Une enquête bien malmenée

Une enquête bien malmenée

Messagepar Pravuil (Eldàrion) » 20 Octobre 2015, 14:29

Des gerbes de terre étaient projetées alors que les propulseurs du Sidéral s'approchaient doucement de la surface de Telos IV, et un cercle d'herbes couchées ne tarda pas à se dessiner. Enfin, le bruit assourdissant se tut et la vallée retrouva son calme, les oiseaux gazouillant depuis leurs branchages et les petits gizkas des plaines gambadant dans... les plaines. La rampe d'accès s'abaissa et au premier pas que Pravuil fit vers l'extérieur, sa bure claqua contre le vent qui balayait les étendues de Telos.

- J'attends votre retour ici, ne traînez pas trop.

La voix de Tasha était légèrement déformée par les haut parleurs du vaisseau cargo, mais l'équipage en avait l'habitude. Astra jeta un rapide coup d’œil à Pravuil avant d’acquiescer, comme si un message était passé entre eux l'espace de ce bref instant, puis ils quittèrent l'ombre du vaisseau pour rejoindre les chaudes plaines ensoleillées.

- Vous êtes sûrs de ne pas vouloir que je vous accompagne ?
- Ca ira Dazzel, l'Ordre souhaite que cette enquête reste au sein de l'institution. Reste avec Tasha, on s'occupe du reste avec Astra.

L'Humain hocha la tête puis pressa un bouton, à la suite de quoi la rampe d'accès se referma et de nouveau, le silence s'imposa.

- Peut-être que bientôt nous ne ferons plus équipe, Pravuil. Après tant d'années, ça me paraîtra très certainement étrange.
- Pourquoi dis-tu ça ? Il n'y a pas de raison pour que notre duo ne fonctionne plus.
- Raltir - et par lui le reste des maîtres - a signifié son désir de nous voir prendre des Padawans sous notre aile. Une fois fait, nos routes se sépareront certainement.

Le Nagai leva les yeux et prit un air de réflexion, puis son regard se posa sur sa coéquipière qui, depuis le temps, était aussi devenue son amie. Il lui offrit un sourire tendre et lui posa la main sur l'épaule, tout en continuant d'avancer.

- Penses-tu que cela signifierait la fin de notre collaboration ? Notre lien va au delà d'un simple duo d'intervention. De la même façon que notre retour au sein de l'Ordre n'a pas signifié la fin de notre belle équipe de brigands, nous aurons toujours le loisir de parcourir la galaxie ensemble. Nous serons simplement plus nombreux.

Les deux personnages se turent et continuèrent en silence pendant de longues secondes, chacun mûrissant ces dernières nouvelles.

- Tout de même ! Moi, avoir un padawan ? J'ai l'impression que nous nous sommes rencontrés hier, et que je viens juste de forger mon sabre !
- Cela voudrait dire que l'on a vécu un paquet de choses en un jour, alors.

Ils rirent de bon coeur.

- Effectivement. Puisses-tu dire vrai, et que ce ne soient pas nos derniers moments ensemble.
- Ne t'inquiète pas Astra, tu feras un merveilleux maître pour le chanceux qui sera ton élève.

Le comlink de Pravuil s'activa et Tasha apparut sur l'écran.

- Pravuil, nos systèmes ont trouvé une forte présence thermique sous le vallon au nord-ouest de votre position. Il semble y avoir une installation dans le coin, vous devriez jeter un coup d’œil par là-bas.
- Merci, Tasha. Nous nous y rendons de ce pas !

Il posa instinctivement sa main sur le manche de son sabre laser, comme pour s'assurer de sa présence, et accéléra son rythme de marche.

- Tout de même, qu'est-ce que Maerkan est venu faire ici ?
- Il avait dit être sur quelque chose. Bien sûr, il était trop pressé de suivre sa piste plutôt que d'attendre que l'Ordre donne ses recommandations.
- Tiens donc, ça me rappelle quelque chose.
- Qui mieux que nous pour savoir gérer ce genre d'impudent ? Enfin, si sa punition n'est pas déjà tombée.
- Tu penses ?
- Je l'espère pour lui, sinon il regrettera que ce ne soit pas le cas lorsque nous nous en chargerons.

Un sourire malin apparut sur le visage de Pravuil, bientôt suivi par Astra qui souffla du nez pour camoufler un rire.

- Ca n'a pas l'air de t'inquiéter outre mesure.
- Cela ne servirait à rien, ma vieille amie. Concentre toi sur la tâche, et fais de ton mieux. Ce qui doit être, sera.
Aspects : Maître Jedi Vertueux Dévoué à ses compagnons et à l'Ordre Nagai Un avec la Force Banane Il faut restaurer ingénieusement les liens diplomatiques de l'Ordre

Re: Une enquête bien malmenée

Messagepar Pravuil (Eldàrion) » 09 Novembre 2015, 11:56

La porte s'ouvrit avec difficulté, les vérins luttant contre la tentative d'intrusion, mais ceux-ci finirent par déposer les armes et la lueur du soleil extérieur se mêla aux lumières artificielles de l'intérieur.

- Un peu rouillé ?

Astra lança un sourire malin à son compagnon, dont le bras venait de retomber après l'effort de Force. Il joua des doigts comme pour se les dégourdir.

- Si on peut éviter qu'ils découvrent notre présence si tôt, ne nous en privons pas. Oh, d'ailleurs, je ne t'ai pas vu m'aider ?
- C'est que je ne souhaitais pas te voler la vedette. Honneur aux anciens.

Elle fit un clin d'oeil au Nagai qui le lui rendit par un sourire entendu, puis les deux Jedi pénétrèrent dans le lieu qui, ils l'espéraient, abritait leur camarade disparu. Le bruit de leurs bottes résonna dans le petit hall désespérément vide, et ils s'arrêtèrent pour apprécier les lieux.

- Ils ne doivent pas s'attendre à être dérangés ici. Pas même un comité d'accueil.

S'il n'y avait pas de comité d'accueil, il n'y avait d'ailleurs pas grand chose d'autre. Les murs étaient faits d'acier mat, et les lumières blanches donnaient à l'endroit un ton résolument froid. Pas de bibelots, pas d'ornements, ce lieu avait un but et il ne devait pas y avoir de place pour les fioritures. L'air doux et chaud de l'extérieur ne serait bien vite qu'un lointain souvenir ! Le pan de la bure de Pravuil ondula alors qu'il mit en marche, en direction du seul couloir qui prolongeait ce hall inerte, bien que cette fois il prit garde à ce que ses pas soient plus silencieux. Astra se mit à sa suite, une main tâtonnant vers son sabre laser, qu'elle ne dégaina finalement pas. A ce premier couloir en succéda d'autres, en tous points identiques au premier, et il sembla aux deux jeunes amis que ce labyrinthe aurait pu s'étendre à l'infini s'ils n'avaient pas fini par débouler sur un hangar dans lequel un cargo attendait qu'on le fasse repartir à la surface.

- Le toit du hangar doit être recouvert par la plaine. Par où d'autres pourraient-ils entrer ou sortir ?

Si Astra avait émis une remarque, pas un mot n'était sorti de sa bouche. Elle et Pravuil communiquaient à présent par télépathie aussi facilement qu'il leur était donné d'échanger de vive voix. Le temps avait fait son office, et en même temps que leurs capacités s'étaient développées, la proximité avait rendu leur lien d'autant plus vigoureux. Il n'était d'ailleurs pas rare qu'ils partageassent les mêmes songes.

- Tu as certainement raison. Reste à savoir ce qu'il se cache à l'intérieur de tout ça...

Un homme s'affairait à compter des marchandises qui avaient été déposées aux pieds du vaisseau, tandis qu'un robot s'occupait de la manutention en faisant des allers-retours pour prendre puis déposer plus loin les caisses. Sur la droite se trouvait une petite baie vitrée derrière laquelle se devinaient des ordinateurs et autres matériels électroniques, certainement la passerelle de commandement du hangar. Un homme était affairé tantôt à pianoter sur l'un des ordinateurs, tantôt à prendre des notes sur un datapad. Enfin, en face, un seul chemin encore une fois menait plus loin dans le complexe, et deux gardes en surveillaient l'entrée. Pravuil prit Astra par l'épaule et les deux s'avancèrent comme si de rien n'était sur le chemin central. Le robot les contourna simplement, mais, lorsque le technicien leva la tête de ses fournitures et croisa le regard des deux Jedi, ceux-ci s'arrêtèrent et l'observèrent en retour. L'homme se gratta le sommet du crâne avant de reprendre son travail comme avant, et ils purent reprendre la route, non sans un petit sourire. De la même façon, les deux gardiens n'eurent aucune réaction lorsque le couple leur passa à côté...

- Un jour tu te feras avoir, Pravuil. Et bien sûr, je me ferais avoir en même temps.
- Oh de cela j'en suis sûr, Astra. En attendant, profitons du fait que ça marche !

Avoir un professeur expert dans le contrôle mental doit aider à avoir des affinités à ce genre de technique, et Pravuil eut une pensée pour son ancien Maître Raltir qui devait être bien au chaud à l'enclave. Pensait-il à lui ? Leur lien aussi était fort, bien qu'il ait pu moins progresser ces dernières années en comparaison de celui avec Astra, puisque le maître et l'élève s'étaient soudainement séparé pendant la guerre... Tout de même, le vieil homme avait laissé une empreinte forte sur son élève, qui serait bientôt un Maître à son tour.
Aspects : Maître Jedi Vertueux Dévoué à ses compagnons et à l'Ordre Nagai Un avec la Force Banane Il faut restaurer ingénieusement les liens diplomatiques de l'Ordre

Re: Une enquête bien malmenée

Messagepar Pravuil (Eldàrion) » 09 Novembre 2015, 15:13

- ... Et elle m'a invité à aller au concert de Maestro Gimsh, tu vois ?
- Ouaich ! Trop de la balle, j'y aurais bien allé aussi poto !
- Quoi ?! pour qui tu m'prends, j'ai refusé ! J'suis pas son chien, tu vois ?
- T'es trop 12VNR comme mec poto. Se refuser Maestro Gimsh pour rester digne, t'es un true vieux.
- Ouaich', j'vais y aller quand même tu vois ? Sauf que c'est moi qui l'invite la meuf, pas le contraire...

C'est sur ces entrefaites que Pravuil et Astra avançaient dans les corridors de la base, alors que les voix des gardes étaient plus audibles à mesure de leur approche. Le Nagai conservait un sourire amusé alors qu'il avançait avec assurance, les mains dans ses manches. Astra elle tendait clairement l'oreille, portée par sa curiosité. Ils finirent par arriver à un embranchement, et les deux zigotos étaient clairement juste après.

- Nous approchons. Il se passe quelque chose par là...
- Oui, je ressens un grand vide dans la Force.

La résistance avait été nulle jusque là. Les Jedi s'étaient laissés porter par leur instinct, et n'avaient eu aucune encombre jusqu'alors. De nombreuses parties du souterrain n'avaient pas été fouillées, mais Pravuil était certain que ce qu'ils cherchaient étaient bien ici... Mais il fallait passer ces deux nouveaux gardiens, aussi le Jedi s'avança-t-il pour se dévoiler à leur vue. Aussitôt, et certainement surpris de cette apparition soudaine, ils levèrent leur arme et pointèrent vers Pravuil, puis vers Astra également lorsqu'elle se présenta.

- Vous êtes pas censé être là, m'voyez !
- Oh, nous nous sommes perdus, nous cherchions les toilettes... Nous venons d'arriver et il est difficile de s'y retrouver dans ce labyrinthe.

Les deux hommes se regardèrent, l'air perplexe.

- Dans quel service vous êtes ?!
- Dans le fanservice.
- Quoi ?

De nouveau, il se regardèrent, avec le même air que précédemment. Pravuil agita son index et son majeur, et les chargeurs de leurs armes glissèrent et tombèrent sur le sol. Regard perplexe. Sourire amusé. Un clin d'oeil, et ce fut au tour de leur ceinture de se défaire et leur pantalon chût sur leurs chevilles. Par réflexe, ils se baissèrent pour récupérer leur vêtement, mais ce fut l'instant que choisit Astra pour sauter sur eux et leur asséner un coup de pied qui les envoya, inconscients, contre le mur.

- J'arrive pas à croire que ça ait marché.
- Moi non plus Astra, moi non plus.
Aspects : Maître Jedi Vertueux Dévoué à ses compagnons et à l'Ordre Nagai Un avec la Force Banane Il faut restaurer ingénieusement les liens diplomatiques de l'Ordre
Avatar de l’utilisateur

Re: Une enquête bien malmenée

Messagepar L'Observateur » 09 Novembre 2015, 17:21

- C'est presque trop facile, annonça nonchalamment Astra, déclenchant un red flag.

Les deux Jedi poursuivirent leur exploration, inconscients du danger qui leur arrivait dessus. La présence de leur compagnon capturé se fit plus nette, plus proche ; il n'était plus qu'à quelques couloirs ! Peut-être distrait par la sensation familière de leur camarade, ils ne sentirent que trop tard l'approche d'un nouveau garde, juste au moment où ils tournaient à l'angle d'un couloir. Le garde en question se trouvait au bout de ce nouveau corridor : il s'agissait d'un Wookie à l'allure impressionnante, comme tous ceux de son espèce, armé d'une épée rangée dans son fourreau. Comme jusqu'à présent les gardes n'avaient pas offerts de résistance, le duo avança dans sa direction avec l'intention de le passer avec l'aide d'une nouvelle petite ruse mentale. Face à n'importe quel garde, leur assurance aurait suffit à camoufler leurs intentions – mais celui-ci présentait une différence majeure... Il avait vu les holovids et savait que Pravuil et Astra étaient des intrus ! Il leva la une paume velue pour leur ordonner de s'arrêter, alors qu'ils avaient déjà parcouru la moitié de la distance qui les séparait.

- Acraanaowo anà ! Rqhuwo wwraahaowoc-hooohuc ahoaah ? Sh'raah hohu hoooc aooohurcc churc anwoc oarascércrac ! Sh'wokahrrwo huwhwo wokakanahoaraaoahoowh !

Silence.

- Oui, bien sûr, mais...

Re: Une enquête bien malmenée

Messagepar Pravuil (Eldàrion) » 09 Novembre 2015, 19:08

Tout se passait si bien jusqu'à présent ! Pravuil ne s'attendait pas à ce qu'un Wookie retord se trouvait derrière toutes les séries d'holocams qui s'étaient trouvées sur leur passage. Face à la bête, il eut un instant d'hésitation sur la marche à suivre, et ceci ne fit que s'intensifier quand une tentative de dialogue se noua. Il se gratta l'arrière du crâne, un sourire gêné sur les lèvres. Astra tenta quelque chose - qui, avouons le, dénotait surtout de sa surprise et de sa gêne, aussi Pravuil devait-il parader du mieux possible.

...

Il prit soudain un air affolé et pointa le doigt vers l'arrière du Wookie.

Rqhu’wocao-oawo rqhuwo oa’wocao ?!

Le fourbe avait déjà semé la graine de la folie dans l'esprit du Wookie. Tout le monde a peur de quelque chose, même les grands Wookies. Il était temps pour ce dernier d'affronter les pires horreurs... !
Aspects : Maître Jedi Vertueux Dévoué à ses compagnons et à l'Ordre Nagai Un avec la Force Banane Il faut restaurer ingénieusement les liens diplomatiques de l'Ordre
Avatar de l’utilisateur

Re: Une enquête bien malmenée

Messagepar L'Observateur » 09 Novembre 2015, 21:25

- Aohu rhanhuwwww, Whrarrraah !, s'exclama le Wookie en mettant la main sur le pommeau de son arme.

C'est alors que les poils de sa fourrure se hérissèrent. Il tourna lentement la tête derrière lui, comme dans un holo-film d'horreur, puis poussa un hurlement de terreur à vous briser les tympans et à accélérer la chute de vos cheveux. Il dégaina prestement sa vibrolame et s'élança en avant avec un cri de guerre wookie et commença alors à frapper un ennemi invisible.

- Bien joué, tu ne pouvais pas te retenir ? C'est pour m'impressionner ?, demanda Astra en se couvrant le front, la tête basse.

Elle simulait si bien la déception qu'un Jedi non averti aurait pu la croire sincère.
Ou peut-être qu'elle l'était vraiment.

Le Wookie était entré dans une sorte de rage berserker incontrôlable. Le bout de sa lame laissait des traces sur le sol et sur les murs là où il frappait furieusement. Pravuil y était allé un peu trop fort... Si sa compagne et lui essayaient de passer, ils allaient finir en dommages collatéraux de la folie du garde.

Re: Une enquête bien malmenée

Messagepar Pravuil (Eldàrion) » 10 Novembre 2015, 15:07

Pravuil passa sa main sur l'épaule d'Astra.

- Ne t'inquiète pas, tu es tout autant capable que moi de faire ce genre de chose. Il suffit d'un peu d'imagination.

Il sourit avant de lancer un regard légèrement inquiet vers le Wookie.

- Maintenant, j'avoue que je n'imaginais que ça puisse le rendre ainsi. Un reste de l'animal qui sommeille en lui, peut-être...

Pravuil leva la main et, s'il ne se passa rien dans le monde réel, le Wookie semble de moins en moins agité. En effet, le Jedi "combattait" la créature de ses cauchemars à ses côtés, et lorsque la "menace" disparut complètement, la créature arrêta d'agiter frénétiquement sa lame, et laissa la pointe reposer par terre, le bras fatigué d'avoir tant mouliné, et le souffle court. Il se retourna pour faire face au couple, et l'espace d'un court instant ses yeux semblèrent emplis de folie, puis il se rendit compte qu'ils n'étaient finalement pas des adversaires. Il laissa tomber sa lame, puis s'en alla plus loin, laissant le champ libre.

- Tu remarqueras que nous n'avons même pas eu à lever le petit doigt jusque là. Ah si ! Tu as dû. C'est dans ton tempérament, j'imagine.

Astra croisa les bras et fit la moue, comme si elle était vexée de la remarque.

- Moi au moins je ne torture pas de pauvres êtres qui n'avaient rien demandé !
- Un Wookie qui nous menace avec une épée aussi grande que toi est donc quelqu'un "qui n'a rien demandé" ?
- Ce n'est pas ce que je voulais dire !

Pravuil souffla du nez en réprimant un rire, et bientôt Astra sourit à son tour, amusée. Ils se remirent ensuite en route, non sans admirer les incroyables rayures voire fissures que le Wookie avait dessiné sur le mur et le sol... heureusement que ceci ne leur était pas destiné ! C'est les mains dans le dos que Pravuil s'enfonça plus loin dans les tortueux couloirs de la base secrète. Ils ne devaient plus être très loin maintenant !
Aspects : Maître Jedi Vertueux Dévoué à ses compagnons et à l'Ordre Nagai Un avec la Force Banane Il faut restaurer ingénieusement les liens diplomatiques de l'Ordre

Re: Une enquête bien malmenée

Messagepar Pravuil (Eldàrion) » 11 Novembre 2015, 15:13

Lorsque la porte s'ouvrit, l'ambiance changea. Le gris métal et la pâle lueur blanche des lampes firent place à du carrelage au sol et sur les murs jusqu'à mi-hauteur, une simple peinture finissant d'atteindre le plafond, celui-ci parcouru de lampes aux teintes jaunes et oranges. Pravuil s'arrêta sur le pan de la porte.

- Nous y voilà.

Diverses machines étaient disposées çà et là, les ordinateurs affichant des graphiques ou bien des relevés en nombre, mais le Jedi n s'attarda pas sur ceux-ci. Sur des longues tables en plastacier se trouvaient divers instruments médicaux, des seringues, scalpels, équarrisseurs et autres joyeusetés, tandis que les armoires en acier renfermaient soit des médicaments, soit des liquides à injecter. Et plus loin, derrière la baie en verre, un homme était assis, les mains attachées dans le dos, la tête baissé, il semblait inerte. Les deux Jedi firent un pas à l'unisson, et le talon de leur botte résonna avant que la porte derrière eux ne se referme automatiquement. Un silence pesant étreignait le laboratoire, et Astra montrait des signes de nervosité, la main sur son sabre laser, le regard fixant tantôt leur supposé camarades, tantôt la salle dans son ensemble, tantôt Pravuil - attendant certainement qu'il fasse un geste.

...

Que ce dernier décida finalement de faire, avançant posément vers la baie. Il pressa le bouton qui ouvrit la porte, et les deux compagnons s'aventurèrent l'un après l'autre à l'intérieur sans que le Jedi inerte ne manifeste une quelconque réaction. Pravuil vint à se poster devant lui, et lui releva légèrement la tête. Ses yeux étaient pâles et incapables de fixer quoi que ce soit, un filet de bave perlait du coin de ses lèvres aux muscles détendus, et sa respiration presque éteinte.

- Il est vivant, mais quelque chose ne tourne pas rond.

Il releva la tête, et son regard se posa sur des feuilles noires maintenues contre des lumières blanches. Il fit un pas en avant, pour mieux les observer.

- On dirait des radios...

Il prit l'une d'elles dans la main, et la colla plus près contre la lumière, afin de mieux voir.

- Si c'est la radio de notre ami, je crains que nous n'arrivions trop tard...

En effet, si son corps paraissait en parfait état, sa tête avait subi des mutilations. La chirurgie avait été parfaite et il n'en restait nulle trace, mais son crâne avait subi diverses trépanations... Ce qu'il restait de leur camarade n'était, semblait-il, plus qu'un corps sans âme, inerte au monde.

- Nous voilà mis en échec, Astra. Il est trop tard.
- Il doit bien y avoir un moyen de le sauver !
- Il pourrait être maintenu en vie, mais à quel prix ? Posons-lui la question plutôt...

Pravuil se retourna, et à côté du corps physique du Jedi se trouvait son esprit qui avait gardé les expressions de son corps originel, alerte et souriant.

- Effectivement, il semblerait que vous arriviez trop tard pour moi, mes amis.
Aspects : Maître Jedi Vertueux Dévoué à ses compagnons et à l'Ordre Nagai Un avec la Force Banane Il faut restaurer ingénieusement les liens diplomatiques de l'Ordre
Avatar de l’utilisateur

Re: Une enquête bien malmenée

Messagepar L'Observateur » 12 Novembre 2015, 04:48

Si l'on omettait la transparence de son corps et l'aura bleutée qui en émanait, Maerkan semblait en parfaite santé. Son sourire décontracté ajoutait un peu de gaieté à son apparence, à tel point qu'il semblait plus en vie qu'Astra (qui commençait seulement à accepter la dure réalité renvoyée par ses yeux) et Pravuil (qui avait toujours un peu ressemblé à un cadavre relevé d'entre les morts, rien de nouveau donc).

« Ma chère Astra, tu es presque aussi pâle que Pravuil, on dirait que tu as vu un fantôme. »
La petite blague du spectre décrocha un sourire amer à la Jedi. Au moins, il avait réussi à briser la glace.

« Désolée, dit-elle en toute sincérité et simplicité.
C'était la volonté de la Force. Pravuil, mon ami, puisque tu posais la question... J'apprécierais que vous accordiez à mon corps un sort plus digne que celui qui l'attendait. »

Soudain, un projecteur holographique s'anima à quelques mètres des trois Jedi. L'image d'un homme en blouse blanche mit quelques secondes à se matérialiser sous leurs yeux. Il s'agissait d'un Humain grand, mince, et dont l'expression amusée n'augurait rien de bon. L'inconnu se mit à applaudir de manière sarcastique, lentement et en appuyant bien chaque claquement.

Image

« Mes amis... Le Professeur Lovis War, déclara Maerkan sur un ton sensiblement moins amical.
Brillant. Vous n'êtes que deux, c'est tout simplement brillant ! Jedi aussi, à en croire vos petits tours sur les écrans de surveillance. Les gens de votre espèce ne cessent de me surprendre ! »

Même s'il avait constaté par lui-même que Pravuil et Astra étaient capables de ruser la sécurité du bâtiment entier avec une facilité déconcertante, l'homme de l'hologramme – Lovis War, donc – ne semblait ni inquiet ni intimidé. Il avait l'air simplement... fasciné.
Ce nom disait quelque chose au Nagai. Il se remémora une conversation lointaine qu'il avait eu avec Mira Qemi (un individu tout à fait exceptionnel, disait-on) : son amie lui avait fait le récit de ses sinistres voyages avec Caeliüs et Alek, respectivement un Sith et un Jedi Noir, mais surtout du jour où elle avait été capturée par l'un de leurs alliés, le Professeur Lovis War. D'après Mira, c'était quelqu'un de très intelligent et dangereux ; non pas parce qu'il était rusé mais parce qu'il n'avait aucun concept d'empathie. Pour lui, les expériences scientifiques les plus inhumaines étaient un jeu, rien de plus. Au cours de l'une d'entre elle, il avait d'ailleurs tué une certaine Lana Bindo, une Jedi disparue quelques années avant que Pravuil n'intègre l'Ordre.

Et manifestement, les Jedi étaient des sujets de test dont il ne se lassait pas. Mais que cherchait-il au juste, cette fois-ci ?

Re: Une enquête bien malmenée

Messagepar Pravuil (Eldàrion) » 12 Novembre 2015, 12:29

Pravuil fit un pas vers l'hologramme, les mains dans le dos, toujours sourire. Il se plaça face à War et jaugea un instant son air suffisant, ainsi le fait que ce dernier semblait vide de toute peur de se trouver face à plusieurs Jedi - bien que ce ne soit pas physiquement le cas, c'était comme si ses actes n'auraient aucune conséquence future. Et effectivement, ce garçon avait été en avale pendant bien longtemps... mais la guerre devait lui avoir laissé les mains libres. A présent que celle-ci était terminée, l'étau pourrait se resserrer, surtout après s'être dévoilé ainsi.

-Pour un scientifique pourtant si émérite, je trouve votre gardiennage bien fébrile, Lovis. Je suis déçu, oui, on peut le dire. J'espère que vos prochains affidés sauront de montrer plus retord, sans quoi on pourrait... imaginez ! vous... attraper ?

Astra regardait Pravuil se mettre en scène avec son habituel détachement, comme si tout ceci n'avait aucune importe ou n'était pas grave. Maerkan qui ne connaissait pas Pravuil semblait également légèrement surpris, bien que dans son état les affaires du monde ne devaient plus être si pesantes.

- Laissez nous simplement nous occuper de votre ancien invité dont vous avez si galamment pris soin pendant notre absence. Et puis, nous gagerons de vous rendre ensuite une visite de courtoisie, que nous puissions vous remercier pour votre service.

Il croisa les bras et ferma les yeux l'espace d'une seconde, comme s'il mûrissait ses prochaines paroles, puis les rouvrit.

- Avec votre permission, bien évidemment.

Dans son aveugle conviction de sécurité, le docteur avait omis un détail. Pravuil sonda l'émission de l'hologramme pour remonter jusqu'à la position de leur interlocuteur, et si la Force était avec lui, il pourrait certainement en obtenir une idée...
Aspects : Maître Jedi Vertueux Dévoué à ses compagnons et à l'Ordre Nagai Un avec la Force Banane Il faut restaurer ingénieusement les liens diplomatiques de l'Ordre
Avatar de l’utilisateur

Re: Une enquête bien malmenée

Messagepar L'Observateur » 12 Novembre 2015, 15:10

Sans attendre la permission du Professeur, Pravuil fit appel à la Force pour le localiser. L'exercice s'avéra délicat car le scientifique émettait depuis une destination lointaine, pas simplement depuis une autre pièce du laboratoire. En rouvrant les yeux, le Nagai avait une idée de sa position... Mais c'était encore vague. Il était littéralement à l'autre bout de la galaxie, dissimulé dans un secteur relativement ouvert de la Bordure Extérieure. En poursuivant leurs investigations, Astra et lui seraient sûrement capables de découvrir exactement où.

« Je regrette de ne pas pouvoir vous donner ma permission pour une telle visite. Le service après-ventes fait un excellent travail, pourquoi me remercier directement ? Oh... Mais j'oubliais... »

Lovis dissimula sa bouche derrière ses mains, les yeux ronds et les sourcils écarquillés. C'était un excellent acteur, pour un amateur qui n'avait plus joué depuis qu'il avait été renvoyé du théâtre de Hyllyard City sur Myrkr. Un son sourd attira l'attention des Jedi vers une large porte, une vingtaine de mètres sur leur gauche. Celle-ci révéla une salle de garde où une douzaine de droïdes de combat étaient alignés, encore inertes.

« Quel étourdi je suis ! Nous avons remercié le SAV pour réduire les coûts. Mais rassurez-vous, ces droïdes sont une excellente alternative à la main d’œuvre remplaçable qui compose nos employés. »

Il s'agissait de droïdes LV-9, une série fabriquée par les Laboratoires Tambor de la TechnoUnion. Si la légende urbaine disait que les tests préliminaires avaient été truqués pour améliorer leurs performances, elle oubliait de mentionner que les ingénieurs Skakoans avaient travaillé d'arrache-pied pour en faire de véritables machines de guerre. Les LV-9 étaient robustes et adaptables, ils étaient particulièrement appréciés dans certains milieux pour les modifications qu'on pouvait leur apporter.

« Comme j’ai été sotte, j'ai cru que ce serait facile, soupira Astra en simulant la peur.
Chut ! Nous avons été sottes toutes les deux. »

Les droïdes s'animèrent d'un même mouvement. Ils se redressèrent en parfaite synchronisation avant de faire un quart de tour pour avoir les deux Jedi en visuel. Astra avait déjà dégainé son sabre laser.

« Coruscant, 206 ?, suggéra-t-elle à son compagnon. »

Autrement dit, elle comptait prendre les six de gauche et laisser les autres à Pravuil : le « Coruscant, 206 » faisait référence à une situation similaire qu'ils avaient vécu sur la planète-ville des années auparavant. Les droïdes étaient alors légèrement moins nombreux et surtout beaucoup moins sophistiqués mais le duo avait énormément gagné en force et sagesse depuis cette époque.

« Amusez-vous bien, mais ce n'est que le hors-d’œuvre. N'oubliez pas de sourire pour les caméras. »

Sur ces mots désinvoltes, le professeur dérangé (dans tous les sens du terme) coupa la communication. Il n'était pas assez aveugle pour penser un seul instant que ses droïdes de combat offriraient un défi à la hauteur des deux Jedi mais peut-être avait-il un plan de secours en réserve... Et de toute façon, il se croyait sûrement bien à l'abri dans son laboratoire secret sur – oups, que dis-je, quel laboratoire secret ?

Afficher : HRP

Re: Une enquête bien malmenée

Messagepar Pravuil (Eldàrion) » 12 Novembre 2015, 16:26

Lorsque l'hologramme disparut, Pravuil serra le poing, et la caméra dans l'angle de la pièce se froissa sur elle même, puis il l'envoya valser sur la tête d'un des droïdes, celle ci s'écrasant dans un "clang" métallique.

- Oh non, la salle était piégée, ça pour une surprise !

Il dégaina son sabre laser mais ne l'alluma pas tout de suite. Il avait pris l'habitude de l'activer seulement lorsque le danger était définitivement sur lui - lorsqu'un tir de blaster devait l'atteindre, ou qu'un coup était sur le point de s'abattre sur lui. Il inspira profondément, et se figura mentalement qu'il se cramponnait sur le sol, comme pour s'enraciner.

- Tiens, une table.
Aspects : Maître Jedi Vertueux Dévoué à ses compagnons et à l'Ordre Nagai Un avec la Force Banane Il faut restaurer ingénieusement les liens diplomatiques de l'Ordre

Re: Une enquête bien malmenée

Messagepar Pravuil (Eldàrion) » 12 Novembre 2015, 16:46

La table, encastrée dans le sol, vit ses énormes écrous sortir du sol, lentement d'abord. Puis, lorsque le Jedi abaissa son bras, tout ce qui retenait la table lâcha subitement, emportant un morceau du carrelage autour avec, et la table fila vers les adversaires des Jedi de façon fulgurante. Un des droïde siffla et tira une roquette sur leur assaillant (la table, suivez un peu), qui dévia la course de cette dernière... contre 6 des droïdes d'abord réservés à Astra. Ceux-ci explosèrent au contact de la table, ou furent happés par celle-ci et projetés contre le mur - avant d'exploser.

- Tu peux pas t'en empêcher hein !
- Je n'y peux rien... !
- C'est ça oui. Pour la peine, je prends les tiens !

Pravuil sourit, et décrocha une autre caméra dans un autre angle de la salle, et la porta au niveau d'Astra, comme si elle était filmée.

- Un sourire pour notre ami qui nous regarde ?
- Pravuil, en délogeant la caméra de son socle, tu l'as cassée. Comme la table, comme les droïdes, comme mes pieds.
- Il dit qu'il voit pas le rapport.

Alors qu'Astra s'élançait à la rencontre des derniers adversaires, la caméra dirigée par Pravuil la suivait dans sa folle lancée qui, l'espérait-on, serait aussi spectaculaire que l'action héroïque de son ami Nagai !
Aspects : Maître Jedi Vertueux Dévoué à ses compagnons et à l'Ordre Nagai Un avec la Force Banane Il faut restaurer ingénieusement les liens diplomatiques de l'Ordre
Avatar de l’utilisateur

Re: Une enquête bien malmenée

Messagepar L'Observateur » 12 Novembre 2015, 20:13

Pravuil mettait la barre bien haut avec son strike mais Astra n'avait pas l'intention de lui laisser tout le plaisir ! Les six droïdes encore debout envoyèrent autant de missiles. Sous l'oeil de son compagnon, la Jedi leva la paume de sa main et les immobilisa en l'air – avant de les retourner tous à la fois. L'explosion qui en résultat provoqua l'effondrement de la salle de sécurité où s'entassaient les droïdes, envoyant voler quelques morceaux carbonisés de ceux-ci partout dans le laboratoire. La poussière mit quelques secondes à retomber.

« Je reconnais que j'en ai peut-être fait un peu trop, admit-elle en retirant une main mécanique qui avait été propulsée vers elle et s'était accrochée un peu par hasard à son épaule. »

Dommage que les seules caméras de la salle aient été arrachées, le Professeur n'aurait aucune image à utiliser pour le B.A.I.L (Bêtisier Annuel des Infractions de Laboratoire).
Un peu plus loin rampait un droïde à qui il ne restait que la moitié supérieure et un seul bras. La machine s'arrêta à quelques mètres des deux Jedi.

« Cette unité a atteint la fin de sa vie. Pardonnez-la, Tambor-Créateur. »

La lueur rouge des yeux cybernétiques rouges du LV-9 s'éteignit alors que tout semblant de vie abandonnait ce qu'il restait de son corps de métal.

« C'était distrayant, je l'admets, félicita Maerkan.
Attention, attention. Ceci est un message pré-enregistré. Le protocole 622-B6R4Z va maintenant s'enclencher suite à la destruction des unités de garde 01 à 12. Si vous avez le temps, veuillez enregistrer vos travaux en cours avant que le gaz de termination de contrat ne fasse effet, sortant vos yeux de vos orbites pendant que votre sang se met à bouillir. Merci d'avoir choisi les Laboratoires LovisWar pour votre stage.
Tu bluffes
, affirma Astra, consciente que le Professeur ne les écoutait plus. Se tournant vers le Nagai et l'Esprit, elle répéta : Il bluffe.
Pas sûr.
Si si, il bluffe là, ça se voit tout de suite.
Non, il a pas l'air de bluffer là quand même.
Siii, il bluffe là. »

Tout à coup, plusieurs têtes d’extinction automatiques libérèrent bruyamment un gaz incolore mais à l'odeur particulièrement forte et agressive. Si c'était du bluff, c'était très réussi. Inutile de préciser que la seule sortie, la lourde porte doublement-blindée et anti-explosions (tiens ? ne l'ai-je pas mentionné plus tôt ?) qu'ils avaient passé en entrant, était désormais scellée.
Pour les accompagner dans leurs derniers moments, ou peut-être pour les pousser au suicide, une musique d'ascenseur insupportable se mit à raisonner dans le labo.

Re: Une enquête bien malmenée

Messagepar Pravuil (Eldàrion) » 12 Novembre 2015, 21:45

Et bien, le calme du début de l'infiltration s'était transformé en chaos sans nom. Cela avait dû commencer avec le Wookie... était-ce bientôt la fin ?

- Tasha, nous avons ce que nous sommes venu chercher. Attends nous à l'extérieur de la base !

Pravuil récupéra un brancard laissé par chance dans un autre coin de la salle, et plaça le corps de Maerken dessus. Il sortit ensuite son respirateur et le colla dans la bouche de son compagnon, lui-même se contentant de prendre une bouffée d'oxygène - la Force ferait le reste. Il se précipita vers l'un des terminaux pour essayer de le pirater, seulement le système était bien trop redoutable pour lui. Il se gratta l'arrière du crâne, puis se retourna et jauger la salle afin de trouver une autre solution. Il remarqua les restes de lances roquettes des droïdes qui avaient été détruit un instant plus tôt.

- Astra, je te laisse conduire notre camarade !

Il alla se saisir du micro du laboratoire afin de s'adresser à l'entièreté de la base.

- Nous informons notre aimable personnel qu'une fuite de gaz mortel est sur le point d'avoir lieu. Veuillez cesser toute activité et vous réfugier à l'extérieur de la base. Oh, et veillez à ne laisser personne derrière - notamment Tic et Tac à la porte numéro 8 de l'aile nord. Ceci n'est pas un exercice, bon courage les enfants.

Un instant après, Pravuil aligna les armes des droïdes pour tirer à côté de la porte, là où les murs étaient moins blindés. A quoi servent ces portes si le reste de l'installation ne suite de toute façon pas ? Toujours est-il qu'un trou béant ne tarda pas à poindre après une retentissante explosion qui donnerait le signal au personnel qu'il est temps de quitter les lieux.
Avant de sortir de la salle, il s'approcha du bureau sur lequel divers datapads étaient entreposés, ceux-ci contiendraient certainement des informations quant aux buts de ces expériences, leur finalité, ou bien l'emplacement d'autres laboratoires. Qui sait ? Toujours est-il que, vu les événements en cours, il parcourut rapidement les dossiers faisant confiance à la fois à son acuité naturelle et à la Force pour dénicher ce qui paraissait le plus utile. Pendant ce temps, Astra avait elle déjà emprunté le couloir précédant le laboratoire avec le corps et l'esprit de Maerken, mais il était peu probable que le personnel organique du complexe pose beaucoup de soucis. Ils seraient certainement bien plus occupé à sauver leurs vies et à s'échapper de cette chambre à gaz géante ! Cependant, alors qu'il était sur le point de terminer, la voix d'Astra lui vint en écho depuis le couloir, accompagnée par le glissement tonitruant des roues du brancard...

- Barrez vous, cons de scientifiques !

Un sourire apparut malgré la situation critique, et il décida qu'il avait passé assez de temps à fouiller. Il était temps de déguerpir !
Aspects : Maître Jedi Vertueux Dévoué à ses compagnons et à l'Ordre Nagai Un avec la Force Banane Il faut restaurer ingénieusement les liens diplomatiques de l'Ordre

Revenir vers « Surface de Telos »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité