“Le désordre est le meilleur serviteur de l'ordre établi.”

“Le désordre est le meilleur serviteur de l'ordre établi.”

Messagepar Gilad Tavira (Master Surprise) » 03 Août 2016, 19:44

Gilad avait quitté Naboo depuis quelques jours standards. Leïa, sa fille et Impératrice avait réunie un conseil de guerre restreint suite aux évènements récents sur Bakura. D'après les informations, qu'il avait réussi à recueillir. Un citoyen impérial se revendiquant des SSI avait tenté à la vie de Davoss Tsesh. Cela s'ajoutant à la crise de Telos IV ou le candidat impérial à la Présidence fut pris dans une affaire plus qu'étrange ou des forces militaires du Conglomérat Impérial étaient impliquées.

L'Impératrice avait l'air tendue, elle portait un uniforme militaire standard et sa coiffure simple, cela démontrait que la dirigeante de l'Empire prenait au sérieux, ces différents problèmes ayant peut être une cause commune. Le cercle restreint des fidèles était présent autour de la grande table centrale, Jacen Tavira-Fel la main de l'Impératrice présent via hologramme, Ghent Fel Grand Amiral, Ghent Tavira-Fel Amiral de la flotte de défense de l'espace impérial. Maitre Shaorhan Maître des chevaliers Impériaux, Gorgogne la responsable des SSI, l'Amiral Davemid commandant des opérations extérieures , Mitth'root'uprady, Amirale de la flotte Chiss, Zekk Arlyn Commandant de l’escadron Sabre et la Reine-Mère du Consortium d'Hapes, la belle-sœur de Leïa, Allana Renim, assurait sa présence grâce à un hologramme.

La sécurité avait été renforcée afin d'éviter les mésaventures qu'avait rencontré Gilad lors du conseil de guerre en 200 ap BY. Les holo-projecteurs de la salle du conseil du Palais de Disra avaient été piratés par la Galkorporation. Depuis, le conseil de guerre avait été déplacé au Palais Impérial et les meilleurs Slicers des SSI s'assuraient que personnes pénètrent les systèmes informatiques impériaux et l'ensemble des "invités" devaient passer par une multitude de capteur. Gilad devait également se plier à ces mesures de sécurité.

Le conseil de guerre était au complet, la séance allait bientôt commencer. L'Empereur Émérite était totalement concentré pour écouter les différents débats qui seront ouverts par sa fille. Il avait également quelques propositions à faire, mais il le ferait au moment le plus opportun.
Aspects : Garant de l'Ordre Impérial Amour disparu Humain Tueur de Sith Génie Militaire Papy gateux
Avatar de l’utilisateur

Re: “Le désordre est le meilleur serviteur de l'ordre établi.”

Messagepar L'Observateur » 06 Août 2016, 03:35

#800080 Leïa Fel-Renim
#49a661 Gorgone

« Merci à tous les membres de ce Conseil de s'être réunis aussi vite, déclara l'Impératrice. Je vous ai convoqués au sujet de la menace à laquelle nous faisons face depuis plusieurs mois : les Dissidents. »

Leïa regarda tour à tour chacun des membres de l'assemblée. L'heure était grave, et cela se sentait au ton qu'elle employait et à son expression plus sévère qu'à l'accoutumée. En dehors de la dernière guerre, c'était sans doute la crise la plus importante qu'avait connu l'Empire depuis que Krayt avait usurpé le trône de Roan Fel. Et s'ils ne faisaient pas quelque chose pour y remédier, il était bien possible que l'histoire se répète.

« Gorgone, voulez-vous ? » demanda-t-elle à la femme à la chevelure rousse assise de l'autre côté de la table.

Image

La femme à la tête des Services Secrets Impériaux, qui avait renoncé à son nom, manipula une interface holoprojetée sous ses doigts et fit apparaître quelques secondes plus tard l'hologramme d'un Humain âgé d'une trentaine d'années ainsi que de tout un tas d'informations, de son nom à sa date de naissance en passant par son groupe sanguin, ses résultats scolaires, ses lieux de résidence tout au long de sa vie, et plus encore.

« Xalenko Mova. Il y a dix-huit heures, il a échoué une tentative d'assassinat à l'encontre du Consul Davoss Tsesh lors de notre sommet sur Bakura, en présence de votre altesse et de la Présidente Treven's. Par chance, le conseiller du Consul – Ved Ardiff – a subit l'attaque à sa place. Il a été transféré dans un état critique à l’hôpital militaire du Tour-de-Grâce, sur Bakura. Suite à cet incident, les services fédéraux ont interrogés Mova en présence de votre altesse et du Consul. L'interrogatoire a révélé que Mova était manipulé par des hommes affiliés à l'Empire. Voyez plutôt... »

Gorgone envoya un flux vidéo : celui de l'interrogatoire mené à bord du Vengeur. Après quelques minutes, elle reprit la parole.

« Comme vous le voyez, Mova affirme avoir été recruté par les Services Secrets pour « défendre l'Empire ». Bien sûr, il n'y a aucune trace de son recrutement dans nos services, et pour cause : il n'a jamais été approché par les SSI, il est sous-qualifié. Né sur Borosk, il a intégré les forces de police de sa planète où il a atteint le rang de Sous-Lieutenant avant de s'engager dans l'armée impériale en 213 pour combattre les Légions Sith. S'il ne s'est pas particulièrement distingué au combat, son patriotisme a peut-être été noté par les Dissidents. Début 216, après la guerre, il ne réintègre pas son unité sur Borosk et disparaît des radars avant de réapparaître brusquement il y a dix-huit heures pour sa tentative d'assassinat avortée. »

Re: “Le désordre est le meilleur serviteur de l'ordre établi.”

Messagepar Gilad Tavira (Master Surprise) » 08 Août 2016, 20:50

Après la prise de parole succincte de Leïa. La responsable des Services Secrets Impériaux pris la parole à son tour en manipulant une interface holoprojetée sous ses doigts et elle fit apparaître en quelques secondes l'hologramme d'un Humain âgé d'une trentaine d'années ainsi que de tout un tas d'informations. Gilad lisait avec une attention particulière l'ensemble de ses informations. Il n'y trouvait rien de bien intéressant et c'est justement ça qui était le plus important. Le fait que "Les Dissidents" puissent manipuler un citoyen impérial lambda en disait long sur les ramifications intérieures et les moyens dont-ils disposent.

L'Empereur Émérite restait incrédule quelques secondes, il réfléchissait en se caressant la barbe, c'était un tic qu'il avait acquis durant ses années au pouvoir. Il s'éclaircit la gorge.

"Si, j'ai bien compris la mission de Bakura était un test pour Mova afin de prouver qu'il était digne d'intégrer les Dissidents." Gilad partageait sa réflexion à tous, il aimait pratiqué ainsi. Soulevé des faits, des affirmations pour en arriver à soulever une question.

"Les Dissidents doivent avoir quelqu'un sur place pour vérifier que le boulot soit accompli ? Mova a peut-être un moyen de contacter ses employeurs? Gilad doutait un peu que les Dissidents s’intéressent vraiment à Mova. Au fond de lui, il était persuadé qu'ils s'en servaient comme d'un outil jetable.

Gorgogne, vos services ont-ils scrutés l'ensemble des enregistrements des vidéosurveillances et vérifier le registre de l'astroport ? Peut-être que nous pourrons mettre la main sur le vaisseau d'un Dissident venu vérifier le travail ou même mettre la main sur le vaisseau de Mova." Il manquait des éléments à cet interrogatoire. D'ailleurs, le manque de statut sur l'état actuel de Mova le chagrinait un peu. Au fond, ce n'était pas un mauvais citoyen impérial. ll avait été berné par plus malin que lui, mais aux mains de cette dictature de RFN son sort ne faisait plus trop de doute dans l'esprit de l'Empereur Émérite. Gilad aurait exigé que la détention du prisonnier soit effectuée par le Conglomérat Impérial. Les impériaux étant impliqués dans une tentative de meurtre du leader de la République Fédérale du Noyau, peut-etre que sa fille n'avait pas eu le choix que de le laisser dans les griffes de Davoss Tsesh.
Aspects : Garant de l'Ordre Impérial Amour disparu Humain Tueur de Sith Génie Militaire Papy gateux
Avatar de l’utilisateur

Re: “Le désordre est le meilleur serviteur de l'ordre établi.”

Messagepar L'Observateur » 12 Août 2016, 01:46

« Mova s'est rendu sur Bakura à bord d'un vaisseau neuf acheté à son nom. L'ordinateur de bord était vierge. Il est arrivé quelques heures avant Sa Majesté. Les Dissidents étaient au courant de notre réunion mais la fuite ne vient pas de nous, assura Gorgone. Son prédécesseur, Hydre, avait connu l'humiliation lorsque les SSI avaient été victimes de l'intrusion de la Galkorporation. Depuis, la sécurité des services secrets avait été plus que triplement renforcée. En outre, nous n'avons rien trouvé qui lie Mova aux Dissidents en fouillant ses effets personnels ou en contactant sa famille, ses amis, ses anciens collèges – tous ceux à qui il a pu avoir affaire. L'enquête reste ouverte mais il semblerait qu'ils ont été assez méticuleux pour couvrir leurs traces. Toutes, sauf leur assassin. À croire qu'ils voulaient être découverts... Comme sur Telos.
C'est de la provocation ! » s'exclama Ghent Fel.

Le vieil amiral frappa du poing sur la table de briefing, attirant les regards du reste de l'assemblée.

« Ces chiens mordent la main qui les nourrit ! C'est une période critique. Cette mascarade ne peut continuer ! Gorgone, vos services me semblent dépassés par la situation. Qu'attendez vous pour–
Silence, ordonna l'Impératrice à son oncle. Elle le dévisagea quelques secondes avec une expression impassible, puis elle poursuivit. Ce n'est pas un secret. L'Empire n'est plus uni, et cela depuis bien avant le début de la guerre. C'est un constat bien désolant mais que je compte changer. »

Et sa Main, son chevalier le plus fidèle – son propre frère – serait son arme secrète dans cette entreprise. Mais sa mission était hautement confidentielle, comme l'existence du Protocole Tsesh. Il n'y avait qu'elle et son prédécesseur, Gilad, qui connaissaient l'existence de l'organisation. Mais même l'Empereur Émérite n'était pas mis dans la confidence à propos de la mission de Jacen ; voilà à quel point elle était secrète.

« Tout de même..., grommela l'Amiral.
De qui vient donc la fuite, Gorgone ? De l'AMR ? De la RFN ? demanda alors Mitth'root'uprady, l'Amirale Chiss. Ses yeux rouges et sévère brillaient comme des joyaux. Est-il bien sage de s'allier à des factions qui mettent en péril la sécurité du Conglomérat ?
Nous l'ignorons. Mais cet incident nous a appris quelque chose. Le lieu du rendez-vous n'a été dévoilé que vingt-quatre heures à l'avance et pourtant les Dissidents avaient déjà un assassin à disposition, suffisamment près pour arriver sur Bakura quelques heures avant la rencontre. Était-ce de la chance ? Ce serait naïf de le penser. Non... Gorgone reposa son menton sur sa main, soucieuse. Il est plus probable qu'ils disposent de nombreux agents comme lui dispersés aux quatre coins de l'Espace Impérial. Peut-être même au-delà. L'ennemi dispose de ressources considérables, ou en tout cas, sait s'en servir. »

#203c8c Mitth'root'uprady
#206c8c Ghent Fel

Re: “Le désordre est le meilleur serviteur de l'ordre établi.”

Messagepar Gilad Tavira (Master Surprise) » 16 Août 2016, 18:04

Ghent est un militaire. Il est un peu décontenancé sans un ennemi identifié à combattre. répondit Gilad par télépathie à sa fille, afin de la rassurer sur l'agacement de son oncle. La responsable Chiss pointait ses interrogations contre les alliés du Conglomérat, notamment l'Alliance des Mondes Républicains et la République Fédérale du Noyau. Elle n'avait pas tord, les fuites pouvaient venir des services des alliés. Gilad, comme Gorgone, semblait persuadé que la fuite venait des propres rangs du Conglomérat Impérial.

-Amirale Mitth'root'uprady, vous savez comme moi que nous ne pouvons pas nous mettre à dos nos alliés. Ils ont été d'une aide plus que précieuse lors de la dernière guerre et ils assurent une certaine stabilité dans ses heures sombres que nous traversons. Ainsi l'Empereur Émérite balayait d'une revers de main la remise en question des alliances de l'Empire. Par contre, il devait proposer une solution pour faire sortie le loup de la bergerie. Il réfléchissait à toute allure, essayant dans sa tête divers scenarii.

-Tendons leur un piège ! Obligeons-les à se démasquer ! Ces deux phrases étaient quasiment sortie toutes seules de la bouche de l'ancien Grand Amiral surprenant l'ensemble des personnes autour de la table de réunion. -Je m'explique ! enchaîna t-il en se levant afin d'être plus à son aise et pouvoir faire quelques pas afin de parfaire sa réflexion. -Qu'est ce qui met en colère Ghent ? La question était encore plus surprenante que les phrases précédentes et pourtant le vieil homme ne perdait pas la tête. Personne ne semblait vouloir réagir, Zekk semblait comprendre où voulait en venir l'ex-empereur. Alors que son beau-frère bougonnait. . -Le fait que notre ennemi se fasse passer pour nous ! Ils exécutent des opérations non-autorisées sous les couleurs de l'Empire. Faisons-nous passer pour lui ! Utilisons Mova, du moins son nom si le pauvre bougre est mort. Organisons une fausse Dissidence et revendiquons des actions. Les prédicateurs de la théorie du complot peuvent bien se tenir, car l'idée de Gilad était surprenante.

-Faisons croire aux Dissidents que Mova est vivant, qu'il a réussi à s'enfuir et qu'il est terriblement amoché au visage. Ce dernier désirant se venger placerait une bombe au cœur de Bastion et prononcerait une revendication sur la chaîne publique. A la suite de cela, nous annoncerons que les SSI ont localisés et désamorcés la bombe. Nous laisserions filtrer parmi les hauts-gradés, l'information sur la localisation du terroriste, ainsi nous verrons qui mordra à l’hameçon. Qu'en pensez-vous?

Gilad voulait voir quel haut-gradé de Bastion se précipiterait pour réduire au silence le faux-terroriste. Il n'esperait pas l'arrêter, mais juste avoir l'identité pour pouvoir le surveiller et suivre le moindre de ses pas afin de remonter la totalité de la structure des véritables Dissidents.
Aspects : Garant de l'Ordre Impérial Amour disparu Humain Tueur de Sith Génie Militaire Papy gateux
Avatar de l’utilisateur

Re: “Le désordre est le meilleur serviteur de l'ordre établi.”

Messagepar L'Observateur » 20 Août 2016, 21:58

La suggestion de Gilad provoqua différentes réactions dans l'assemblée. Son beau-frère laissa échapper un petit rire et tapa la table, impatient de voir les dissidents pris à leur propre petit jeu. Gorgone se pinça l'arête du nez pendant qu'elle réfléchissait. Mitth'root'uprady croisa les mains, intriguée par ce plan simple, mais efficace. Leïa se permit de sourire et hocha la tête pour acquiescer.

« Je suis d'accord. Même prudents comme ils sont, ils agissent dans le système. Ils ne pourront pas échapper à notre radar éternellement, surtout pas cette fois que nous sommes préparés. Gorgone, pouvez-vous organiser tout ça ?
Ils risquent de flairer le piège..., répondit-elle prudemment. Mais ils ne pourront pas se contenter d'ignorer notre appât. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour découvrir leur identité, Impératrice.
C'est ce que je voulais entendre. Mettez vos hommes les plus fiables à la tâche dès que la réunion sera terminée. Passons au sujet suivant : Taris et l'invasion de la Fédération du Commerce.
Ces Neimoidiens !, rugit Ghent en agitant le poing. Ils se sont enrichis pendant que le reste de la galaxie se ruinait dans la guerre, et maintenant ils profitent que nos forces aient diminuées pour s'imposer partout où ils le peuvent !
Vont-ils vraiment rester sur Taris ? Peut-être arriveront-ils à un accord avec le gouvernement local. La–Ou plutôt, les Républiques ne laisseront pas passer un tel affront.
La République a abandonné Taris dès le début du conflit, il y a dix ans. Peut-être que la Fédération redonnera de l'espoir au peuple tarisien... Mais un espoir calculé et manigancé par le Grand Monarque. Veut-on vraiment lui laisser la planète ?, demanda-t-elle après une courte pause.
Suggérez-vous ce que je pense ?
Mais Taris est à l'opposé de l'Espace Impérial.
Peut-être est-il temps d'ajouter un nouveau secteur au Conglomérat. Et il bien commencer par un vassal. »

Les lignes qui définissaient le territoire du Conglomérat Impérial n'avaient pas bougées depuis des décennies – à l'exception de l'intégration du Consortium de Hapes. Mais Hapes était alors en bordure de l'Espace Impérial, là où Taris était parfaitement à l'opposé ! L'ambition de la jeune Impératrice n'était-elle pas dangereuse ?

Afficher : Note

Re: “Le désordre est le meilleur serviteur de l'ordre établi.”

Messagepar Gilad Tavira (Master Surprise) » 22 Août 2016, 21:46

Ainsi le plan un peu simplet de l'Empereur Émérite était accepté par sa successeur et l'ensemble du Conseil de Guerre. Gilad espérait vraiment que cela fonctionnerait, car il sentait que les "Dissidents" sont une véritable menace pour le Conglomérat Impérial et surtout pour sa famille. Il avait confiance en Gorgone pour mener à bien cette mission, après tout c'était la fille d'un de ses plus fidèles amis, Loghit Vall. L'Impératrice enchainait avec un sujet, tout aussi important. L'invasion de Taris par la Fédération du Commerce, Gilad avait suivi cela d'assez loin. Il trouvait étrange que les Neimodiens s'approchent aussi près des frontières du Conglomérat, c'était pour lui une enième mascarade orchestrée par Grendo S'orn. Ghent pensait comme lui apparemment, car il fut le premier à réagir. Mitth'root'uprady pensait que les Républiques ne laisseraient pas cet affront impuni, mais le soucis des Républiques , c'est qu'elles sont géographiquement loin de la planète ville.

« Si vous le permettez, je vais faire apparaitre l'hologramme de la carte galactique » Il attendit un signe de tête de la part de sa fille avant de faire apparaitre l’hologramme de la galaxie « Comme vous pouvez le constater Taris est frontalière à l'espace impérial et éloignée Jazbina la première planète de la Fédération du Commerce. Ce qui me laisse penser que le Grand Monarque cherche à étendre son territoire, à mon avis Null, Corsin et Ploo sont ses prochaines cibles. En prenant Taris, il contrôlera l'ensemble des routes commerciales irriguant ces planètes, les contraignant donc par l'économie avant la force militaire. » Gilad fit un zoom sur la zone géographie en question et laissa quelques secondes aux membres du conseil de guerre restreint pour digérer ces informations. « Null et Corsin sont des planètes amies de l'Empire et ayant une histoire commune avec nous. Nous ne pouvons pas la laisser aux mains des Neimodiens. Je comprends parfaitement le désarroi du peuple de Taris, abandonné par la République sous le Chancellerie de Davoss Tsesh, brisé par les Sith et manipulé par son ancien Sénateur-Gouverneur. Impératrice, je me porte volontaire pour libérer Taris. Veuillez m'accorder une escadre et du personnel de la Mission Impérial. » De l'action, depuis la fin de la guerre Gilad avait passé la quasi-totalité de son temps à s'occuper de ses petits enfants dans la villa familiale de Naboo. Il espérait pouvoir reprendre un peu l'action, son expérience militaire et politique serait certainement un atout pour résoudre cette crise. « Si, vous me le permettez j'irai défendre Taris et proposer à son peuple d'intégrer le Conglomérat. Je continuerai ensuite avec nos anciens amis des planètes Null et Corsin.»
Aspects : Garant de l'Ordre Impérial Amour disparu Humain Tueur de Sith Génie Militaire Papy gateux

Revenir vers « Palais Impérial »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité