Milie. Tu prétends que tu l'aimes, mais tu lui causeras tôt ou tard du tort. Tu ne pourras jamais lui apporter une vie décente !

Cade ne sut que répondre et s'avoua vaincu sans même se battre. Lui qui s'était toujours battu au moindre regard de travers venait de se faire mettre hors combat par de simples mots. Il décida de ne plus revoir Milie, mais ce fut sa plus grosse erreur. Alors qu'il avait abandonné, elle continuait à essayer de le retrouver malgré le fait que tout les séparaient. Lorsqu'elle le retrouva enfin Sheppard se trouvait dans une bagarre entre gang. Par malheur, elle s'interposa et fut atteinte à la tête par un projectile. Cade ne put que la regarder se vider de son sang dans ses bras. Pour la première fois de sa vie, il ne fuit pas lorsque les Force de Sécurité arrivèrent. Il resta à genoux dans la marre de sang, la serrant contre lui. Il fut bien évidement pris pour le meurtrier avant que des preuves ne prouvent son innocence. Il se sentait tout de même responsable. Après sa libération, il se rendit régulièrement sur la tombe de Milie pour y pleurer. Un jour alors qu'il s'apprêtait à partir un homme arriva. Il portait un uniforme de militaire et avait l'aspect autoritaire. Il lui demanda :

- Tu l'aimais ?
- Tellement plus que je ne l'aurais imaginé.
- Alors suis moi.

Il partit et Cade le suivit sans réellement savoir pourquoi il obéissait si docilement. Il se contenta de rester silencieux. L'homme l'emmena jusqu'à une maison. Un homme les attendait sur le perron. Il avait l'air dur et strict. L'homme se mit au garde-à-vous et salua l'homme qui lui rendit.

- C'est lui ? Interrogea le second homme.

- Oui, dans trois ans il pourra entrer à l'académie, mais il est encore loin d'être prêt, alors forme-le.

- Avec plaisir, amiral.

L'amiral s'apprêtait à partir lorsque Cade l'arrêta et lui demanda :

- Pourquoi vous faîtes ça ?

- Parce que si ma fille t'aimait, c'est qu'elle avait vu du potentiel en toi. Et ce potentiel on va le faire ressortir, car il est hors de question que ma fille se soit trompée et ait perdu la vie pour une personne sans potentiel ! Donc ne t'avises même pas d'abandonner ou même d'y songer sinon je viendrais t'enterrer moi-même.

Cade fut content de ne pas croiser son regard, car il aurait eu peur de mourir foudroyé. Il baissa la tête alors que l'amiral repartait, mais il se prit une claque derrière la tête. Le commandant lui aboya alors :

- Ne baisse pas la tête ! Je vais t'apprendre la discipline et ne penses pas pouvoir jouer au malin avec moi ! Tu as causé la mort de ma nièce alors crois moi je vais te faire vivre un putain d'enfer ! Est-ce que c'est bien clair ?
- Oui, répondit Sheppard supris.
- Chef ! Oui, chef ! S'énerva le commandant en lui envoyant un coup à l'estomac qui le plia.
- Chef ! Oui Chef ! Répéta Cade sous le choc.
- A partir de maintenant ton premier et dernier mot sera Chef ! Est-ce bien entré dans ton cerveau de gizka ?
- Chef ! Oui, chef !
- Bien tu percutes vite, petit merdeux !

Ce surnom n'était que le premier d'une longue série. Il fut poussé à bout durant près de deux ans, mais très vite il identifia son instructeur, Marius, comme la figure paternelle qui lui avait manqué durant son enfance. Il lui en fit voir de toutes les couleurs et sembla dans un premier temps lui faire payer la mort de sa nièce. Les réveils aux aurores n'avaient jamais effrayé Cade, mais Marius n'avait pas la même définition du mot aurore que son protégé. Une fois que Sheppard fut détruit par cet entraînement physique, Mairus commença à le reconstruire tel qu'un pilote devait être. Il l'initia au pilotage sur un modèle antique de chasseur, un X-Wing, et pour la première fois Cade se trouva enfin libre. Voler le rendait heureux et lui donner l'impression d'accomplir un miracle. Piloter ce X-Wing lui donnait envie de parcourir la galaxie avec pour seul véhicule un chasseur. Il ne se sentait pas confiné dans cet espace clos, car lorsqu'il voyait l'immensité de ce qui l'entourait il se sentait libre. Marius lui apprit à voler en formation et à suivre son leader quoi qu'il arrive. Finalement, après plus de deux ans de formation intensive pour le remettre à niveau des autres candidats de l'académie, Cade réussit le concours pour rentrer à l'académie et intégra la prestigieuse académie d'Anaxes, la Citadelle. Cade se retrouva au milieu de ce qui était l'élite de la galaxie, mais il ne se sentait pas désavantagé, malgré le fait qu'il n'ait pas reçu une éducation aussi poussée que celles de la plupart de ses camarades. Il compensait ses lacunes en théorie grâce à la pratique. Son instinct de survie surprit ses instructeurs, d'autant plus lors de simulations de combats. Sa capacité à tenter le tout pour le tout afin de se sortir de situations désavantageuses lui valut rapidement le surnom de Kamikaze.

La discipline des instructeurs lui semblait si laxiste par rapport à ce qu'il avait vécu durant les deux dernières années, ce qui le poussa à se rebeller, mais il fut remit au pas. Durant les trois ans de formations, il apprit à perfectionner sa façon de voler et à l'utiliser afin de combattre. Cade réussit finalement par être diplômé et fut surpris de voir l'amiral et le commandant assister à sa remise de diplôme.

- Ne pense pas que ça soit suffisant pour penser que tu es l'homme qu'elle méritait d'avoir, petit merdeux, lui dit le commandant après la cérémonie.

- Tu ne pourras prétendre être cet homme que lorsque ta vie sera proche de sa fin, dit la mère de Milie qui se tenait jusqu'à présent en retrait.

- Nous suivrons ta carrière et si jamais je ne la juge pas digne de Milie, tu sais ce qu'il se passera.

- Chef ! Oui, Chef ! Répondit Sheppard en saluant ses supérieurs.

Cade fut ensuite affecté à la Troisième Flotte dans laquelle il rejoignit un groupe d'intercepteurs. Il participa à plusieurs batailles contre la coalition, mais un an après son incorporation à la Troisième Flotte, la République Héritière fut balayée par un coup d'état mené par les Sith. Cade aida à l'exil des membres de la future AMR, qu'il rejoignit. Il continua d'affronter la Coalition Dissidente qui était devenue les Légions Sith. Sheppard fut une nouvelle fois affecté à une unité d'intercepteurs. Il était le plus jeune, mais non le moins expérimenté. Il participa à plusieurs batailles clés, comme celle de Naboo, mais aussi à plein d'escarmouches qui seront oubliées par la galaxie. Après la guerre, il resta fidèle à l'AMR et put servir sous les ordres de l'Amiral qui lui avait permis d'être là en ce jour. Depuis, la flotte se situe en bordure de l'espace tampon entre la Fédération du Commerce et l'AMR. La plupart des missions se trouvent être des opérations de contrôle et de surveillance des frontières.



Inventaire :

Tenue de vol
Chasseur Stellaire E-Wing T-42
Pistolet blaster

IRL :

Irregular !
Dernière édition par Manda'lor le 09 Avril 2016, 19:58, édité 3 fois.
Avatar de l’utilisateur

Re: [Cade Sheppard] Vivre en pilote...

Messagepar Master Surprise » 06 Avril 2016, 17:26

J'apprécie l'histoire et je suis heureux de voir un Républicain (un vrai)
Avatar de l’utilisateur

Re: [Cade Sheppard] Vivre en pilote...

Messagepar Oracle » 08 Avril 2016, 19:05

Droïde de protocole au rapport ! Comme promis je m'en occupe :)


-"mais lui cause bons nombres de problèmes"
bon nombre

-"Ses cheveux bruns accentue cet aspect sombre"
accentuent

-"Dans ce cas-là, il revêtit généralement un manteau chaud"
revêt

-"avec une capuche donc l'intérieur est faîtes de fourrure"
dont; fait

-"grâce à une cagoule polaire et des lunettes de skis"
ski

Cette partie est très coupée par contre, tu peux sans doute la lier davantage si tu as le temps.

-"Cade qui reste constamment à l'écart et n'intervient que lorsqu'il en est obligé"
y

-"Le commandant considère qu'il ?y avait aucun honneur "
n'

-"Son enfance fut semblable à celle d'un holodrame"
Il y a répétition, tu pourrais mettre "cette dernière"

-"Il se révéla être très vite être un enfant à problèmes"
A supprimer

-"Il fut le témoin de nombreux règlements de compte et participa àcertain"
en participa même à certains

-" Il gagna en réputation, jusqu'au jour où une simple bagarre de rue finie en course poursuite"
finit

-" L'adolescent les trouvait bien idiot et décida de se caler sur une branche"
idiots

-"Pour la première fois, Cade éprouva de réel sentiment envers quelqu'un et s'ouvrit à cette personne"
réels sentiments

-"- Restes loin de Milie. Tu prétends que tu l'aimes, mais tu lui causeras tôt ou tard du tords. "
tord

-"elle continuait à essayer de le retrouver malgré le fait que tous les séparaient"
tout

-"Il partit et Cade le suivi sans réellement savoir"
suivit

-"- Oui, dans trois ans il pourra entrer à l'académie, mais il est encore loin d'être prêt, alors formes-le"
forme

-" il est hors de question que ma fille ce soit trompée"
se

-"Donc ne t'avises, même pas d'abandonner ou même d'y songer"
la virgule à supprimer

-"- Oui, répondit Sheppard supris."
Manque la couleur du texte

-"- Chef ! Oui, chef ! S'énerva le commandant e nlui envoyant un coup à l'estomac qui le plia."
erreur de frappe

-" il identifia son instructeur, Marius, comme la figure paternel qui lui avait manqué "
paternelle

-"Mairus commença à le reconstruire tel un pilote devait être. "
tel qu'un

-" après plus de deux ans de formation intensive pour le remettre à niveau des autres candidats de l'académie, Cade réussi le concours "
réussit

-" une éducation aussi poussée que celles de la plupart de ses camarades, il compensait ses lacunes"
Un point serait plus approprié

-"Son instinct de survie surpris ses instructeurs"
surprit

-"la discipline des instructeurs lui semblaient si laxistes"
semblait; laxiste

-"ce qui lui permit de se rebeller"
J'aurai mis "ce qui le poussa"

-"Cade réussi finalement par être diplômé "
réussit

-"- Ne penses pas que ça soit suffisant pour penser que tu es l'homme qu'elle méritait d'avoir,"
pense

-"- Tu ne pourras prétendre être cet homme que lorsque tu seras sur ta vie sera proche de sa fin"
En trop je pense. Dure la maman en tout cas :P



Et voilà ! Le perso est sympa, mais c'est trop triiiste :( Je suppose qu'il se sent toujours ultra coupable, et qu'il vit tout le temps avec cette pensée ancrée en lui. Sans doute cela qui le pousse à s'isoler aux autres ?
Je suis curieuse de voir ce que ça va donner :P
Bon vol ! :P

Re: [Cade Sheppard] Vivre en pilote...

Messagepar Cade Sheppard (Manda'lor) » 08 Avril 2016, 22:03

Voilà corrigé, merci au droïde protocolaire de classe Chipie pour son aide :D
Avatar de l’utilisateur

Re: [Cade Sheppard] Vivre en pilote...

Messagepar L'Observateur » 09 Avril 2016, 19:58

Lu, aimé, validé !

:wedges: Bienvenue dans la flotte de l'AMR !

Revenir vers « Personnages décédés ou inactifs »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité