[180 AP.BY - Nal Hutta] Assassinat de Boorga Desilijick.

Re: [180 AP.BY - Nal Hutta] Assassinat de Boorga Desilijick.

Messagepar Darth Andhar (Zargavidité) » 25 Janvier 2016, 17:28

Yorik observa son apprenti s'affairer à sa tâche avec minutie, son piratage porta rapidement ses fruits puisque la porte s'ouvrit en toute discrétion, le Sith s'engagea en premier alors que son apprenti ouvrait la porte et tomba nez à nez avec un groupe de mercenaires, deux qui jouer une partie de sabaac autour d'une table tandis que le dernier regardait les dernières nouveautés de son datapad.

Ainsi donc, il avait bien fait d'intervenir à l'extérieur sans quoi ces trois là auraient considérablement renforcés la sécurité et auraient pu sonner l'alarme. L'Inquisiteur porta son attention sur les deux soldats et fit appel à la Force pour s'en débarasser, comme auparavant.
Aspects : Vénérable Anzati à la tête des Sith Doit asseoir mon autorité Anzati Maîtrise l'art de la guerre et du combat A un compte à régler avec les Jedi Chef inspirant

Re: [180 AP.BY - Nal Hutta] Assassinat de Boorga Desilijick.

Messagepar Darth Andhar (Zargavidité) » 25 Janvier 2016, 17:31

Les deux hommes lachèrent leurs cartes et renversèrent la table alors qu'ils s'élevaient également dans les airs avant que leurs corps sans vie ne s'écrasent sur le sol. Le dernier soldat se leva en trombe en se jetant sur son blaster tandis que Zooid entrait à son tour dans la salle.
Aspects : Vénérable Anzati à la tête des Sith Doit asseoir mon autorité Anzati Maîtrise l'art de la guerre et du combat A un compte à régler avec les Jedi Chef inspirant

Re: [180 AP.BY - Nal Hutta] Assassinat de Boorga Desilijick.

Messagepar Darth Venym (Furie) » 25 Janvier 2016, 17:57

Alors que Zooid avait laissé passer son maître en premier, il entendit du mouvement à l’intérieur. Il se précipita à la suite de l’Inquisiteur et entra dans ce qui semblait être une réserve. Plusieurs soldats étaient présents, deux étaient déjà en train de succomber aux pouvoirs de force du vieil homme alors qu’un dernier subsistait, paniqué se jetait sur son arme afin de répondre à cette attaque imprévue. Si des coups de blaster étaient tirés ça en était fini de leur arrivée discrète, et même s'ils voulaient que leur attaque soit marquante, il serait préférable d’arriver au moins jusqu’à la salle du trône sans que toute l’armée du palais ne soit à leurs trousses. Dans un élan de colère, Zooid se concentra sur le dernier garde et canalisa ses pouvoirs de force sur la tête de l’homme qui venait de ramasser son blaster.
Aspects : Alchimiste Sith Cruel De retour après une longue Absence Mon Calamari Le Coté Obscur Triomphera Froid et Calculateur Je Ne Peux Compter Que Sur Moi Même

Re: [180 AP.BY - Nal Hutta] Assassinat de Boorga Desilijick.

Messagepar Darth Venym (Furie) » 25 Janvier 2016, 18:00

Serrant les poings, Zooid exerça une pression gigantesque sur le crâne du garde qui le fixait avec la peur dans les yeux. Un filet d’air s’échappa de la bouche de l’homme avant que sa boite crânienne ne succombe à la pression et s’effondre sur elle-même dans un bruit d’os brisés. Le garde sans vie tomba au sol.
Aspects : Alchimiste Sith Cruel De retour après une longue Absence Mon Calamari Le Coté Obscur Triomphera Froid et Calculateur Je Ne Peux Compter Que Sur Moi Même

Re: [180 AP.BY - Nal Hutta] Assassinat de Boorga Desilijick.

Messagepar Darth Andhar (Zargavidité) » 26 Janvier 2016, 16:00

Yorik eut tout juste le temps de se retourner pour voir le crâne du dernier soldat s'affaissait sur lui même dans un bruit de craquement arrachant un léger sourire à l'Inquisiteur qui ne pouvait qu'apprécier cette mise à mort. Il observa alors la salle, tournant sur lui même, trois cadavres sans vie gisait sur le sol et ils témoigneraient ainsi de la puissance d'Aruk.

L'Anzati fit signe à son apprenti de le suivre tout en s'engageant à travers une porte laissée ouverte, ils ne pourront passer par les corridors principaux, ou peut être que si justement ? Oui, c'est ce qu'ils feront, prendre l'allée principale pour rejoindre la salle du trône. Il s'arrêta derrière une colonne et proposa son plan à son apprenti :

    « Bien, nous passerons par l'allée principale qui nous mènera directement vers la salle du trône. Non seuleument ce sera plus rapide mais également beaucoup plus impresionnant, rien de mieux qu'une traînée de cadavre pour faire trembler nos adversaires. Es tu prêt ? »

En effet, ils n'auraient pas vraiment le droit à l'erreur, ils devront éliminer au plus vite les différents gardes qui se présenteraient sur leur route, même si l'alarme serait déclenché plus vite que prévu, que pouvait un simple Hutt et des gangsters face aux pouvoirs de deux Sith ?
Aspects : Vénérable Anzati à la tête des Sith Doit asseoir mon autorité Anzati Maîtrise l'art de la guerre et du combat A un compte à régler avec les Jedi Chef inspirant

Re: [180 AP.BY - Nal Hutta] Assassinat de Boorga Desilijick.

Messagepar Darth Venym (Furie) » 26 Janvier 2016, 17:07

Alors que les gardes agonisaient toujours en émettant de légers bruits, Zooid et son maitre quittèrent la réserve et s'engagèrent dans un des couloirs principaux du palais par une porte négligemment laissée ouverte. Maintenant qu'ils étaient dans le palais, ils n'avaient plus à se soucier d'être furtifs et efficaces, ils devaient au contraire laisser le plus de cadavre derrière eux, ils se devaient de faire forte impression, pour qu'un message soit envoyés à tous les dissidents du Cartel.

Il acquiesça aux paroles de son maitre et s'engagea dans le corridor principal, mais s'arrêta après quelques pas. Il avait aperçu une silhouette devant eux, qui venait de s'engager dans le tournant un peu plus loin. Zooid pressa le pas pour identifier la menace, c'était une Twi'lek, elle n'était pas armée et était vêtue comme une danseuse, surement une esclave du Hutt. Pourtant, elle se déplaçait tranquillement le long du couloir, comme si elle était là dans son propre palais.

Zooid, qui avait été un esclave pendant une courte durée, près de trois ans auparavant, compit vite que cette femme devait être une sorte d'esclave de luxe. Ces esclaves fiers de leur position, ne ressentant aucune colère vis-à-vis de leur condition, des êtres inférieurs, satisfaits de leur médiocrité.

Sans demander l'aval de son maitre, le calamarien dégaina son sabre laser et le projeta en direction de la Twi'lek. La rage qui le submergeait tout d'un coup guidant sa main, il canalisa sa force afin de prendre contrôle du sabre qui fendait l'air.
Aspects : Alchimiste Sith Cruel De retour après une longue Absence Mon Calamari Le Coté Obscur Triomphera Froid et Calculateur Je Ne Peux Compter Que Sur Moi Même

Re: [180 AP.BY - Nal Hutta] Assassinat de Boorga Desilijick.

Messagepar Darth Venym (Furie) » 26 Janvier 2016, 17:10

L'arme sith fila dans le couloir avec un bourdonnement tranquille. La Twi'lek n'eut pas le temps de se rendre compte de ce qui lui arrivait avant que la lame ne lui transperce le dos, au niveau du cœur. Elle tomba à genou en silence, alors que Zooid s'approchait pour récupérer son sabre.
Aspects : Alchimiste Sith Cruel De retour après une longue Absence Mon Calamari Le Coté Obscur Triomphera Froid et Calculateur Je Ne Peux Compter Que Sur Moi Même

Re: [180 AP.BY - Nal Hutta] Assassinat de Boorga Desilijick.

Messagepar Darth Andhar (Zargavidité) » 27 Janvier 2016, 22:45

Il marcha à la suite de son apprenti alors que ce dernier bondissait hors de sa cachette pour s'attaquer à une esclave twi'lek, la mort de l'esclave de luxe ne resta cependant pas inaperçue puisqu'un garde, au détour d'un virage avait pu l'apercevoir et c'était aussitôt précipité à son secours, faisant alors face aux deux Sith. Yorik fit de nouveau appel à la Force afin d'éliminer cette nouvelle menace.
Aspects : Vénérable Anzati à la tête des Sith Doit asseoir mon autorité Anzati Maîtrise l'art de la guerre et du combat A un compte à régler avec les Jedi Chef inspirant

Re: [180 AP.BY - Nal Hutta] Assassinat de Boorga Desilijick.

Messagepar Darth Andhar (Zargavidité) » 27 Janvier 2016, 22:56

Comme d'autres avant lui, le twi'lek porta ses mains à son cou tandis que les dernières traces d'air quittaient son corps et qu'avec elle, la vie. Yorik laissa l'agonie durer jusqu'à qu'à la mort avant de reporter son attention à son apprenti qui sentit également une violente douleur, il put porter les mains à son coup et constater qu'il ne pouvait plus respirer, il sentit son corps se soulever et la scène dura quelques secondes avant qu'il ne retombe à genoux, suffoquant. Son maître l'observa avant de prendre la parole :

    « L'impatience est une des principales causes de nombreuses défaites Sith au cours de l'histoire. Ton impatience aurait pu te couter la vie, ce garde aurait pu déclencher l'alarme et cela aurait pu entrainer notre échec. Sers de toi de ta colère mais ne sois pas aveugle. Maintenant va, élimines les. »

Comment ne pas répéter l'erreur précédente ? Les couloirs étaient nombreux à donner sur l'allée principale mais comme bien souvent, la Force détenait la solution car tout individu, même aussi médiocre disposait d'une trace qui permettait aux utilisateurs de détecter leurs ennemis.
Aspects : Vénérable Anzati à la tête des Sith Doit asseoir mon autorité Anzati Maîtrise l'art de la guerre et du combat A un compte à régler avec les Jedi Chef inspirant

Re: [180 AP.BY - Nal Hutta] Assassinat de Boorga Desilijick.

Messagepar Darth Venym (Furie) » 28 Janvier 2016, 23:05

Alors que la rage qui bouillonnait en lui se transformait en un sentiment de satisfaction malsain, Zooid ne prêta presque aucune attention au mouvement qui prenait place au tournant du couloir. Il ne fut tiré de sa jubilation que par le bruit sourd du garde mort retombant au sol. Il comprit immédiatement son erreur. Alors qu’il se retournait vers son maître, l’acolyte sentit sa gorge se serrer comme si un colosse l’avait pris par le coup et était en train de le soulever du sol. Il sentit ses pieds quitter la terre ferme et ses poumons se vider. Il se sentit à la limite de la suffocation, alors que le monde autour de lui devenait flou, mais fut ramené à la réalité par un impact violent contre le sol.

Il se releva en vitesse, essayant de ne pas montrer de signes de faiblesse. Son esprit tantôt empli d’une joie, bien que morbide, bouillonnait à nouveau de colère. Il contempla l’idée de s’attaquer au vieil homme, mais il ne se savait pas de taille. Il devrait encore attendre si telle était sa volonté.
Suivant les indications de son maître, il préféra canaliser ses sentiments destructeurs dans l’accomplissement de sa mission, et s’avança avec détermination vers le bout du couloir central.

Il arriva devant une grande porte décorée qui bouchait la suite du couloir. La porte était gardée par quatre types qui semblaient être le reste des mercenaires rencontrés plus tôt. Ils stoppèrent leur discussion et regardèrent le Calamarien avec un mélange de défi et d’incompréhension. Un des types pointa son blaster sur l’acolyte. Sans y porter attention, Zooid brandit les mains vers le groupe, concentrant toute sa colère vers ces types qui ne semblaient pas savoir ce qui leur arrivait.
Aspects : Alchimiste Sith Cruel De retour après une longue Absence Mon Calamari Le Coté Obscur Triomphera Froid et Calculateur Je Ne Peux Compter Que Sur Moi Même
Avatar de l’utilisateur

Re: [180 AP.BY - Nal Hutta] Assassinat de Boorga Desilijick.

Messagepar Zargavidité » 30 Janvier 2016, 19:27

Zooid marcha d'un pas assuré vers ses futures victimes, les quatre gardes se regardèrent en voyant le Calamari se rapprocher. Lorsqu'il souleva ses mains vers eux, ils levèrent instinctivement leurs blasters, Zooid tenta de faire appel à la Force pour projeter des éclairs mais sa tentative eut pour seul effet de faire crépiter quelques étincelles au bout de ses doigts.

Les mercenaires ouvrirent immédiatement le feu tandis qu'attirer par ces coups de feu, trois autres hommes venaient de déboucher par une porte sur la droite et tirèrent également. Zooid se trouvait désormais en bien mauvaise posture, au loin, il pouvait voir son maître qui l'observait silencieusement, ne bougeant le petit doigt pour intervenir.

Dégainant son sabre, l'apprenti parvint à parer les projectiles en provenance du premier groupe mais il fut surpris par l'irruption des trois autres mercenaires qui parvinrent à le toucher sur le flanc, lui arrachant une légère douleur.


Afficher : spoiler
Zooid R'lyeh : 21/25

Re: [180 AP.BY - Nal Hutta] Assassinat de Boorga Desilijick.

Messagepar Darth Venym (Furie) » 01 Février 2016, 23:43

La gorge encore serrée par l’attaque en traître de son maître, Zooid ne savait pas vraiment sur qui déchaîner sa rage. Troublé et incapable de concentrer correctement le côté obscur, son attaque ne résulta qu’en quelques étincelles au bout de ses doigts et un soudain sentiment d’amertume. Après une seconde de réaction, les gardes se mirent à comprendre ce qui leur arrivait et firent tout feu de leur blasters. Sans hésitation, le Calamarien se plaça en position défensive, son sabre à la main droite, afin de se protéger des tirs presque à bout portant.
Occupé à dévier les tirs des gardes, Zooid n’eut pas le temps de voir arriver les renforts avant qu’ils n’ouvrent le feu. Il fut légèrement touché au flanc par l’un des nouveaux arrivants, et fut forcé de reculer pour ne pas succomber à l’attaque de simples gardes.
La douleur de la plaie brûlante s’ajoutant à ses sentiments négatifs, Zooid atteint un seuil ou la rage l’aveuglait presque. Son maître ne semblait pas vouloir intervenir, et il était pris entre deux feux. Agissant comme guidé par une force extérieure, il brandit son sabre au-dessus de son épaule et le jeta vers le premier groupe de soldats, concentrant la Force dans la trajectoire du sabre.
Aspects : Alchimiste Sith Cruel De retour après une longue Absence Mon Calamari Le Coté Obscur Triomphera Froid et Calculateur Je Ne Peux Compter Que Sur Moi Même

Re: [180 AP.BY - Nal Hutta] Assassinat de Boorga Desilijick.

Messagepar Darth Andhar (Zargavidité) » 02 Février 2016, 00:08

Yorik observait le combat depuis son accoudoir ou plus précisément, cette colonne du palais. Il avait une vue magnifique sur les tirs de blaster qui fusaient de part et d'autres, il ressentait également la colère de son apprenti, c'était cette dernière qui lui permettrait de remporter la victoire face à ces ennemis supérieur en nombre. Il lança son sabre en avant, tentant d'utiliser la Force mais Yorik sentit une faiblesse au moment où un tir frôla la cuisse du calamari, il puisa alors dans la Force afin de corriger la trajectoire du sabre en toute discretion.
Aspects : Vénérable Anzati à la tête des Sith Doit asseoir mon autorité Anzati Maîtrise l'art de la guerre et du combat A un compte à régler avec les Jedi Chef inspirant
Avatar de l’utilisateur

Re: [180 AP.BY - Nal Hutta] Assassinat de Boorga Desilijick.

Messagepar Zargavidité » 02 Février 2016, 00:14

Deux soldats repérèrent l'Anzati au loin et lâchèrent une salve en sa direction qui le força à détourner son attention, leur heurtant de plein fouet et le faisant reculer de plusieurs pas, n'infligeant néanmoins aucuns dégâts. Le sabre s'en alla virevolter, décapitant un des soldats au passage avant de s'écraser contre un mur, se bloquant dans la paroi en pierre du palais. Voilà un bien facheux problème alors que les hommes du Hutt reportaient de nouveau leur attention sur Zooid, deux tentèrent même de dégainer leurs vibrolames.


Afficher : spoiler
Zooid R'lyeh : 21/25

Re: [180 AP.BY - Nal Hutta] Assassinat de Boorga Desilijick.

Messagepar Darth Venym (Furie) » 02 Février 2016, 00:30

Le sabre quitta la main du Calamarien au moment ou un tir de blaster lui frôla la jambe, lui faisant perdre le contrôle de l’arme. Il crut apercevoir un nouveau changement dans la trajectoire du sabre comme si quelqu’un en avait pris le contrôle à son tour, mais l’arme finit sa course de façon désarticulée, frappant le sol près d’un poteau après avoir décapité un soldat sur le chemin. Blessé, désarmé et encerclé, Zooid avait rarement vécu aussi mauvaise posture. Loin de se laisser abattre, ses échecs répétés l’emplissaient d’une rage noire qui le consumait. Il ne voyait plus que ses ennemis devant lui et ne vivait plus que pour les détruire. Sans porter attention aux tirs de blaster qui fusaient toujours vers lui, mais maintenant aussi vers son maître, Zooid posa son regard sur les deux gardes devant lui qui avaient tirés leurs vibrolames. Avec un sourire mauvais, il brandit les mains et fit de nouveau appel à la force, prenant le contrôle des bras armés des soldats. Avec une concentration forcée par la rage, il entreprit de tirer les deux gardes l’un vers l’
Aspects : Alchimiste Sith Cruel De retour après une longue Absence Mon Calamari Le Coté Obscur Triomphera Froid et Calculateur Je Ne Peux Compter Que Sur Moi Même

Revenir vers « Chroniques PJs »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité