Préparer l'Epreuve Finale

Préparer l'Epreuve Finale

Messagepar Asuka Avensurha (Oracle) » 10 Octobre 2015, 18:00

Telona, 210 ap. BY, planète Ruusan


- Oh les morveux ! Fermez là !

L'ordre claqua, sec et autoritaire, avec l'habitude de celui qui se fait écouter. L'instructeur Kance Meran marchait à grands pas vers le groupe formé par des enfants âgés d'environ dix-douze ans, et qui formeraient - peut-être - les futurs Sith de l'Ordre. Tous se raidirent et se turent immédiatement dès que sa voix leur parvint. Mieux valait écouter ici si vous ne vouliez pas en ressentir les effets encore deux semaines plus tard.

Chose étonnante, l'instructeur n'était pas seul aujourd'hui.

- Je vous prie de faire bon accueil - un rictus tordit son horrible visage balafré de cicatrices - à votre nouvelle camarade...

Il pivota sur lui-même et poussa une jeune humaine vers eux, qui tomba à terre. La jeune fille en question était jeune - la dizaine environ - et tous remarquèrent immédiatement sa chevelure rousse. Lorsque enfin elle releva la tête, son visage leur apparût : ses traits étaient enfantins, et il était clairement visible qu'elle avait vécu une enfance heureuse malgré les nombreuses traces de coups récents. Son visage exprimait la douceur, mais aussi l'indifférence totale envers ce qui lui arrivait.

Une proie facile, songèrent avec délectation les jeunes Acolytes.

Asuka - car elle s'appelait ainsi - braqua alors son regard d'un vert perçant vers chacun d'entre eux. Aucune douceur dans ces yeux, mais le regard d'une personne tourmentée - comme tout potentiel Sith - et qui n'a plus rien à perdre.

- La jeune Avensurha suivra les mêmes cours que vous désormais. J'ose espérer que vous ferez tout pour lui rendre son arrivée parmi nous agréable. Encore ce même rictus qui tordait son visage et que les étudiants craignaient avec raison.

Des murmures se firent dans le groupe. Avensurha...

- C'est elle ! murmura Iruna Plo, c'est celle qui a tuée le Seigneur Vaëlian à son arrivée ici ! Elle a réussi à voler un sabre à un apprenti et elle l'a planté au travers de la gorge de Vaëlian!

Les Acolytes révisèrent alors leur jugement sur la nouvelle venue. Son apparence de jeune fille angélique cachait des talents capables de terrasser un Seigneur Sith qui avait l'habitude de se tenir sur les fronts ! Pas dit que ce soit une proie si facile tout compte fait...

- Rejoins les rangs Avensurha ! cria l'instructeur en donnant un violent coup de pied à Asuka qui s'écroula à nouveau à terre, avant de se relever et aller docilement se placer à côté d'une jeune Zeltronne à la peau rouge.

- Bon ! Allez mes petits gizkas, maintenant que les présentations sont faites, on va pouvoir attaquer les choses sérieuses ! A la fin de l'année, vous serez tous soumis à l’Épreuve Finale qui déterminera si oui ou non vous serez jugés digne de contribuer à la gloire de notre bien aimée Sith'ari. Même si ça fait mal de voir des chairs à banthaa comme vous y participer, vous aurez tous l'occasion de montrer vos talents - si vous survivez jusqu'à la fin de l'année bien sûr - et peut-être être choisi par un Seigneur Sith, voire un Darth. Les Acolytes se mirent à sourire en songeant à l'honneur d'être choisi par un Darth. Mais ne rêvez pas trop non plus mes bons amis, la route est longue d'ici là... Rictus effrayant et tous les sourires se fanèrent immédiatement.

- D'ailleurs, votre préparation commence tout de suite. Suivez moi. Oh, une dernière chose !

Kance Meran déchaina alors une violente décharge d'éclairs sur Iruna Plo, qui s'effondra à terre en hurlant de douleur. Une odeur de chair calcinée se dégagea alors.

- C'est SEIGNEUR Vaëlian petite peste. N'oublies plus ça quand tu parles d'un Seigneur Sith !

Il se retourna et se mit à marcher, immédiatement suivi par ses jeunes élèves dans le plus grand silence.
Dernière édition par Oracle le 31 Octobre 2015, 02:17, édité 1 fois.
Aspects : Sensitive indécise Plus personne ne mourra pour moi ! Humaine Ce que c'est un vaisseau, c'est rien d'autre que la liberté Contrebandière certes, mais avec la main sur le cœur Laissez-moi les soins !

Re: Préparer l'Epreuve Finale

Messagepar Ayuri Yone (L'Observateur) » 11 Octobre 2015, 06:14

L'épreuve décisive approchait, et les entraînements quotidiens s'intensifiaient en prévision de celle-ci. Depuis plus d'un mois déjà, l'Instructeur du groupe Cresh (la troisième lettre de l'alphabet) forçait ses dix élèves à se lever chaque jour avant l'aube. Mance Keran avait de l'ambition pour ses protégés, même s'il n'aurait jamais osé l'admettre. Il espérait secrètement que les apprentis les plus brillants sélectionnés à la fin de l'année seraient en bonne partie issus de son groupe. Mais les membres de celui-ci, y compris Ayuri Yone, se fichaient bien des espoirs de leur professeur... Tout ce qu'ils souhaitaient, c'était survivre et, pour certains, acquérir plus de pouvoir.

La veille, l'Instructeur leur avait demandé de se rassembler à la première heure à l'extérieur de l'Académie Sith pour une excursion particulière. Keran était resté évasif sur la véritable nature de cette sortie "éducative". Ayuri se demandait encore quelle épreuve sadique il leur réservait, alors qu'elle se rendait des dortoirs à la sortie du temple. Elle devina derrière elle la présence de sa voisine de chambrée, une Zabrak nommée Mytree Sitra , mais ni l'une ni l'autre ne fit l'effort d'entamer ne serait-ce qu'un semblant de conversation. Il était encore trop tôt pour se tirer les cheveux, pensa la jeune Zeltronne en baillant. Et puis, elle préférait éviter le conflit. Elle était parmi les plus jeunes de son groupe, et certainement la plus petite. Ayuri sentait le regard de Mytree directement sur sa nuque et frissonna. "En plus elle a pris le lit du haut, je la déteste" pensa-t-elle.

Le duo silencieux arriva devant le droïde protocolaire rouillé qui régulait les entrées et sorties de l'académie. Il activa le mécanisme de la portée d'entrée et il leur souhaita une bonne journée de sa voix synthétique aussi mélodieuse que le bruit d'une vibro-craie sur un tableau. "Moi je voulais dormir...", pensa la gamine en regardant la lourde porte de duracier se soulever lentement avec un grondement sonore. Grâce à sa petite taille, elle put se glisser en-dessous avant qu'elle ne soit complètement hissée. L'air encore frais de l'extérieur fit frissonner Ayuri, qui regretta de ne pas avoir autre chose que sa bure rapiécée.

- Quand je serais grande j'aurais plein de vêtements, se promit-elle en faisant l'erreur de s'exprimer à voix haute.
- Que tu portes une robe ou un sac poubelle tu resteras laide comme un rancor !, se moqua Sitra en la bousculant. Ayuri se frotta l'épaule et chercha une réplique cinglante mais celle-ci ne vint jamais, aussi se résolut-elle à baisser la tête et marcher dans les pas de la jeune fille, d'un an son aînée, tout en répétant mentalement à quel point elle la détestait.

Elles se dirigèrent au lieu de rendez-vous fixé par l'Instructeur, à savoir une petite aire d'atterrissage avec des navettes de vol atmosphérique. Trois autres élèves les y attendaient déjà : Ethan Wezolf ("Quel prétentieux celui-là"), un Mirialan, Qriax Pratt ("J'espère qu'il ne m'adressera plus jamais la parole après hier"), un Humain, et...
... une inconnue, Humaine elle aussi. La Zeltronne fronça les sourcils avec inquiétude. Cela faisait maintenant une troisième rivale dans le groupe, les deux autres étant Iruna Plo et Mytree Sitra. En tant que Zabrak, cette dernière avait déjà commencé sa puberté et son succès auprès des garçons faisait de l'ombre aux deux autres filles, comme si leur mettre la misère durant les entraînements physiques ne suffisaient pas. Et maintenant, une nouvelle concurrente ?!

Je la déteste, je la déteste, je la déteste, pensa Ayuri en fixant l'inconnue avec suffisamment d'intensité pour percer le blindage d'un super destroyer stellaire.

En plus, la jeune fille était belle. À vue de nez, elle devait avoir deux ans de plus qu'elle. La Zeltronne fut immédiatement jalouse de ses splendides cheveux d'un rouge flamboyant. La rouquine remarqua qu'elle était étudiée et leurs yeux se croisèrent un instant avant qu'Ayuri ne détourne le regard précipitamment en lançant un "Pfff !" snob et dédaigneux. Comme elle était encore fatiguée, elle s'installa en tailleurs en tournant le dos au groupe. D'autres élèves arrivèrent... Iruna Plo ("Je la déteste, je la déteste, je la déteste"), une Humaine, X'jan Lapaz ("Il pue le singe Tach"), un Rodien, Rogan Scorpio ("Il m'a piqué des frites au réfectoire"), un Humain, Faroer Salan ("Il est beau mais bête comme un gizka"), un Twi'lek, et, enfin, Dalo Toarinar ("Il est méchant, il a dit que mes cheveux ressemblaient à une serpillère, je le déteste"), un Cathar. Celui-ci était accompagné par un adulte... L'Instructeur Mance Keran.

- Oh les morveux ! Fermez là !, s'exclama-t-il avec autorité. C'était sa phrase d'introduction, les premiers mots qu'il prononçait chaque matin - même quand les morveux en question ne parlaient pas, comme maintenant en l’occurrence.

Ayuri se redressa immédiatement car il valait mieux ne pas se faire remarquer par l'Instructeur, or elle aurait fait une proie de choix en étant assise toute seule dans son coin pendant que les autres buvaient ses paroles. La Zeltronne se mêla aux autres élèves et ne put s'empêcher que la plupart d'entre eux regardaient la nouvelle venue avec envie, presque avec la bave aux lèvres. "Non mais je rêve, et moi je suis quoi maintenant, du pipi de mynock ?", se demanda-t-elle avec des yeux ronds. Ce fut ce moment-là que choisit Mance pour présenter la rouquine : Avensurha. Était-ce son nom ? Son prénom ? Peu importait pour Ayuri car... "Avensurha-Avensurha-Avensurha-Avensurha-Avensurhaaaaaaaah je la déteste et en plus elle fait trop sa frimeuse en se retenant de sourire alors qu'elle est sûrement super contente d'être grande et d'avoir du style et que tout le monde la regarde aaaaaaah", s'énerva-t-elle toute seule en s'imaginant poignarder la jeune fille dans le dos. Elle entendit à peine Keran leur demander de lui réserver un bon accueil. Les autres élèves, plus dissipés qu'à l'accoutumée, murmurèrent leurs réactions.

Iruna affirma alors qu'Avensurha avait tué le Seigneur Vaëlian. Ayuri cessa de fantasmer sur la mort de sa camarade et reporta son attention sur Iruna. C'était impossible, comment une simple apprentie avait pu tuer un Sith aussi fort que Vaëlian ? C'était forcément un mensonge, après tout ce ne serait pas la première fois qu'Iruna lançait des rumeurs non fondées pour faire son intéressante. Leur professeur ordonna à Avensurha de rentrer dans le rang en lui donnant un violent coup de pied que rien ne justifiait. La Zeltronne se surprit à avoir de la peine pour la rousse, jusqu'à ce que celle-ci ne se relève et s'avance vers elle. Keran commença un... "discours inspirant", mais Ayuri était incapable d'entendre le moindre de ses mots. Les yeux droits devants, la gorge serrée, elle n'osait pas bouger d'un millimètre.

Oh non, elle a lu dans mes pensées ! Elle a vraiment tué Vaëlian, et maintenant elle va me tuer parce que j'ai dit des choses méchantes ! Pardon, pardon, pardon, pardon, pardon, se lamenta la petite fille en essayant de retenir ses larmes.

Du coin de l’œil, Asuka pouvait facilement deviner que sa voisine était mal à l'aise. Ayuri sursauta brusquement lorsque Mance foudroya Iruna Plo sans aucun avertissement. La journée commençait bien.

- C'est SEIGNEUR Vaëlian petite peste. N'oublies plus ça quand tu parles d'un Seigneur Sith !, vociféra-t-il sur le corps replié et prit de spasmes de sa pauvre victime. Il se retourna et se dirigea vers la navette qui leur était attribuée pour aujourd'hui. Et que quelqu'un me traîne ce fœtus de gizka des plaines, nom d'une écaille de dragon krayt, grmbl !

Dans le contexte, le "fœtus de gizka" se referait bien sûr à Iruna. Le dernier élève de la file Faroer, l'aida à se relever en évitant soigneusement le contact visuel. Quelques minutes plus tard, tout le monde était à bord et paré au décollage. L'Instructeur était derrière les commandes de la navette avec Ethan en guise de co-pilote puisque c'était le plus expérimenté d'entre tous en terme de pilotage. Comme ils étaient entrés un par un dans l'ordre où ils étaient rangés pendant le discours de Keran un peu plus tôt, Ayuri avait du se résoudre à s'asseoir à côté d'Asuka. Elle n'osait toujours pas lui adresser la parole ou la regarder.

- Nous nous rendons dans les ruines d'une forteresse de l'époque de Skere Kaan. Comme vous le savez, les Sith et les Jedi se sont battus sur Ruusan il y a un millénaire... C'est à l'issue de cette guerre que Darth Bane a proclamé la Règle des Deux. Mais vous le savez déjà, pas vrai ?, grogna-t-il. X'jan déglutit bruyamment car il se sentait visé : il avait eu des résultats catastrophiques la dernière fois qu'il avait été interrogé sur le sujet. Votre épreuve finale ressemblera beaucoup à celle d'aujourd'hui. Considérez que c'est un entraînement... Si ce n'est que le véritable test se fera avec TOUS les élèves de l'académie, pas juste vous, mes chers gizkas des marais.
- Instructeur, qu'est-ce qu'on va faire là-bas ?
- Ah, si je le disais, est-ce que ça serait encore une surprise ?

- Je me laisserai pas faire, chuchota Ayuri sans parler à personne en particulier. Parfois, ses pensées s'évadaient involontairement. Quand elle se rendit compte qu'elle venait de parler à voix haute, elle plaça ses deux mains devant la bouche, comme si c'était suffisant pour rattraper les mots qui s'en étaient échappés.

Re: Préparer l'Epreuve Finale

Messagepar Asuka Avensurha (Oracle) » 11 Octobre 2015, 20:51

La navette se posa non loin des ruines dans un bruit sourd. La passerelle descendit lourdement et l'instructeur Kance Meran l'emprunta en premier, suivi d'Asuka et des acolytes. Lorsqu'il s'arrêta, le groupe se rassembla autour de lui. Il les laissa un moment s'imprégner de l'atmosphère du lieu et Asuka regarda brièvement autour d'elle. Le vent balayait le sol rocailleux devant la forteresse en ruine, et seuls les sifflements à travers les parois clairsemées de trous se faisaient entendre. L'endroit était désert, l'atmosphère lourde et oppressante... Un hurlement de bête se fit soudain entendre, faisant sursauter les acolytes...

Kance Meran eut un rictus de joie.

- Cet endroit est réjouissant, ne trouvez vous pas? Il huma l'air bruyamment. Ah, il y a une petite odeur de cadavre pourri, faudrait peut-être qu'on aille récupérer les corps des derniers acolytes... Il dit cela comme s'il se parlait à lui-même mais de manière a être entendu par tous. Maintenant je vais vous expliquer ce qu'on attends de vous. Faites cercle autour de moi mes petits amis !

Asuka vit les autres acolytes se crisper, y compris la Zeltronne. Apparemment, lorsque l'instructeur les traitait affectueusement, il fallait s'attendre à voir la Sith'ari en personne leur tomber sur la tête. Pour la première fois depuis son arrivée, elle prêta attention à ce que disait le Sith.

- Le côté Obscur hante ces lieux. Il vous faudra vous habituer à vous y confronter, car le côté Obscur, c'est la puissance, et seuls les plus forts peuvent le maitriser et y faire face. A l'intérieur de la forteresse, quelque part, se trouve un holocron d'un grand Seigneur Sith. Je veux que vous le retrouviez. Vous pouvez y aller tout seul ou former des groupes, peu m'importe. Ceux qui me l'apporteront seront récompensés, les autres, je leur apprendrai ce qu'est l'échec. Rictus joyeux. Vous n'êtes pas autorisés à vous attaquer les uns les autres, du moins, de façon directe. Il sourit et continua : En fait, je crois que vous aurez largement de quoi vous occuper sans avoir à vous occuper des autres.

Le hurlement de bêtes reprit de plus belle, comme pour souligner ses propos, faisant sursauter à nouveau tout le monde sauf la Zeltronne et Asuka.

- Et oui mes petits gizkas, vous ne serez pas seuls ! La forteresse compte bon nombre de tuk'atas, et même un silooth ! Si vous ne savez pas ce que c'est, disons que vous le saurez bien assez tôt. Il éclata de rire, comme s'il se réjouissait d'une bonne blague qu'il allait jouer à ses petits protégés. Ne me demandez pas comment ils sont arrivés là, les Sith qui les ont mis là n'hésiteraient pas à vous faire vivre tout le mal qu'ils ont eu pour les y mettre... Montrez moi ce que vous valez tas de deshs, et ne revenez pas avant que l'un de vous ait l'holocron !!

Et voilà, l’épreuve était lancée. La première qu'Asuka allait connaitre sur cette planète. Elle ne savait pas comment se passaient les choses ici. Après qu'Asuka ait tuée le Seigneur Vaëlian - même si elle ne connaissait pas son nom -, on l'avait battue, frappée, jusqu'à ce qu'elle finisse par tenter de se défendre en usant de la Force. Immédiatement, on l'avait assommée, et lorsqu'elle s'était réveillée, Asuka était devait Kance Meran et celui-ci l'amenait tout de suite après auprès des acolytes. On ne lui avait rien dit, rien expliqué, mais Asuka avait immédiatement saisi que sa survie se jouerait désormais chaque jour.

Asuka ne savait pas ce qu'était un silooth, ni même un tuk'ata, mais il lui était évident que cela n'annonçait rien de bon. Elle caressa machinalement la vibrolame qui pendait à ses côtés, comme à celui de tous les acolytes présents. D'après les hurlements, les tuk'atas semblaient assez nombreux, et seule, Asuka aurait bien du mal à s'en sortir. Il lui fallait former un groupe si elle espérait vouloir s'en sortir vivante. Apparemment, certains acolytes étaient aussi arrivés à la même conclusion, et ils cherchaient des yeux avec qui ils allaient se mettre. Plusieurs regardèrent Asuka et la Zeltronne avec envie, mais aucun ne semblait oser leur demander.

"Pas avec eux on dirait... Ils semblent effrayés par moi et... elle..." Asuka regarda la Zeltronne, qui lui rendit son regard. Il était fier, confiant, prêt à tout donner pour réussir. Oui, avec elle, cela pourrait être possible. Ses yeux durent formuler tacitement sa question car la jeune fille à la peau rouge acquiesça de la tête, non sans une pointe d'énervement qui perçait.

"Qu'est ce que je lui ai fait pour qu'elle semble m'en vouloir comme ça?" Peu importait pour l'instant, leur union tiendrait tant qu'elles auraient un but commun.

Elles se tournèrent toutes deux vers l'entrée de la forteresse. Une seconde leur suffit pour se décider, et elles marchèrent côte à côte d'un pas décidé vers l'entrée. Les acolytes, derrière, les regardèrent avec un mélange d'étonnement et de peur. Ils finirent par leur emboiter le pas après un temps de réflexion bien plus long. Alors que les deux jeunes filles s'engouffraient dans les ruines, la voix de leur instructeur leur parvint.

- Je repasserai chercher vos restes demain matin ! Oh, et évitez les meutes de tuk'atas, en groupe ce sont de vraies teignes. Et si vous tombez sur le silooth, essayez au moins de défendre votre peau plus de cinq secondes ! Son rire rauque et sadique s'estompa peu à peu à mesure qu'il s'éloignait, mais il resta gravé dans la mémoire des acolytes.
Aspects : Sensitive indécise Plus personne ne mourra pour moi ! Humaine Ce que c'est un vaisseau, c'est rien d'autre que la liberté Contrebandière certes, mais avec la main sur le cœur Laissez-moi les soins !

Revenir vers « Chroniques PJs »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité