Qui est le plus fou, le fou ou le fou qui le suit ?

Planète d'accueil de l'Alliance des Mondes Républicains

Qui est le plus fou, le fou ou le fou qui le suit ?

Messagepar Hana Kyber (L'Observateur) » 31 Mars 2016, 02:27

Afficher : spoiler
Suite de Sur le départ
#004080 Pravuil Wodin
#148FC9 Hana Kyber
#8000FF Tasha Raltir
#408040 Reilly Nors
#00BF40 Ewan Mocgregar
#40BF80 Liam Seenos
#A44E01 Hayden Lloyd
#808040 Jeen'j Kamijo
#006C9E Daal Kosvis
#FF9C00 Angelina Treven's
powered by TalesDroid

Image

Naboo ! Une des plus belles planètes de la Bordure Médiane, bien plus peuplée qu'Onderon avec ses quelques 4.5 milliards d'habitants (chiffres pré-guerre). Le Sidéral émergea de l'hyperespace et entama sa descente vers l'immense point vert, direction la capitale : Theed. Avec le même émerveillement que lorsqu'elle avait découvert Onderon, Hana observa le paysage défiler devant ses yeux, le nez presque collé à la verrière du cockpit.

« Ça te plaît, petite ?
C'est vraiment la capitale de l'Alliance ? Mais c'est tellement... »

Beau ? Pur ? Les mots lui manquaient. Par comparaison, les capitales respectives de la République et l'Empire, Coruscant et Bastion, étaient d'horribles blocs de permabêton. Même sans y avoir mis les pieds, Hana savait qu'elle s'y sentirait mal. Tasha lança un sourire à Pravuil, comme pour lui dire « Tu l'a bien choisie ». Le vaisseau de Maître Nors entra alors en communication avec eux...

« Ici Reilly, vous me recevez ?
Sidéral, cinq sur cinq.
Je vous envoie les coordonnées de notre retraite cachée. Il y a une clairière pas loin de l'habitation, vous devriez pouvoir vous y poser.
Bien reçu !
Nous arrivons bientôt ? » demanda Liam en entrant dans le cockpit avec Ewan.

À ce moment précis, le X-Wing T-65XJ de Reilly passa devant eux à toute vitesse, suivi de près par celui de Hayden.

« Hé ! Ne prenez pas de risques comme ça, si vous abîmez mon trésor, je vous ferais bosser pour le réparer ! » s'énerva la contrebandière.

---

Tasha posa son cargo dans la clairière mentionnée par Reilly un peu plus tôt. Prétextant à ses passagers qu'elle devait faire quelques vérifications, elle les prendre de l'avance et rejoindre les autres dehors. Le petit groupe descendit la rampe et émergea dans la forêt. La maison se trouvait à cinq cent mètres à l'est. Si Raltir avait été là, ils seraient sûrement partis dans la mauvaise direction — mais puisqu'il était actuellement en train de se perdre sur Bespin, ils arrivèrent sans aucun mal à leur refuge, retrouvant Reilly et Hayden qui s'étaient posés juste à l'extérieur.

La maison se trouvait à la lisière de la forêt, non loin d'un magnifique lac qu'aucune vie intelligente n'avait encore profané (... sauf s'il y avait des Gungans cachés au fond de l'eau), entourée d'arbres. Hana était aux anges, et ne le cachait pas. Elle attrapa Pravuil par la manche et tendit la main en direction d'un arbre aux branches en spirales, porteur de fruits légèrement bleutés.

« C'est un ceipry ! Je n'en avais jamais vu avant, et j'ignorais qu'il y en avait sur Naboo !, s'enthousiasma-t-elle.
Bienvenue sur Naboo, lança Reilly en posant les mains sur ses hanches alors que les jeunes (et un peu moins jeunes) Jedi découvraient leurs alentours. Nous avons une audience demain matin avec un ambassadeur de l'AMR. Profitons des heures qu'il reste avant la tombée de la nuit pour nous installer. » déclara-t-elle en leur faisant signe de la suivre vers l'édifice qui s'étendait derrière elle.
Aspects : Padawan impulsive Vengeance inassouvie Humaine Se complaît dans le mensonge Émotionnellement instable

Re: Qui est le plus fou, le fou ou le fou qui le suit ?

Messagepar Pravuil (Eldàrion) » 31 Mars 2016, 22:53

Qu'il était étrange de voyager sans Astra ! Pour la première fois depuis plus de dix ans, voilà que Pravuil égrenait la galaxie à bord du Sidéral sans son fidèle compagnon. Le vaisseau n'était pas vraiment vide, Liam et Ewan remplaçant Astra et Raltir, eux-mêmes étant d'agréable compagnie, mais ils n'étaient pour autant pas ses fidèles amis. Hana put à plusieurs reprises remarquer Pravuil devant la grande baie vitrée de la salle de repos, le regard perdu dans les étoiles, et pourtant le reflet du Nagai dévoilait inlassablement un air serein et un sourire en coin, mimique qui semblait-il était devenue complètement naturelle chez lui. Les deux autres Jedi avaient tout d'abord passé un moment tous les deux dans la cabine qui leur avait été allouée pour le trajet, puis s'étaient joints aux autres.

Lorsque finalement le vaisseau sortit de son voyage en hyperespace et que Naboo apparut sous leurs yeux, tout le monde sembla sortir de sa léthargie. Ce moment où le vaisseau arrivait à son point d'arrivée était toujours ponctué par une sorte d'effervescence de la part des passagers à bord, comme s'ils étaient sur le point de vivre une nouvelle aventure, que quelque chose de nouveau les attendait. Et c'était, présentement, bel et bien le cas. Nouveau, ou bien renouveau ? Ils étaient ici pour construire quelque chose, nouer et renouer des liens, bâtir les fondations d'une nouvelle entente qui avait autrefois su préserver la paix à travers une bonne partie de la galaxie.

Il se rendit dans le cockpit comme il avait l'habitude de le faire à chaque atterrissage afin de se retrouver avec Tasha, avec qui il avait l'habitude d'échanger conseils et ordres de missions lorsqu'ils n'étaient que de simples baroudeurs chassant d'antiques reliques. A présent, il n'y avait aucun danger duquel ils devaient se prémunir, pas de menace dont il fallait se protéger, non plus qu'il n'y avait d'arrières à surveiller. Comment cela aurait-il été possible ? La faune et la flore semblaient les accueillir à bras ouverts, les oiseaux volant à hauteur du vaisseau alors qu'ils ralentissaient pour franchir les étendues vertes et sauvages de la planète, en direction d'une vieille villa qui avait déjà servi aux Jedi. L'environnement était visiblement au goût de la jeune Padawan qui partagea son enthousiasme avec l'ex contrebandière et le Nagai, qui acquiescèrent chacun à leur tour. Ayant vécu une bonne partie de sa vie dans les bas fonds de Coruscant, Pravuil prenait lui aussi plaisir à parcourir les étendues naturelles et immaculées, si propices à la paix.

Reilly sortit le groupe de sa contemplation en les contactant à la radio puis en faisant diverses pirouettes devant le vaisseau... elle aussi semblait de bonne humeur. Le calme avant la tempête ? Les négociations du lendemain laisseraient peut-être place au mal de tête et à la crispation des nerfs plutôt qu'à la gaieté de coeur. A moins que... ?

- Evidemment que c'est un Ceipry ! répondit Pravuil sur un ton faussement assuré. Sinon, ça ne pourrait pas être pris, tu comprends ?

Y avait-il un sens à cette blague ? pourquoi faut-il qu'il ait un sens, après tout ? Pravuil haussa les épaules et rejoignit Reilly qui les attendait. Elle proposa de s'installer, et Pravuil acquiesça alors que la soirée ne tarderait pas à s'installer. Et à s'installer ils ne tarderaient pas non plus, tant la tanière semblait petite, peut-être même que Sidéral était plus grand. Il n'y avait qu'une salle commune, ainsi qu'une salle de bain dans une pièce séparée.

- Bien, disons les hommes à gauche et les femmes à droite ? dit-il en laissant tomber son paquetage contre un mur. Tous avaient des sortes de fûton pour dormir, ce qui n'était pas dérangeant pour les Jedi, et peut-être même agréable pour Hana qui avait passé ces derniers mois dans une froide cellule. Au milieu de la pièce se trouvait une table en bois , et contre le mur du fond, en face d'une baie vitrée qui donnait sur le lac, une cuisine. Un endroit simple mais charmant en somme ! Restait un lit tout de même, qui avait dû appartenir aux anciens propriétaires... quelqu'un se sentirait l'âme assez courageuse pour y dormir dedans ?

- Et maintenant ? On allume un feu dehors, on fait griller un peu de nourriture tout en chantant quelque chanson folklorique et on se raconte des histoires ? Sinon, peut-être que tu pourrais nous en dire un petit peu plus sur demain, Reilly... Si tu as quelques informations sur les personnes que l'on va rencontrer, cela pourrait nous être utile.
Aspects : Maître Jedi Vertueux Dévoué à ses compagnons et à l'Ordre Nagai Un avec la Force Banane Il faut restaurer ingénieusement les liens diplomatiques de l'Ordre

Re: Qui est le plus fou, le fou ou le fou qui le suit ?

Messagepar Hana Kyber (L'Observateur) » 05 Avril 2016, 18:20

Évidemment que c'est un Ceipry. Sinon, ça ne pourrait pas être pris !

« Votre humour n'a d'égal que votre bronzage, Maître. » répondit Hana avec un petit sourire, avant qu'un silence inconfortable ne s'installe après son jeu de mot tordu.

Là-dessus, tout le monde accompagna Reilly à l'intérieur. Ce n'était pas très grand, et plutôt rustique, mais plaisant malgré tout. Il y avait même une vue sur le lac depuis la cuisine. Mais une légère couche de poussière sur les meubles laissait penser que personne n'avait utilisé cette maison depuis au moins plusieurs mois. Pravuil se délesta de ses affaires tandis que sa Padawan allait s'asseoir à la table, vite rejointe par Ewan et son maître.

« Demain, nous rencontrerons l'Ambassadeur Meyem, répondit Reilly en s'installant à la table à son tour. C'était le sénateur de Selonia il y a vingt ans. Je ne l'ai jamais rencontré personnellement mais je sais qu'il a une bonne estime des Jedi.
Un Selonien ?
Cela va de soi. Reilly croisa les mains au-dessus de la table. Notre passé avec la République joue pour nous, je pense que ce sera rapide. Il est habilité à prendre de telles décisions au nom de l'AMR, il ne devrait pas y avoir besoin de passer par le Sénat... Heureusement. » soupira la Jedi.
Aspects : Padawan impulsive Vengeance inassouvie Humaine Se complaît dans le mensonge Émotionnellement instable

Re: Qui est le plus fou, le fou ou le fou qui le suit ?

Messagepar Pravuil (Eldàrion) » 05 Avril 2016, 20:22

Pravuil se mit en bout de table et resta debout, les mains sur les hanches, pendant que Reilly dévoilait leur futur interlocuteur et ce qu'elle savait sur lui - soit peu. Les Jedi se réfugièrent brièvement dans le silence, quelques regards se croisèrent, et Pravuil finit par soupirer.

- Peut-être qu'Ewan pourrait faire quelques recherches sur l'Holonet afin de trouver quelques informations sur lui ? Je ne sais pas si les archives Jedi seront plus pertinentes à son propos... ça pourrait valoir le coup d'y jeter un oeil, aussi poursuivit-il en regardant le maître d'Ewan, Liam. Une habitude de son rang au sein de son équipage ? Effectivement, il établissait souvent les directives à suivre, et son réflexe était toujours présent malgré le changement de personnel, et la présence de Reilly.

Il leva les yeux et vit, à l'extérieur, Dazzel et Tasha qui discutaient tranquillement face au lac, alors que le soleil faiblissait, les laissant profiter d'une vue plus qu'agréable.

- Nous avons encore quelques petites choses à faire... commença-t-il en déportant son regard sur sa Padawan. Hana, que dirais-tu de te joindre à moi un moment ? l'invita-t-il poliment tout en se dirigeant vers la sortie. Il ouvrit la porte, et encouragea l'Humaine à le suivre en avançant un bras dans sa direction, avant de l'accompagner vers l'extérieur une main sur son épaule.

La chaleur faiblissante du soleil était agréable, et Pravuil salua du chef ses deux compagnons qui discutaient toujours non loin. Ceci fait, il guida Hana de l'autre côté, certainement afin qu'ils se retrouvent seuls, et finit par se décider pour une place sur la plage à quelques mètres de l'eau. Il s'assit, et demeura pensif pendant de longues secondes sans donner aucune explication à sa Padawan... avant de finalement s'y décider :

- Et bien... es-tu prête pour ta première leçon, jeune fille ? proposa-t-il doucement, tout sourire. J'imagine que tu l'attends depuis un moment, après tout. J'ai remarqué ta réaction assez violente à l'idée que l'on puisse s'immerger dans ton esprit, ce qui est ma foi assez compréhensible. Surtout lorsque l'on a ses petits secrets, et qu'ils sont importants pour nous... débuta-t-il en la regardant avec insistance, comme s'il liait le geste à la parole en scrutant en ce moment même son âme. La République n'est pas connue pour avoir son contingent d'utilisateurs de la Force, contrairement à l'Empire, mais je préfère quand même prendre les devants. Nous ne savons pas si des Sith sont infiltrés ou non... Il se frotta le menton, puis reprit : en tout cas, ce ne serait pas très judicieux de tenter quelque chose de ce genre sur des Jedi, mais ton esprit indiscipliné pourrait les pousser à braver le danger. Aussi vais-je t'aider à t'y préparer, si tu le veux bien. Tu t'en doutes, le moment viendra où je testerai personnellement tes défenses... mais sois rassurée, je n'irai guère plus loin.

ll se tut un bref instant, et les arbres murmurèrent d'inaudibles paroles alors que le vent caressait leur feuillage. Les petites vaguelettes venaient se déposer doucement sur la plage, et une famille de canard se promenait non loin, à peine dérangés par les deux Jedi. On pouvait entendre les paroles mélangées qu'échangeaient Dazzel et Tasha, mais tout cela dénotait du calme qui s'était emparé des lieux : il leur aurait suffit de bouger et le bruissement de leurs vêtements aurait couvert la plupart des sons environnants. L'atmosphère apaisante était propice à la clairvoyance mentale, le moment semblait parfait pour exercer son esprit.

- Tout le monde ne se défend pas de la même façon, tu sais. L'image que l'on pourrait plus naturellement se faire d'une défense serait une muraille. Mais il y en a d'autres, et celle qui se profile juste en face de nous en est une annonça doucement Pravuil, comme pour ne pas briser la tranquillité envoûtante du moment. Son regard insistant vers le lac semblait indiquer que c'était de cette défense dont il dissertait. Ce n'est cependant pas forcément la plus simple à maîtriser, du moins au début. Mais laisse-moi t'expliquer un peu... Imagine que ton esprit est ce lac : limpide, s'étendant à perte de vue, dont on aperçoit sans aucun mal la surface, en s'approchant un peu on pourrait voir ses pieds en faible profondeur. Et pourtant, qui sait ce qu'il peut bien se cacher plus en profondeur ? Qu'y a-t-il ici, ou bien là-bas ? Les courants laissent dériver toutes sortes de choses, les ramenant inlassablement vers la plage. Non seulement ça, mais as-tu également pu plonger en profondeur ? As-tu remarqué comme la pression était de plus en plus forte, et si l'eau n'y semble pas sensible, ne semble à aucun moment forcer pour demeurer, il te faut toi, visiteuse des fonds, lutter toujours plus, et t'épuiser à poursuivre ta route.

Il tourna la tête vers elle et lui sourit :

- Il est à la fois plus facile et plus difficile de se défendre ainsi plutôt qu'en dressant une muraille tout autour de ton esprit pour t'y calfeutrer. Il faut pour cela une grande force d'esprit, afin d'accepter qu'un inconnu puisse se promener dans certains parties de ton être, tout en lui barrant la route, à son insu, vers les profondeurs que tu souhaites garder insondables. Avant que nous commencions, je souhaiterais que tu réfléchisses à ceci, et que tu me fasses part de tes impressions. Si tu t'en sens capable, peut-être pourrais-tu également me présenter tes inspirations sur un système de défense tu te verrais développer par toi-même. Chaque être est différent, et c'est en étant toi-même que tu pourras assumer ton plein potentiel. Mais ne t'inquiète pas, il faut souvent du temps pour se connaître, et nous avons du temps devant nous finit-il en posant encore une fois sa main sur l'épaule de sa Padawan, comme pour la rassurer.
Aspects : Maître Jedi Vertueux Dévoué à ses compagnons et à l'Ordre Nagai Un avec la Force Banane Il faut restaurer ingénieusement les liens diplomatiques de l'Ordre

Re: Qui est le plus fou, le fou ou le fou qui le suit ?

Messagepar Hana Kyber (L'Observateur) » 05 Avril 2016, 22:29

Sans un mot, Hana suivit son maître jusqu'à la berge du lac. Il s'assit ensuite en tailleur et se mura à son tour dans un profond silence. Debout, la jeune fille l'observa un moment en attendant qu'il se passe quelque chose. Finalement, elle s'installa à son tour sur le sable, quelques pas à gauche du Nagai, les bras autour des genoux, et laissa son regard vagabonder au hasard. Au bout d'un long moment, Pravuil brisa le silence en annonçant le début de sa première leçon.

« Oui, je suis prête. » répondit-elle en posant ses yeux curieux sur lui.

Elle ne savait pas à quoi s'attendre et fut pourtant surprise par le sujet choisi par son maître pour ce premier cours, la défense mentale. Apparemment, il craignait que les Sith soient introduits chez l'Alliance... Les sourcils froncés et inquiète par cette idée, elle se tut pourtant et le laissa parler. À grand renfort de métaphores, il essaya de lui expliquer comment renforcer son esprit, puis conclut en lui demandant ses impressions sur ce qu'il venait de raconter. Elle hocha la tête puis ferma les yeux pour réfléchir. Au bout de quelques minutes, elle rouvrit les yeux, confuse...

« Est-il vraiment important de se faire une image de sa défense ?, demanda-t-elle en passant distraitement sa main dans son champ de vision, jouant à faire passer les rayons du soleil entre les doigts. À ce moment-là, moi je choisirais une forêt. Après un court moment, elle développa sa réponse. Une forêt où tromper et perdre les intrus qui ne connaissent pas leur chemin. Dans un lac, on peut toujours remonter vers la surface, mais quand on est perdu entre les arbres et que tout se ressemble... »
Aspects : Padawan impulsive Vengeance inassouvie Humaine Se complaît dans le mensonge Émotionnellement instable

Re: Qui est le plus fou, le fou ou le fou qui le suit ?

Messagepar Pravuil (Eldàrion) » 06 Avril 2016, 16:59

Alors qu'Hana réfléchissait à la question, Pravuil lui laissa tout le temps dont elle avait besoin et ne fit pas un bruit pour ne pas la déranger. Il ferma les yeux et s'ouvrit un peu peu plus à son environnement, son esprit vagabondant dans les alentours.

- ... avais pensé à Lyn, mais je ne sais pas vraiment comment Leslye prendrait cette proposition. J'ai peur qu'à la place des bons souvenirs, il ne se rappelle que de la douleur de l'avoir perdue...
- Certainement l'un et l'autre à la fois, mais connaissant le bonhomme, il préférerait n'y voir que le bon.
- Tu as raison. Merci !
- Et si c'est un garçon ?
- Oh, alors là...

Sans ouvrir les yeux, Pravuil sourit à la scène qu'il venait de surprendre malgré lui. Tasha avait vite accepté la nouvelle, et s'y préparait dès maintenant. Avoir un Jedi comme mari n'était pas toujours facile, mais Tasha vivait elle aussi une vie en dehors du commun : tous les deux se mettaient perpétuellement en danger, et c'était au contraire quelque chose qui les rapprochait. Elle vivait au contact des Jedi, et si leur enfant manifestait un lien avec la Force, aucun des deux n'en serait réellement séparé. A l'intérieur de la maison, il pouvait sentir les esprits qui se concentraient à la tâche, certainement en train de préparer le terrain pour le lendemain... tout comme sa Padawan à côté de lui qui venait d'émerger de ses pensées.

- Remémorée assez souvent, ma chère Hana, une image est un ancrage auquel tu pourras te raccrocher facilement lorsque tu te trouveras dans une situation plus complexe. Il sera plus facile de trouver ton chemin dans l'obscurité si tu es chez toi plutôt que dans une salle inconnue. De plus, cette image pourrait t'être utile à plus que cela, elle est une représentation de ton esprit. Si tu as choisi cette forêt, il y a peut-être une raison. A moins que ce ne soit que le fruit du hasard, ou d'une réponse hâtive à une question qui t'ennuyait finit-il malicieusement.

Il joignit les mains dans le creux de ses jambes en tailleur, et commença à baisser la tête afin de prendre une position méditative.

- A présent, je vais te demander d'investir ton esprit. Rejoins cette forêt que tu te figures, construis la de la façon qui te semble la plus judicieuse. Quand tu seras prête, je signalerai ma présence à son orée, et la leçon se poursuivra : mais cette fois, tu seras notre propre environnement.
Aspects : Maître Jedi Vertueux Dévoué à ses compagnons et à l'Ordre Nagai Un avec la Force Banane Il faut restaurer ingénieusement les liens diplomatiques de l'Ordre

Re: Qui est le plus fou, le fou ou le fou qui le suit ?

Messagepar Hana Kyber (L'Observateur) » 11 Avril 2016, 21:46

« Je serais... notre propre environnement ? » répéta dubitativement la Padawan en lançant un regard curieux à son maître.

Il était déjà en position de méditation, aussi l'imita-t-elle. Brièvement, elle se remémora la nuit de sa rencontre avec Noloff : dans sa cellule froide, elle avait pris la même posture, sans succès. Hana secoua la tête pour chasser ses souvenirs parasites et se concentra sur l'exercice donné par Pravuil. C'était plus délicat qu'elle ne s'y attendait car elle n'avait jamais pénétré de forêt (à l'exception de celle qu'ils avaient brièvement traversé en se posant sur Naboo). Mentalement, la jeune fille commença par survoler comme quand elle avait observé la forêt depuis le cockpit du Sidéral – sauf que cette fois, il n'y avait pas de vaisseau, juste son esprit qui planait au-dessus d'une forêt qui se dessinait sur son passage. Quand elle fut satisfaite, elle descendit au niveau du sol et commença à peindre les détails du décor, plantant une souche ici, un rocher là, un ruisseau de ce côté...

Mais alors qu'elle avançait dans sa forêt verdoyante, une ombre glissait derrière elle comme un voile qui engloutissait le paysage et le déformait. Au début, elle n'y fit pas attention, toute occupée qu'elle était à étendre et explorer sa vision. Au bout d'un moment, Hana estima que son travail était terminé. Elle s'arrêta et retourna sur ses pas pour contempler le fruit de ses efforts, la forêt de son esprit. Mais même après plusieurs minutes de marche, elle ne reconnaissait rien. Comme si tout s'était effacé derrière elle. Tout était... Plus grand, plus sombre, comme perverti. Son cœur commença à accélérer, tout comme ses pas.

« Qu'est-ce qui se passe... Mais..! » marmonna-t-elle en jetant des regards furtifs à gauche et à droite, perdant de plus en plus patience.

Très vite, elle se mit à courir dans les bois, cherchant désespérément un repère auquel s'accrocher. Elle ferma les yeux et se pinça, espérant se réveiller sur la berge du lac au côté de Pravuil – en vain. Au cours de sa méditation, elle avait été comme attirée (ou poussée) dans un monde qui n'était pas entièrement le sien, ou alors qu'elle ne parvenait plus à contrôler.

« Maître ! cria-t-elle à gorge déployée. Pravuil ! »

Elle répéta son nom plusieurs fois avant de se prendre le pied dans une racine et trébucher. Elle s'étala par terre de tout son long en laissant échapper un cri de surprise. Elle resta là immobile un long moment, le corps parcouru de soubresauts irréguliers, avant de se relever lentement. Debout, elle essuya les feuilles morte et la terre qui salissait sa bure. Elle avait quelques éraflures au genou, mais rien de plus grave qu'une dignité malmenée.

« Dans quels ennuis je me suis encore fourrée cette fois... » demanda-t-elle d'une voix fébrile en reprenant péniblement sa marche.

Au moins elle avait réussi : ses défenses étaient impénétrables. Dommage qu'elles le soient pour elle aussi. Tout en avançant, Hana leva la tête à s'en tordre le cou pour essayer d'apercevoir la cime des arbres. Ils étaient beaucoup plus hauts et larges qu'elle ne les avait imaginés au départ. Après une minute de marche, elle remarqua qu'elle avait de l'eau au niveau des chevilles et s'arrêta.

« Bon... Et maintenant, Pravuill ? »

Elle tourna sur place, essayant d'apercevoir le visage familier du Nagai. Mais il n'était pas là, du moins pas encore, et sa voix rassurante ne répondit pas.

Image
Aspects : Padawan impulsive Vengeance inassouvie Humaine Se complaît dans le mensonge Émotionnellement instable

Re: Qui est le plus fou, le fou ou le fou qui le suit ?

Messagepar Pravuil (Eldàrion) » 13 Avril 2016, 10:36

Le Maître Jedi laissa la question de sa padawan en suspens, celle-ci étant d'ailleurs plutôt l'expression d'un doute que d'une réelle interrogation. Oui, elle serait leur propre environnement, elle avait très bien compris et ne tarderait certainement pas à le voir. Sans dire mot, il demeura les yeux clos dans l'attente que son élève soit prête à l'accueillir dans son nouveau chez elle, et resta à l'écoute de ses émotions. D'abord en proie au doute et à l'hésitation, Hana sembla ensuite satisfaite de parvenir à dresser ses défenses. Cependant, l'angoisse s'empara d'elle, d'abord furtivement, puis elle grandit jusqu'à se transformer en panique, ce fut alors le moment que choisit Pravuil pour tenter de rejoindre sa jeune amie dans sa méditation.

Survolant les bois touffus, ce n'était pas vraiment la forêt qu'il s'était figurée lorsque Hana lui avait fait part de ses plans. En lieu et place des forêts accueillantes de Naboo, s'étendait ici une forêt aux arbres massifs et tordus, d'une telle densité que la lumière ne devait que légèrement percer les feuillages. La conscience de sa padawan semblait s'être perdue dans son propre labyrinthe, aussi Pravuil eut du mal à la rejoindre - il remonta ainsi ses plaintes qui résonnaient dans son esprit, et finit après ce qui parut de longues minutes par en trouver l'origine. Bien sûr, à l'extérieur, dans le monde physique, tout cela se déroulait en une fraction de seconde. Le temps n'avait pas la même emprise dans le monde de l'esprit...

Pravuil s'engouffra finalement à travers les branchages et se manifesta sous sa propre image en apposant sa main sur l'épaule de sa protégée, comme il avait l'habitude de le faire.

- Et maintenant ? J'imagine que ça dépend de toi annonça-t-il en souriant. C'est une forêt bien torturée que tu nous as concoctée ici, Hana. J'espère qu'il y a des endroits plus chaleureux à visiter ! ajouta-t-il en riant. Mais après tout, je t'ai demandé d'ériger des défenses, et non un centre de vacances. J'imagine que le côté lugubre peut avoir son utilité.

Il relâcha son étreinte et fit quelques pas en avant, regardant dans diverses directions. Il n'y avait pas grand chose à voir, à part une étendue d'arbres qui paraissait infinie, et cette eau marécageuse qui attrapait leurs pieds dans la vase en dessous.

- Mais dis-moi, est-ce vraiment toi qui as construit ces défenses ? J'ai entendu tes appels, mais tu semblais toi-même perdue, et il m'a fallu un peu de temps pour te localiser. Il joignit ses mains dans son dos. Saurais-tu m'expliquer ce qu'il t'est arrivé ?
Aspects : Maître Jedi Vertueux Dévoué à ses compagnons et à l'Ordre Nagai Un avec la Force Banane Il faut restaurer ingénieusement les liens diplomatiques de l'Ordre

Re: Qui est le plus fou, le fou ou le fou qui le suit ?

Messagepar Hana Kyber (L'Observateur) » 15 Avril 2016, 06:18

Hana sentit une main se poser son épaule tendue et se retourna abruptement, les sens en alerte. Oh... Ce n'était que Pravuil. Il était apparut si soudainement, et son teint était tellement blanc, qu'elle avait cru voir un mauvais esprit.

« Je crois que je me suis un peu emportée. » admit-elle, légèrement vexée, quand il fit remarquer que leur environnement était bien lugubre, ce qui était pourtant vrai – et n'était pas une mauvaise chose pour l'exercice demandé.

Il la lâcha et avança tranquillement sous les yeux de sa Padawan, observant leurs alentours. Elle le rejoignit et l'imita, essayant vainement d'apercevoir autre chose que les arbres tordus et immenses qui leur bloquaient la vue. Le Jedi posa alors une question qu'elle se posait elle-même.

« Bien sûr que c'est moi... Qui d'autre... », répondit Hana.

C'était elle-même et non pas pas Pravuil que la jeune fille tentait de convaincre avec ces mots peu assurés. Elle jeta des regards furtifs à gauche et à droite et se rapprocha inconsciemment de son maître.

« Je ne sais pas ce qui m'est arrivé, maître. J'ai l'impression de faire un mauvais rêve. Je ne sais même pas si vous êtes vraiment là. Est-mon esprit qui me joue des tours, ou... »

La Force, peut-être ? L'exercice avait pour vocation de l'aider à se protéger d'autres utilisateurs de la Force : cela sous-entendait qu'elle devait y faire appel pour ériger ses défenses. Pravuil avait bien dit « tu seras notre propre environnement ». Avait-elle donc été influencée à son insu ? Elle allait faire part de ses impressions à son maître lorsque quelque chose d'indiscernable attira son attention dans le coin de l'œil. Elle se retourna brusquement et se pencha légèrement en avant, le tranchant de sa main au-dessus de ses yeux.
Il n'y avait rien à l'horizon, mais elle aurait pourtant juré qu'une silhouette furtive les épiait de loin. Ce n'était donc que son imagination ?

« J'ai cru apercevoir...–Elle se retint de dire « quelqu'un »–... quelque chose. Ce n'était rien. »
Aspects : Padawan impulsive Vengeance inassouvie Humaine Se complaît dans le mensonge Émotionnellement instable

Re: Qui est le plus fou, le fou ou le fou qui le suit ?

Messagepar Pravuil (Eldàrion) » 15 Avril 2016, 13:38

Pravuil se tourne instinctivement vers là où fut attirée l'attention de Hana, bien qu'il ne remarqua rien.

- Tu n'es pas en train de rêver, Hana. Tu es là, tout comme moi, et en même temps nous sommes au bord du lac, baignés dans les dernières lueurs du Soleil. Cela paraît difficilement concevable, certainement à cause de la grande différence entre les environnements, mais c'est pourtant la vérité.

Il se décida à marcher dans la direction où semblait s'être déplacée l'ombre, un instant plus tôt. Peut-être était-ce un début de piste ?

- Tout ce qui est ici est de ton fait - ou alors ce pourrait être du mien, si je forçais un peu ton esprit, mais jusqu'à présent je n'ai rien fait. Tu es ici chez toi, et supposée la maîtresse des lieux. Si tu penses ne pas être en contrôle, alors c'est que tu n'es peut-être pas en pleine possession de tes moyens. Il marqua une pause dans son discours de même que dans son parcours pour se retourner vers sa protégée. Laisse-moi te parler de quelque chose. Il existe à travers la galaxie des lieux mystiques, fortement empreints de la Force. En ces lieux, la réalité et l'illusion se mêlent, et les Jedi utilisent parfois ces lieux pour tester les leurs. Les jeunes initiés y rencontrent leurs propres peurs, leur part sombre, ce qu'ils n'osent pas s'avouer... Vois-tu, la Paix est un concept cher aux Jedi, et cela commence par sa propre paix intérieure, et les endroits dont je viens de te parler sont un moyen d'y parvenir. Peut-être que cette leçon te permettra, à toi aussi, de faire face à tes démons. Il vira vers Hana, s'abaissa un peu et posa ses mains sur ses épaules, afin qu'elle n'ait pas d'autres choix que de le regarder. Mais ne t'en fais pas. Rappelle-toi que tu es ici chez toi, et que tu es maître des lieux. De plus, je suis là pour te guider... ! Quoi qu'il arrive, reste concentrée, et aie confiance.

Il reprit son chemin et leva une main, lorsque de sa paume surgit de faibles lucioles lumineuse qui se mirent à tourner autour des deux Jedi, ce qui divertit un instant le Nagai qui s'en amusa.

- A présent Hana, concentre-toi. Avant que je n'aie à percer tes défenses, il faut que tu en sois totalement maîtresse, sans quoi tu ne pourras réellement contrôler ce qu'il se passe ici. Mets de l'ordre dans ton esprit, n'en sois pas juste l'invitée, mais l'hôte. Commençons par quelque chose d'assez simple : pourquoi ne pas donner à ces arbres un aspect moins lugubre ? Change les donc en cyprès, leur image doit encore t'être fraîche et ce sera plus facile pour toi de les modeler ainsi.
Aspects : Maître Jedi Vertueux Dévoué à ses compagnons et à l'Ordre Nagai Un avec la Force Banane Il faut restaurer ingénieusement les liens diplomatiques de l'Ordre
Avatar de l’utilisateur

Re: Qui est le plus fou, le fou ou le fou qui le suit ?

Messagepar Zargavidité » 15 Avril 2016, 15:43

L'ombre qui avait furtivement traversé le champ de vision d'Hana n'avait pas été aperçu par Pravuil, à vrai dire, elle même n'était pas sûr d'avoir pu apercevoir quelque chose. Et pourtant, elle n'était pas seule, la paix intérieure était loin d'être trouvée pour Hana et elle n'en était qu'au début de ses malheurs. La forêt lugubre créée par Hana aurait pu être interprété comme une prédisposition au Côté Obscur, comme si son inconscient pervertissait tout ce qu'elle tentait de créer.

A la demande de Pravuil, la jeune padawan tenta d'améliorer l'apparence de ces arbres, pour les rendre plus vivant et plus accueillant. Les arbres lugubres commencèrent à se transformer lentement en cyprès mais alors qu'elle avançait dans son travail, un des arbres s'effondra et le reste des cyprès s'enflamma tandis qu'un rire se fit entendre. L'air devint rapidement étouffant alors qu'une silhouette se frayait un passage entre des feuillages laissant apparaître une paire de lunette qu'elle n'oublierait jamais. Le Professeur lui sourit avant de lâcher un nouveau rire et d'expliquer :

« Alors Hana ? J'espère que tu as apprécié ta petite balade fictive en dehors de nos installations ? Car oui Hana, tout ceci ne s'est passé qu'ici même, dans ton esprit. »

Ses mains rejoignirent instinctivement sa tête alors qu'une violente douleur se faisait ressentir.

Afficher : MJ

Jet de dé [Volonté] [Duel]

17 () + 13 (Volonté) = 30
De justesse Bon Remarquable [Superbe] Fantastique Épique Légendaire Béni par la Force

Re: Qui est le plus fou, le fou ou le fou qui le suit ?

Messagepar Pravuil (Eldàrion) » 15 Avril 2016, 21:45

Alors qu'Hana tenta d'accomplir son exercice, l'atmosphère changea en quelque chose d'encore plus sombre et un rire qu'il reconnut sans difficulté retentit dans le bruissement des feuillages. Certainement une marque que l'esprit d'Hana conserverait longtemps, et une partie d'elle semblait encore meurtri par ce qui lui était arrivé. C'était normal après tout, quelle expérience traumatisante pour quelqu'un qui n'avait jamais vraiment connu de difficultés dans sa vie.

Le pire avec la douleur, c'est qu'elle a besoin de se rappeler pour exister. Mêlez-la avec l'ego, et vous avez une machine qui s'auto-entretient... En ceci, il était parfois difficile d'amener la paix dans un esprit, car l'ego cherche à se maintenir par divers artifices qui menaient la vie dure à celui qui s'y raccrochait... ce qui semblait être le cas de la jeune fille.

- Nous progressons, Hana.

Vraiment ? Alors il fallait empêcher cette progression. Le visage du "Professeur" se tourna vers Pravuil qui ne semblait lui pas autant effrayé de le voir que ne pouvait l'être Hana, et il balaya l'air de son bras comme s'il pouvait faire ainsi disparaître le Nagai.

Jet de dé [Volonté] [Chance de succès : 25%]

13 () + 12 (Volonté) = 25, opposé à 27 (Difficulté) = Échec
Aspects : Maître Jedi Vertueux Dévoué à ses compagnons et à l'Ordre Nagai Un avec la Force Banane Il faut restaurer ingénieusement les liens diplomatiques de l'Ordre

Re: Qui est le plus fou, le fou ou le fou qui le suit ?

Messagepar Hana Kyber (L'Observateur) » 15 Avril 2016, 22:01

Tout en marchant dans les pas de Pravuil et en écoutant celui-ci, Hana étudiait le décor, toujours avec une certaine inquiétude — comme si l'ombre qu'elle avait aperçu était bien réelle et se cachait derrière un de ces arbres, prête à surgir à tout moment. Elle était si concentrée là-dessus qu'elle faillit rentrer dans le dos du Nagai lorsqu'il s'arrêta pour se retourner et lui prodiguer une nouvelle perle de sagesse.

« Des lieux empreints par la Force ? La Force peut aussi faire ça ? »

Il serait plus rapide de demander ce qu'elle ne pouvait pas faire. Mais elle se tut, et l'écouta parler de la paix. Pas seulement celle de la galaxie, mais la sienne, la paix intérieure. Hana joignit ses mains derrière son dos, attentive à ce que disait son maître. Il voulait qu'elle prenne le contrôle de la vision... Mais c'était plus facile à dire qu'à faire. Elle pensait y être parvenue, avant de voir que tout ce qu'elle créait était perverti sans qu'elle s'en rende compte ! Une preuve de plus, s'il en fallait, de son passé tourmenté.

« Je vais essayer. » dit-elle pourtant, fermant les yeux.

Peut-être était-ce là son erreur : essayer, et ne pas faire plus.

Lorsqu'elle rouvrit ses yeux, ce fut une vision d'horreur qui l'accueillit. Tout s'enflamma autour d'eux, et une voix bien sinistre et familière annonça la présence de la dernière personne que la jeune fille souhaitait voir envahir ses rêves et espoirs... Il avança pas lent mais assuré, encadré par les flammes. Le Professeur, dans toute sa splendeur.

« Non ! C'est impossible ! », articula-t-elle, sous le choc.

Tout se déroula en un instant. Pravuil eut juste le temps de dire quelques mots avant d'être balayé par une force inconnue et disparaître, si bien qu'il aurait aussi bien pu ne jamais avoir existé. Ce qui, à en croire le Professeur, était le cas...

« Alors Hana ? J'espère que tu as apprécié ta petite balade fictive en dehors de nos installations ? Car oui Hana, tout ceci ne s'est passé qu'ici même, dans ton esprit.
Arrêtez ! C'est faux, j'étais là, vous avez été capturé et vous avez tout perdu ! » hurla-t-elle en se prenant la tête entre les mains.

Jet de dé [Volonté] [Duel]

11 () + 13 (Volonté) = 24
De justesse [Bon] Remarquable Superbe Fantastique Épique Légendaire Béni par la Force
Aspects : Padawan impulsive Vengeance inassouvie Humaine Se complaît dans le mensonge Émotionnellement instable

Re: Qui est le plus fou, le fou ou le fou qui le suit ?

Messagepar Pravuil (Eldàrion) » 15 Avril 2016, 22:01

- Souviens-toi Hana, reste concentrée.

En disant ces quelques mots, Pravuil, surpris, fut frappé par un vent tourbillonnant qui le fit s'envoler plus loin, aux confins de la forêt. Se retrouvant sur une parcelle d'herbe qu'il se construit à l'orée des bois, il fixa les profondeurs de celui-ci dans les ombres duquel se devinaient des intrus qui compteraient certainement lui barrer le passage.

- Alors comme ça on a peur ? Peur de se rendre compte qu'Hana puisse ne plus avoir besoin de toi ? C'est pourtant son destin, et tu n'y pourras rien, petit être.

Le Nagai joignit alors ses mains devant lui, puis les écarta subitement comme s'il exerçait une force en ce faisant. Les arbres devant lui suivirent le mouvement, glissant comme si le paysage avait subi une faille, puis un chemin de terre fila droit vers le point où il se trouvait un instant avant.

- Me revoilà, Hana !

Jet de dé [Affinité à la Force] [Duel]

18 () + 15 (Affinité à la Force) + 2 (Spec. Pouvoirs de Sens) = 35 (Vous infligez 10 points de dégâts en cas de succès)
De justesse Bon Remarquable Superbe Fantastique Épique [Légendaire] Béni par la Force

Jet de dé [Volonté] : Volonté Hana [Duel]

14 () + 12 (Volonté) + 1 (Avantage) = 27
De justesse [Bon] Remarquable Superbe Fantastique Épique Légendaire Béni par la Force
Aspects : Maître Jedi Vertueux Dévoué à ses compagnons et à l'Ordre Nagai Un avec la Force Banane Il faut restaurer ingénieusement les liens diplomatiques de l'Ordre

Re: Qui est le plus fou, le fou ou le fou qui le suit ?

Messagepar Hana Kyber (L'Observateur) » 19 Avril 2016, 04:56

Afficher : spoiler
[J'ai édité mon dernier message, lisez-le avant de lire celui-ci]


« Qui est-ce que tu essaies de convaincre ?, ricana le Professeur en s'avançant un peu plus dans sa direction. Comment peux-tu me vaincre si tu n'as même pas le courage de presser la détente ?, demanda-t-il en dirigeant son regard vers la main droite de la Padawan. Elle empoignait maintenant un pistolet blaster...
Non ! » s'exclama-t-elle en voyant l'arme.

C'est ce moment-là que choisit Pravuil pour surpasser ce qui le retenait en arrière – que ce soit la Force, le subconscient de Hana, ou véritablement le Professeur, à cet instant tout était bien trop chaotique et confus pour qu'elle n'y accorde de l'importance – et réapparaître à ses côtés. C'est vrai, elle n'était pas seule...

« Maître... »

Jet de dé [Volonté] [Chance de succès : 60%]

1 () + 13 (Volonté) = 14, opposé à 21 (Difficulté) = Échec critique !!!
Aspects : Padawan impulsive Vengeance inassouvie Humaine Se complaît dans le mensonge Émotionnellement instable

Revenir vers « Naboo »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité