La Guerre des Mots

La Guerre des Mots

Messagepar Caeliüs » 25 Novembre 2015, 18:13

Station Citadelle, Module Consulaire 010 - Chambre gouvernementale

Depuis plusieurs mois, Selia officiait comme présidente de l'Union Républicaine de Telos, le parti politique qui soutenait ouvertement la vision d'une république démocratique symbolisée par l'Alliance des Mondes Républicains. La douceur de son succès, celui d'être parvenue à prendre contrôle de l'URT, avait cependant rapidement laissé place à l'amertume de la réalité. Affaibli par la chute de la République en 206, et désormais blessée par les revendications anarchistes des "Vrais Telosiens", la planète à laquelle Selia s'était tant attachée connaissait une période politique extrêmement mouvementée. L'utopie d'une Telos libre, égale, et pacifique s'était rapidement brisée sur le pragmatisme d'une Telos en période de houle politique ; telle de furieuses vagues sur les îles de Kamino.

Bien sûr, la jeune Angana n'avait pas baissé les bras car cette République, pensait-elle, Telos la méritait. Une vision qui ne faisait malheureusement pas l'unanimité. Le Général Jebber Midanyl III était sa principale - pour ne pas dire unique - opposition "légitime". Héros de guerre, le personnage était à l'image de ses intentions pour Telos. Militariste et patriote, il était aussi imbu de sa personne, orgueilleux, et sûr de lui. Sa popularité propulsée par l'importante, et perturbante, vague de terrorisme, le Général J. Midanyl III rêvait d'une Telos Impériale, grâce à laquelle il espérait probablement pouvoir orner d'une médaille supplémentaire son blouson cintré déjà bien garni.

L'opinion publique semblait très divisée sur l'avenir politique de la planète. Pourtant, le choix de l'allégeance diplomatique de Telos était crucial pour sa stabilité et sa prospérité. Aujourd'hui était la dernière opportunité pour Selia Angana de faire balancer la masse votante en faveur de l'idéologie républicaine. Le débat entre la présidente de l'URT et le Général J. Midanyl, nationalement retransmis, était attendu à la surface de Telos comme à bord de la Station Citadelle. Au terme de cet affrontement verbal, le vote déterminerait les nombreuses mesures très concrètes dont Telos devrait faire l'objet.

Image
B4-U8 était le très loyal droïde protocolaire argenté de la diplomate. Il n'était pas tout jeune, c'était une évidence, mais remplissait très bien son rôle. Trop bien. « Les signes indiquent, avec 97% de précision, que vous êtes très anxieuse. Puis-je vous suggérer la projection d'une compilation d'adorables hologrammes du récent concours de beauté des Gizkas ? » lui avait-il dit, alors que de son bureau à bord de la Station-Citadelle, elle faisait les cent pas, répétant ses arguments à voix haute. Elle s'arrêta pour lui adresser un sourire. Elle se demandait parfois si l'innocence de l'intelligence artificielle du droïde n'avait pas été programmée pour lui correspondre, à elle. « Non, ça va aller B4. A quoi je ressemble ? » lui demanda-t-elle.

Le droïde haussa les bras vers le ciel. « Vous êtes ravissante ! Le blanc vous va à ravir ! Saviez-vous également que votre visage est parfaitement symétrique ? C'est une signe intergalactique de beauté, Madame. », dit-il avec jovialité. « Selia, pour la millième fois ! » « Madame Selia ? ». Comme si elle se permettait de relâcher la pression quelques instants, elle se permit un petit rire, avant qu'il ne s'efface à nouveau. « J'ai peur B4. J'ai peur que les citoyens de Telos fassent une terrible erreur. », lui expliqua-t-elle avec sincérité. « Je pense que c'est le moment d'avoir confiance en eux, Madame.. Selia. ». Le nom avait été un peu long à arriver, mais il y avait du progrès. Il lui projeta alors l'hologramme de la planète. La Station Citadelle orbitait paisiblement autour d'elle, imperturbable. « Je pense que cette planète mérite d'être protégée Madame, des menaces extérieures, bien sûr, et des menaces intérieures comme les méfaits des Vrais Telosiens, mais aussi comme les idées belliqueuses du Général Midanyl. Votre conviction a toujours été victorieuse Madame, elle le sera aujourd'hui également. » Elle le regarda avec de grands yeux, et se demanda si elle ne ferait pas mieux d'envoyer B4 à sa place. En tout cas, ces quelques phrases pourraient alimenter son discours, au besoin. Elle n'eut pas le temps de remercier le droïde pour son pep-talk, que la porte de son bureau coulissa pour laisser entrer une homme d'apparence relativement âgé.

« Il est l'heure. » lui dit-il simplement, avant de lui passer le bras autour des épaules. Il s'approcha d'elle pour lui parler, comme s'il avait peur d'être entendu par l'opposition. « Le Général vient d'arriver dans l'auditorium, et les journalistes finissent de s'installer. ». Elle prit une grande inspiration. « Pour ce type de batailles, Selia, tu es aussi armée que le Général. » pensa-t-elle avec détermination en pénétrant de la salle..
Avatar de l’utilisateur

Re: La Guerre des Mots

Messagepar Zargavidité » 28 Novembre 2015, 19:31

Telos n'était pas seulement le théâtre d'une violente guerre civile entre les guérillas qui se nommaient eux-même les « Vrais Télosiens » et le gouvernement de la planète. C'était également le théâtre d'un conflit politique de grande ampleur opposant les démocrates de l'URT dirigée par la ravissante Selia Angana aux partisans du Grand Général Jebber Midanyl III. Les premiers étaient partisans d'une intégration à l'Alliance des Mondes Républicains tandis que les seconds voyaient dans l'Empire, la seule force militaire capable de défendre Telos IV face à ces vagues de terreurs causées par les attaques des Vrais Télosiens.

D'ici peu, l'avenir de Telos sera joué dans les urnes par les milliards d'habitants de la planète mais comme à la veille de toute élection démocratique, un gigantesque débat diffusé dans tout le système avait été programmé afin que les deux adversaires puissent débattre et faire pencher des voix en leur faveur. A peine entrée dans l'auditorium, Selia fut inondée de lumière par les projecteurs tandis que le présentateur, célèbre pour avoir présenté les quarante-deux saisons de Telos Story s'occupait d'acclamer la nouvelle venue :

« Et après le Grand Général Jebber Midanyl, troisième du nom, offrez un tonnerre d'appplaudissement à son adversaire pour ces quatre mille sept cents cinquante-quatrième élections de Telos : Selia Angana, présidente de l'Union Républicaine de Telos ! »

Image
Général Jebber Midanyl III


Sous le feu des projecteurs, Selia pu se diriger jusqu'au centre de l'auditorium où le général pris la peine de se lever tout en recoiffant sa magnifique moustache pour serrer la main de son opposante en lui souhaitant la bienvenue avec une arrogance plus que perceptible :

« Bienvenue à ce débat Présidente Angana, j'espère que vous n'avez pas placée trop d'espoir dans ce dernier, vous risqueriez d'être déçue. »

Les deux candidats s'installèrent alors face à face tandis que le présentateur du débat prenait place avec ses fiches sur son siège. Ce dernier débuta alors sa première question avec un des sujets les plus discutés de cette campagne présidentielle :

« Bien, Présidente Angana, vous disposez du premier temps de parole. Tout d'abord, l'un des thèmes clé de cette campagne tourne autour des actes terroristes effectués par le mouvement des Vrais Télosiens, si jamais vous parvenez à gagner cette élection, quelles mesures l'Union Républicaine de Telos envisage pour lutter contre cette menace de guerre civile ? »

Ce n'était surement pas le thème sur lequel la jeune politicienne s'attendait à tomber aussi rapidement, en plein dans le domaine de prédilection de son adversaire qui l'observait avec un sourire narquois sur le visage.

Revenir vers « Chambre gouvernementale »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité