Opération de sauvetage : Reconnaissance

Avatar de l’utilisateur

Opération de sauvetage : Reconnaissance

Messagepar L'Observateur » 20 Janvier 2016, 00:00

Suite de "La traque commence"

Spectre traversa les corridors de la station en direction du Secteur Osk. En chemin, le Capitaine Wits s'assura que la liaison était bien établie entre eux. Après vingt minutes de trajet, le Nagai arriva en vue de l'objectif. Il décida de passer par un bâtiment voisin afin d'éviter d'emprunter l'entrée de celui où se terraient les terroristes. Il activa son camouflage tactique et monta. Une fois sur le toit, il se débarrassa de son manteau. Du point de vue d'un observateur extérieur, c'était comme si un manteau s'était soudain matérialisé dans le vie. Mais il n'y avait aucun témoin... À première vue. Il se dirigea vers le bord du toit et jaugea la distance qui le séparait de sa destination. Comme c'était dans ses cordes, il se retourna pour prendre de l'élan – puis il se mit à courir, et sauta.

Image
Et c'est à cet instant précis que la mission prit une tournure défavorable. Quelque chose le dévia de sa trajectoire brusquement, comme une violente bourrasque ; mais il n'y avait pas de vent ! Son destin n'était plus entre ses mains. Il traversa une fenêtre de l'avant-dernier étage du bâtiment visé et termina sa chute sur une table basse qui se brisa sous son poids. Son passage fit voler en éclat des bâtons de la mort entreposés sur la table, et quelqu'un poussa un cri de surprise. L'assassin se releva immédiatement, des morceaux de verre plantés un peu partout sur lui et la vision floue. Il sentait le sang chaud qui lui dessus.

« Qui–Qui êtes-vous ?! » cria l'habitant terrifié.

Il s'agissait d'un Humain à l'allure de junkie. S'il était là, c'est qu'il appartenait aux Vrais Telosiens ; cela ne faisait aucun doute. Le morveux tourna son regard vers le canapé derrière Spectre. Son blaster y était posé négligemment sur un coussin. Avant que quiconque ne puisse réagir, une silhouette se matérialisa entre Telosien et Spectre, et abattit la lame rouge d'un sabre laser sur ce dernier.
Il portait une variante de l'armure des stormtroopers. Elle était noire, avec une sorte de gemme verte incrustée dans le plastron. Si ce n'était pas lui, c'était un de ses collègues qui avait poussé Spectre du toit. Et il comptait bien l'achever !

Re: Opération de sauvetage : Reconnaissance

Messagepar Spectre (Xander) » 20 Janvier 2016, 21:06

<< Précédemment


La distance de saut qui séparait les bords des deux toits était du gâteau pour Spectre. Mais quelque chose d’inexplicable se passa. En plein saut, il fut projeté ou happé (il n’aurait su le dire) comme par une main invisible, ce qui le dévia de sa trajectoire. Il poussa un bref soupir de surprise.

Tout se passa très vite. A ce moment là, Spectre n’avait ni le temps de penser, ni le temps de ressentir quelconque émotion. Le destin lui fut apparemment favorable car au lieu de chuter pour s’écraser quelques dizaines de mètres plus bas, il traversa une fenêtre de l’avant dernier étage, cela dit, l’atterrissage fut rude alors qu’il s’écrasait sur une table qui ne résista pas au choc. Ayant un seuil de tolérance à la douleur assez élevé, le Nagai n’en souffrit pas trop. De toute façon, il n’avait pas le temps pour ça car malgré qu’il fût légèrement sonné, il entendit une voix mêlée de surprise et de peur. Il n’était pas seul. Sa vision était trouble mais il reconnu un Humain ou un presque Humain, difficile à dire et puis de toute façon, une autre complication de taille survint lorsqu’une silhouette se matérialisa en quelques secondes pour abattre un faisceau rouge sur lui. Encore une fois, tout allait très vite et il n’y avait pas de temps pour penser, mais Spectre reconnu quand même le phénomène émit par un champ de camouflage tactique qui se désactivait lorsque la silhouette s’était matérialisée.

Instinctivement, le Nagai tenta de dévier le coup par une parade de son bras droit.
Aspects : Assassin Cyber Augmenté Hanté par Sareena Sow Nagai Derviche Seyugi Froid Et Méthodique En bons termes avec la République Fédérale Equipement spécialisé

Image

Re: Opération de sauvetage : Reconnaissance

Messagepar Spectre (Xander) » 20 Janvier 2016, 21:19

Apparemment, la parade de Spectre réussit puisqu’il était encore en vie. Mieux que cela, lorsqu’il dévia instinctivement l’attaque, son agresseur fut déséquilibré. C’est alors que, sa vision redevenue fine, le Nagai constata avant tout la lame rouge d’un sabre laser, qui lui rappela aussitôt l’arme de Sareena Sow. Ajouté à cela le fait que sa couverture ait été grillée, une rage soudaine et incontrôlée s’empara du Nagai, pour la première fois à sa connaissance. Il se releva et bondit sur son adversaire, tout déséquilibré qu’il était, et enchaîna une série de coups de poings rapides au niveau du torse et du visage de ce dernier. Spectre se rendit compte que sa victime portait une armure et heureusement pour lui d’ailleurs, mais cela ne l’empêcha nullement de laisser s’exprimer sa fureur dans une pluie de coups que l’homme en armure ne pu parer. Plus rien d’autre que cet homme à abattre ne semblait exister pour l’assassin. Peut être était ce lui la cause de l’échec de Spectre à effectuer son saut et rester silencieux, peut être pas, mais peu importait. Cet individu allait servir d’exutoire à sa colère.

La Nagai termina sa série d’attaques par un coup de pied en pleine poitrine sur sa cible.
Aspects : Assassin Cyber Augmenté Hanté par Sareena Sow Nagai Derviche Seyugi Froid Et Méthodique En bons termes avec la République Fédérale Equipement spécialisé

Image

Avatar de l’utilisateur

Re: Opération de sauvetage : Reconnaissance

Messagepar L'Observateur » 21 Janvier 2016, 02:07

Le shadowtrooper ne s'attendait pas à ce que sa proie soit encore en état de résister. Et certainement pas à ce qu'elle lui offre une résistante aussi importante ! Armé de son sabre laser, il frappa à l'horizontale, espérant peut-être trancher son adversaire en deux et en finir en une seule attaque. Mais Spectre esquiva et, emporté par la rage, fit déferler une vague de coups sur son assaillant. C'était brutal et primaire. Le trooper lâcha son arme et encaissa du mieux qu'il le pouvait, mais il n'y avait rien à faire. Un dernier coup de poing au visage lui fit éclater une partie du masque, laissant entrapercevoir son œil ensanglanté. Spectre termina par un coup de pied qui le projeta en arrière – autrement dit, sur l'autre imbécile terrifié, qui lâcha un gémissement de douleur en tombant sous le poids du trooper. Ce dernier se releva immédiatement et tendit son bras en direction de son sabre, qui se mit à trembler sous l'emprise de la Force.

Re: Opération de sauvetage : Reconnaissance

Messagepar Spectre (Xander) » 21 Janvier 2016, 16:43

Les arts martiaux que Spectre avait appris tout au long de sa vie s’étaient révélés une fois de plus efficace. Son adversaire était mal en point. Pour couronner le tout, le coup de pied du Nagai avait projeté l’homme en armure contre l’autre individu qui s’était retrouvé écrasé par le poids du premier. A ce moment là, il était impossible de savoir dans quel état était ce pauvre bougre car, malgré ses blessures et son casque fracassé au niveau de l’œil, le guerrier tendit la main et aussitôt, son arme qu’il avait lâché sous les coups de son assaillant bondit comme par enchantement pour se retrouver projetée dans sa main.

Au moment où le guerrier se relevait précipitamment, Spectre perçu une voix dans son casque, celle du Capitaine Wits. En fait, Wits avait contacté l’assassin depuis que ce dernier avait été projeté dans la pièce, causant un véritable vacarme (la liaison étant établie entre eux depuis qu’il avait quitté la salle de briefing), mais il était tellement confus et aveuglé par sa colère soudaine qu’il n’entendait rien. Enfin, si, il entendait un bruit de voix, mais n’y prêtait guère attention. Dans la salle de briefing, tous les participants devaient sûrement avoir entendu le bruit de verre et de table brisés, la voix du junkie qui demandait à Spectre qui il était, mais aussi le bruit du sabre laser et du combat. Ayant reprit le contrôle de lui-même, c’est à ce moment qu’il entendait dans son casque la voix de son interlocuteur et surtout ce qu’il disait :

>> Bordel, Spectre, mais qu’est ce qui se passe ? Répondez putain !

Spectre n’avait ni le temps, ni l’envie de répondre pour le moment. Il était concentré sur son adversaire qui se précipitait sur lui pour attaquer.
Aspects : Assassin Cyber Augmenté Hanté par Sareena Sow Nagai Derviche Seyugi Froid Et Méthodique En bons termes avec la République Fédérale Equipement spécialisé

Image

Re: Opération de sauvetage : Reconnaissance

Messagepar Spectre (Xander) » 21 Janvier 2016, 17:21

Spectre se saisit en vitesse de ses deux vibro wakisashi et para dans le même mouvement l’attaque du guerrier avec une lame et planta l’autre bien profondément dans son œil découvert par le trou dans son casque. La lame ressortit par derrière, c’en était fini de cet homme en armure qui trépassa sur le coup.

Cependant, ce n’était pas terminé. Alors que le Nagai dégageait sa lame, il réalisa d’une part que tout le boucan qu’il avait fait risquait d’attirer du monde et d’autre part, le junkie se relevait péniblement. Spectre n’accorda pas de répit à cet individu. Il rangea une de se lames pour sortir un de ses blasters avec lequel il tira dans la panneau de commande de la porte pour l’endommager et par extension, sceller la porte. Ensuite il attrapa le pauvre bougre et le traîna dans la pièce, le forçant à s’asseoir sur le canapé. Le Nagai y vit alors un blaster qu’il s’empressa de saisir et jeter par la fenêtre brisée. Ensuite, il activa son holocom pour faire apparaître l’image holographique de Wits et de tous ceux qui se trouvaient éventuellement à côté de lui avant de le poser sur la table. Il prit enfin l’arme du guerrier en armure et se saisit de son cadavre pour l’asseoir également sur le canapé.

L’Holocom posé sur la table, Spectre s’assit entre l’homme et le guerrier mort, attrapa le junkie et lui colla la lame de son vibro wakisashi sous le menton, lui laissant suffisamment d’air pour respirer et parler mais suffisamment de pression pour le dissuader de faire le malin. La caméra intégrée de l’holocom permettait ainsi à Wits et aux autres de voir Spectre, l’homme et le guerrier en armure :

- Toi, tu restes bien sage… fit Spectre encore passablement énervé à son prisonnier d’un ton menaçant avant de s’adresser à Wits - … Capitaine. Il y a eu une complication et beaucoup de nouveau. J’ai été repéré, je ne sais même pas comment d’ailleurs et je me suis retrouvé projeté dans un bâtiment du secteur Osk. Là, j’ai été accueilli par ces deux individus. Le mec en armure est mort, mais il utilisait ceci… Spectre activa sous les yeux de tous la lame du sabre laser du guerrier en armure avant de poursuivre - … Et il utilisait d’étranges pouvoirs, sans doute ça qui m’a projeté dans la bâtiment d’ailleurs. Celui là est mort, mais je ne sais pas si il y en a d’autres. Cela dit, j’ai cette personne ici présente qui se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions, n’est ce pas ? Fit-il en s’adressant à son prisonnier en serrant un peu son étreinte pour l’intimider - … Et n’essaies même pas de faire quelque chose de stupide. La porte d’entrée est bousillée, donc t’es coincé ici avec moi. Même si tes potes rappliquent et parviennent à entrer, crois moi qu’ils n’auront pas le temps de te sauver, tu crèveras avec moi. La balle est dans ton camp, ta survie dépend de ta coopération et de la qualité de tes réponses. A vous, Capitaine !
Aspects : Assassin Cyber Augmenté Hanté par Sareena Sow Nagai Derviche Seyugi Froid Et Méthodique En bons termes avec la République Fédérale Equipement spécialisé

Image

Re: Opération de sauvetage : Reconnaissance

Messagepar Spectre (Xander) » 22 Janvier 2016, 01:31

L’accident dont il avait été victime quelques heures plus tôt en filant le mercenaire Duros, son infiltration ratée à cause de ce qui semblait être un Jedi en armure et le harcèlement de plus en plus récurrent dont il faisait l’objet de la part du fantôme de Sareena Sow avait mit les nerfs de Spectre à fleur de peau, ce qui avait bien évidemment altéré sa patience de manière significative. C’est pourquoi le refus de l’homme qu’il tenait en respect en ce moment lui piqua encore plus les nerfs à vifs. Aussitôt que le Capitaine Wits lui ordonna de faire parler son prisonnier, le Nagai ne se fit pas prier. Il le libéra de sa lame, mais saisit sa main droite pour en refermer le poing, sauf son auriculaire qu’il lui força à poser sur le bord de la table. Sans même un avertissement, Spectre abattit sa lame. Le prisonnier, se voyant déjà avec son petit doigt en moins hurla alors que la lame de l’arme de son tortionnaire s’abattait. Mais quelques secondes plus tard, après un cri de terreur, il regarda et constata que son intégrité physique avait été préservée, pour le moment du moins. La lame du vibro wakisashi ne s’était arrêtée qu’à quelques millimètres :

- Ecoute moi bien maintenant, petit imbécile ! Regarde le, celui-là… Dit-il en faisant un signe de tête vers le Stormtrooper (d’après les dires de Wits) - …Tu vois, il portait une armure, savait sa battre et possédait une arme très redoutable et pourtant, il n’a même pas tenu une minute face à moi, tu penses pouvoir faire mieux que lui ? J’en doute. Alors écoute moi bien, maintenant. Là, j’ai épargné ton petit doigt, mais si tu refuse de coopérer, je te le tranche sans aucune hésitation et je continuerai à te couper un doigt à chaque refus de ta part, puis je ferai la même chose avec ton autre main. Ensuite, je te crèverai les yeux, je te trancherai ce qui fait de toi un individu de sexe masculin et enfin, je te couperai le langue et si tu t’imagine que j’abrègerai tes souffrances, tu te trompes lourdement, je te laisserai vivre ta vie tel que tu seras devenu. Ne sois pas stupide et ne crains pas les représailles de tes supérieurs qui de toute façon, ne seront plus en mesure de faire quoi que ce soit contre toi très prochainement. Coopère et je te livrerai vivant et en bonne santé aux FST. Donc fais ce que le Capitaine te demande, profites en aussi pour me dire s’il y en a d’autres des Stormtroopers et combien ils sont.
Aspects : Assassin Cyber Augmenté Hanté par Sareena Sow Nagai Derviche Seyugi Froid Et Méthodique En bons termes avec la République Fédérale Equipement spécialisé

Image

Re: Opération de sauvetage : Reconnaissance

Messagepar Spectre (Xander) » 22 Janvier 2016, 01:47

- V... vous n'les connaissez pas... Vous c...croyez que vous allez vous débarrasser d'eux comme ça? S'il vous plaît, L...La^chez moi, j'vous en supplie, je n'sais rien, j'suis qu'un pauvre sous fifre, j'peux rien faire pour vous... dit-il en bégayant de panique - ...J'vous en prie, j... j'peux rien dire, ils vont m'retrouver et ils vont m'tuer... Aaaaaaaaaaarrrrghhh!

Schlack ! La lame du vibro wakisashi de Spectre trancha net l'auriculaire de l'individu qui hurla de douleur. Le Nagai força son prisonnier à déplier son annulaire et le poser sur le bord de la table. Le pauvre bougre commençait à pleurnicher :

- Je t'avais prévenu. Coopère ou bien quand j'en aurai fini avec toi, chaque jour qui passera, tu voudras avoir été mort plutôt que de vivre comme une épave mutilée, aveugle et émasculée. Dépêche!
Aspects : Assassin Cyber Augmenté Hanté par Sareena Sow Nagai Derviche Seyugi Froid Et Méthodique En bons termes avec la République Fédérale Equipement spécialisé

Image

Avatar de l’utilisateur

Re: Opération de sauvetage : Reconnaissance

Messagepar L'Observateur » 22 Janvier 2016, 21:20

Le malheureux poussa un cri à la mesure de sa souffrance. Il se mit à trembler et sangloter, hypnotisé par la vision de sa main mutilée. Ce n'était qu'un doigt... Et il y en aurait d'autres s'il ne répondait pas correctement. À l'autre bout de la liaison, le Capitaine Wits pensa qu'il était malheureux d'en arriver là – mais il avait donné l'autorisation à Spectre. Le temps leur était compté, peut-être que quelqu'un avait déjà remarqué son intrusion, peut-être que les ennemis s'organisaient déjà !

« Je vais parler ! Je vais parler mais pitié, épargnez-moi, se lamenta-t-il en reniflant. Wits répéta ses questions, satisfait que les choses avancent enfin. Ce type, commença-t-il en faisant un signe du menton dans la direction du cadavre, ils les appellent les shadowtroopers. Y en a d'autres mais pas beaucoup. Par contre, y a toute une garnison de stormtroopers avec nous. Plus aucun doute possible : l'Empire était avec les terroristes. Je sais pas si Colto est encore là mais j'ai entendu qu'on avait une prisonnière importante sous bonne garde. Je l'jure !
Bon. On a besoin de plus d'informations. Combien êtes-vous ? Comment êtes-vous organisés ?
J'en–J'en sais rien... Comme les hommes de Colto sont recherchés, ils restent à la surface de Telos pour mener leurs actions terroristes... La branche de la Station-Citadelle est assez petite, alors ils ont engagés des gangs comme celui où je suis... »

Ce qui expliquait pourquoi cet homme avait l'allure d'un pauvre dealer de drogues, et pourquoi les Vrais Telosiens n'avaient pas été localisés sur la Station avant que Colto n'organise cet échange. Il avait pris un gros risque en révélant leur position. Se croyait-il vraiment à l'abri avec les Impériaux ? Ou peut-être attendait-il un affrontement violent, un prélude à la guerre civile. Quoi qu'il en soit, le Capitaine avait d'autres questions. Et intimidé par Spectre, le captif ne risquait pas de s'échapper ou de mentir...

« Où est Landa ? Est-il possible de télécharger les plans du complexe ?
Il y a un bâtiment à l'arrière du complexe, sans fenêtres ni rien. On peut y accéder que depuis le quatrième étage, au milieu du complexe. Landa est sûrement là-bas ! Mais pour les plans... Faudrait trouver un terminal et s'y brancher... Moi j'ai rien, je suis personne d'important ! »

Re: Opération de sauvetage : Reconnaissance

Messagepar Spectre (Xander) » 22 Janvier 2016, 21:58

Au grand soulagement de tout le monde, l’homme prisonnier de Spectre accepta de parler et révéla des choses très instructives au groupe. Landa était là, pas très loin. Il fallait prendre une décision rapidement car au cas où les terroristes et l’empire auraient été alertés par le vacarme du combat, au cas où ils auraient déjà connaissance de la présence de Spectre dans leurs locaux, ils réagiraient en conséquence en renforçant la sécurité autour de leur captive ou pire, en la déplaçant.

Le Nagai s’adressa à son captif de manière un peu plus conciliante :

- Si tu penses que je prends plaisir à te torturer, tu te trompes lourdement. Je suis un tueur, pas un bourreau et faire ce que je t’ai fais ne m’a pas du tout amusé. Si tu ne m’y avais pas obligé, ça aurait été beaucoup mieux, d’autant plus que finalement, tu as parlé quand même.

Ensuite, l’assassin s’adressa au Capitaine Wits :

- Capitaine, je pense qu’il n’y a pas de temps à perdre et il faut saisir cette occasion. Je pense qu’il sera préférable d’avancer l’heure de l’assaut. De mon côté, si vous le désirez, je peux aller tenter de retrouver et libérer Landa Chimaerek. Et avertissez Rel’Tsub, dites lui de ne pas foutre les pieds dans ce bordel. Allez savoir, si ça se trouve, leur objectif est de le tuer et ça, même s’il apporte la rançon.
Aspects : Assassin Cyber Augmenté Hanté par Sareena Sow Nagai Derviche Seyugi Froid Et Méthodique En bons termes avec la République Fédérale Equipement spécialisé

Image

Avatar de l’utilisateur

Re: Opération de sauvetage : Reconnaissance

Messagepar L'Observateur » 25 Janvier 2016, 02:27

Les paroles de Spectre ne soulagèrent pas la douleur du jeune homme, mais il n'allait pas le lui faire remarquer.

« Très bien, Spectre. Avant de reprendre votre exploration, emparez vous du cristal sur l'armure du trooper, demanda le Capitaine, honorant la requête d'Adaaray. Son étude apporterait peut-être des indices sur son porteur... Nous avons développé notre plan sur les conseils des Mandaloriens, nous sommes prêts. Une partie de nos hommes vous rejoindra par en haut, les autres donneront l'assaut à l'entrée pour faire diversion. Nous partons dans cinq minutes ! »

Spectre était au neuvième étage sur les dix que comportaient le bâtiment. À en croire son informateur « volontaire », c'était au quatrième que se trouvaient les véritables locaux des Vrais Telosiens... Et Landa. Mais il risquait d'y avoir du monde entre lui et sa destination, et les membres de l'opération n'arriveraient pas avant vingt-cinq minutes.

« Et qu'allez vous faire de moi ? » demanda le prisonnier avec une pointe d'appréhension.

Il n'y avait pas vraiment de quoi le menotter, mais avec un peu d'imagination peut-être que Spectre pouvait s'occuper de lui. Un rapide tour de l'appartement lui apprendrait qu'il n'y avait que deux autres salles, une petite cuisine, une chambre et une salle de bain. La chambre avait une porte avec une serrure magnétique.

Re: Opération de sauvetage : Reconnaissance

Messagepar Spectre (Xander) » 25 Janvier 2016, 21:31

>> Très bien, Spectre. Avant de reprendre votre exploration, emparez vous du cristal sur l'armure du trooper !

- Ce sera fait, Capitaine ! Répondit Spectre tout simplement.

>> Nous avons développé notre plan sur les conseils des Mandaloriens, nous sommes prêts. Une partie de nos hommes vous rejoindra par en haut, les autres donneront l'assaut à l'entrée pour faire diversion. Nous partons dans cinq minutes !

- Bien ! Je reste en liaison avec vous et je vous ferai un rapport de tout ce que je vois ou entend dans la complexe. Si je peux, je regarderai ce qu’il y a à l’extérieur. Nous sommes tous en terrain inconnu, faites attention !

Le Nagai ne coupa pas la liaison, restant en contact permanent avec Wits. Se première action fut de s’emparer da le gemme incrustée dans le plastron de l’armure du shadowtrooper. Pour cela, il s’aida d’une de ses lames qu’il manipula délicatement pour ne pas endommager le cristal. Pendant ce temps, son otage s’inquiétait de son sort :

- Je ne vais pas te tuer ! Mais je veux m’assurer que tu ne me causeras pas de tort une fois que je serai parti d’ici. Pour ton doigt, j’ai une bonne nouvelle. La coupure est nette et propre. Si tu te trouves un bon méditech, il pourra te le greffer et tout ça ne sera plus qu’un mauvais souvenir. A présent, je vais te fouiller pour vérifier que tu n’as pas de quoi alerter tes petits copains.

Spectre prit le doigt coupé du jeune homme et alla dans la cuisine, le placer dans le congélateur avant de revenir :

- Voilà, ton doigt sera préservé de la nécrose, comme ça. Ne l’oublie pas quand on viendra te chercher. Ne va pas croire que je ressens une quelconque pitié pour toi. S’il l’avait fallu, je t’aurais tué sans aucune hésitation.

Spectre s’attela ensuite à fouiller le jeune homme pour vérifier qu’il n’avait pas un moyen de communication sur lui ou tout objet susceptible de l’aider à sortir de cet appartement. A part quelques crédits qu’il ne daigna pas prendre et des objets sans valeur ou ne représentant aucune utilité susceptible de l’aider à faire capoter sa mission, il ne trouva rien d’autre et emmena alors son prisonnier dans la chambre qu’il jeta sur le lit.

- Maintenant, tu dors !

Spectre ponctua cette parole par un coup magistral sur le crâne du jeune homme qui fut mit ko pour un bon bout de temps. Lorsque ce dernier se réveillerait, il aurait un sacré mal de tête, mais au moins, il serait en vie. Le Nagai fouilla ensuite dans l’appartement pour y trouver tout ce qui pourrait faire office de lien. Il se servit du linge qu’il trouva dans une cantine pour attacher les mains du prisonnier derrière le dos et attacher aussi ses chevilles. Il le bâillonna également. Comme ça, s’il se réveillait plus vite que prévu, il ne pourrait pas bouger. Il faudrait quand même penser à signaler sa présence pour éviter qu’il ne crève de faim, oublié de tous.

Il était temps à présent de quitter l’appartement. La porte d’entrée étant bloquée à cause du panneau de commande mit hors service, Spectre enleva la grille de ventilation pour se faufiler dans le conduit, suffisamment large pour lui permettre de ramper. Une fois dans le couloir, il chercha un escalier de service. En effet, prendre un ascenseur était une mauvaise idée dans la mesure où chaque accès devait être gardé. Même l’accès depuis l’escalier de service devait l’être, mais au moins, Spectre aurait une vue d’ensemble sur ce qui l’attendrait plus bas et pourrait s’y préparer en conséquence.

Quelques minutes plus tard, il trouva ce qu’il cherchait et activa son camouflage tactique une fois dans les escaliers. Il descendit ensuite discrètement les étages, ne rencontrant pour le moment pas âme qui vive.

Arrivé au niveau du cinquième étage, il jeta un regard en dessous, voir ce qui l’attendait devant la porte. Son camouflage tactique lui permettait de rester discret. La seule faiblesse de cette technologie était un œil avisé pouvant apercevoir sa silhouette nettement diffuse ou bien une vision thermique ou autre qui permettait de contourner le camouflage.
Aspects : Assassin Cyber Augmenté Hanté par Sareena Sow Nagai Derviche Seyugi Froid Et Méthodique En bons termes avec la République Fédérale Equipement spécialisé

Image

Avatar de l’utilisateur

Re: Opération de sauvetage : Reconnaissance

Messagepar L'Observateur » 27 Janvier 2016, 14:35

Plus haut, il avait été trahi en jetant son manteau derrière lui. Après avoir été surpris par un shadowtrooper, Spectre avait bien l'intention de se rattraper. Il progressa rapidement mais discrètement. Avec son générateur de camouflage, il était bien le seul membre du groupe d'intervention à pouvoir s'occuper de cette menace !
Il ne rencontra personne pendant sa descente mais prit la précaution de s'arrêter au cinquième pour surveiller sa destination. Si Landa était au quatrième, et si la base d'opération proprement dite s'y trouvait, l'étage était sûrement plus défendu que les autres !
Et en effet, il crut entendre des voix après quelques secondes d'attention. Pas de doute, il y avait quelqu'un derrière la porte, au moins deux personnes. Difficile de discerner exactement les mots en revanche.
Le Nagai repéra un petit point d'accès à gauche de la porte, presque au raz-du-sol. Peut-être pouvait-il y brancher son datapad et essayait de contourner une caméra de sécurité.

Re: Opération de sauvetage : Reconnaissance

Messagepar Spectre (Xander) » 30 Janvier 2016, 21:27

Du haut du cinquième étage, Spectre entendait des voix à travers la porte de sortie de l’escalier de service du quatrième étage. Il ne comprenait pas ce que les voix disaient, il n’entendait que parler, au moins deux personnes, mais peut être y en avait il plus, qui sait ? Par ailleurs, il repéra également une grille de ventilation permettant d’entrer dans les conduits de ventilation et s’y faufiler. Un grand classique, mais en règle générale, c’était une valeur sûre. Enfin, près de la porte de service, il repéra un point d’accès. Avant de s’aventurer à travers les conduits de ventilation, il serait donc de bon ton d’essayer de pirater une caméra pour savoir ce qu’il se cachait dans ces couloirs.

Sans un bruit, avec une agilité féline, Spectre descendit doucement les escaliers pour atteindre la porte et donc le point d’accès, pour y brancher son datapad, en espérant que personne n’aurait l’idée d’ouvrir la porte. Même si le Nagai était encore sous camouflage tactique, il n’aurait pas d’autre choix que d’agir, au cas où.

Au cours de se nouvelle vie, Spectre avait apprit les rudiments du piratage et du contournement. Sans être toutefois un hacker exceptionnel, s’introduire dans le système de surveillance étant dans ses capacités, normalement.

Une fois l’appareil connecté, Spectre lança un programme d’intrusion pour tenter de prendre le contrôle d’une ou plusieurs caméras de sécurité.

Procédure d’intrusion :

Progression : 10%... 20%... 30%... 40%... 50%... 60%...
Aspects : Assassin Cyber Augmenté Hanté par Sareena Sow Nagai Derviche Seyugi Froid Et Méthodique En bons termes avec la République Fédérale Equipement spécialisé

Image

Avatar de l’utilisateur

Re: Opération de sauvetage : Reconnaissance

Messagepar L'Observateur » 31 Janvier 2016, 16:02

L'infiltration dans le système se déroula à merveille. Seulement, il n'avait pas accès à toute la sécurité du bâtiment mais seulement aux caméras du niveau quatre et quelques paramètres. Il faudrait probablement se rendre dans une salle de contrôle pour des manoeuvres plus poussées.

    Bienvenue, utilisateur [*****]

[Caméra 4-1]
Cette caméra fixée à l'entrée d'un long couloir en balayait toute la largeur. Au niveau de celle-ci à gauche se trouvait une première porte. Plus loin en longeant le mur de gauche, à la moitié du couloir, un ascenseur était gardé par deux stormtroopers. Au fond du couloir, toujours à gauche, une autre porte identique à la première. Logiquement, il s'agissait des portes menant aux escaliers (et vu la position de Spectre, la première était donc celle juste à côté de lui).
Sur le mur de droite s'alignaient trois portes, dont une marquée "Vers les cellules".
    Commandes cam. 4-1
    |__ Désactiver
    |__ Surcharger *

[Caméra 4-2]
Il s'agissait d'une autre caméra installée à l'opposé de la première, du côté des autres escaliers. Elle offrait donc un nouveau point de vue sur le couloir, mais pas plus de nouvelles informations si ce n'est que personne ne se cachait dans l'angle mort de la première.
    Commandes cam. 4-2
    |__ Désactiver
    |__ Surcharger

[Caméra 4-3]
Cette fois, la caméra était installée dans une salle d'interrogatoire qui n'était pas sans rappeler celle où avait été emmené Spectre en arrivant chez les FST. Peut-être même que l'agent double qui rôdait chez eux avait aidé les Vrais Telosiens à l’aménager.
Un Twi'lek en combinaison bleue y interrogeait une femme avec une veste aux poches grosses comme des pastèques.
    Commandes cam. 4-3
    |__ Désactiver
    |__ Surcharger

[Caméra 4-4]
Erreur. Erreur. Erreur. Erreur. Contactez un administrateur système.

[Caméra 4-5]
Cette caméra survolait un dortoir plongé dans la semi-pénombre. Sur les huit lits présentés, six étaient vides, un était utilisé par un homme en train de dormir tandis qu'un autre était en train de manipuler sur un datapad, assit sur le dernier lit.
    Commandes cam. 4-5
    |__ Désactiver
    |__ Surcharger

[Caméra 4-6]
Encore des dortoirs. Sur les huit lits, tous étaient libres.
    Commandes cam. 4-6
    |__ Désactiver
    |__ Surcharger

[Caméra 4-6]
Erreur. Erreur. Erreur. Erreur. Contactez un administrateur système.

[Caméra 4-7]
Erreur. Erreur. Erreur. Erreur. Contactez un administrateur système.

* La surcharge entraîne la destruction de la caméra.powered by TalesDroid

C'était tout pour ce niveau. Les trois caméras sabotées (ou placées sous une sécurité plus importante) suggéraient que le junkie n'avait pas menti : les choses les plus intéressantes se déroulaient au quatrième étage. Landa était-elle en captivité derrière l'une de ces caméras ?

Revenir vers « Station Citadelle »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité