[Dantooine] De grands troubles s'annoncent

[Dantooine] De grands troubles s'annoncent

Messagepar Cetana (Oracle) » 14 Janvier 2017, 17:44

- La situation paraît bien sombre... Nous venons de perdre Maître Gungir aux mains d'un Sith qui cherche à se venger de lui depuis près de 10 ans, tandis que d'autres Sith se sont regroupés sur Bespin, résuma Maître Kamijo.

Réunis dans la nouvelle salle du Conseil sur Dantooine, les Maîtres Jedi étaient peu nombreux. Seuls Ben Darr, Jeen'j Kamijo, Leslye Raltir et Cetana étaient présents tandis que les autres restaient dispersés à travers la galaxie, injoignables pour le moment.

- Sans oublier l'incident sur Naboo, fit remarquer Raltir. Les Sith ne sont pas notre seule préoccupation.
- J'aimerai bien avoir un peu plus de détails sur cet incident, vous vous êtes avéré bien avare sur le sujet Maître Raltir, intervint Ben Darr.
- Je laisserai le soin à mon ancien apprenti de vous les exposer, il est bien mieux placé que moi pour cela.

Ben Darr acquiesça et se tourna vers Maître Cetana, resté silencieux jusqu'ici.

- Où se trouve Maître Karbacca ?
- Toujours entre les mains de nos guérisseurs il se trouve, répondit le petit Maître. Les tortures que lui a fait subir ce Sith, épouvantables. Chanceux il a été que nous ayons pu atteindre les Wookies à temps pour le sauver.
- Mais vous avez dû abandonner Maître Gungir.

Les oreilles du petit lutin retombèrent.

- Oui... L'état de Maître Karbacca nécessitait aussi des soins Jedi poussés, des compétences que Maître Gungir ne possède pas. Par ailleurs, le jeune Gungir a déjà vaincu ce Sith par le passé. Confiance en lui il faut avoir.

Et pourtant, une fois que Maître Cetana était arrivé au village Wookie avec Karbacca, ils avaient patienté pendant plus d'une semaine pour que le vieux Wookie soit transportable. Et pendant tout ce temps, aucune nouvelle de Gungir.

- Plus concerné je suis par les événements sur Bespin, reprit Cetana. Ce Sith que tu as combattu Maître Leslye... Beaucoup de chance tu as eu d'en réchapper. Que peux-tu nous dire d'autres sur lui ? Chaque détail, important peut s'avérer.

Après un moment de réflexion, Raltir répondit :

- La fille de Maître Avensurha a dit qu'il se nommait Yorik Karkko.

Ce fut au tour de Cetana de se plonger dans ses pensées. Mais le nom ne lui disait rien.

- Il est étonnant de voir que Maître Avensurha avait une fille. Ceci étant, elle restait une Sith, vous auriez dû nous la ramener, tança Ben Darr en changeant de sujet.
"Oui, étonnant cela est", pensa également Cetana. "Peut-être avec la jeune Rehay ? Et si la fille de Meruem elle était, comment a-t-elle pu devenir une Sith ?"
- Son cas est bien particulier, croyez-moi, intervint Kamijo. Meruem s'est avéré un excellent père, je pense au contraire que nous avons gagné une alliée qui nous aidera un jour à stopper Darth Locust.
- Cela ne me plait tout de même pas, reprit Darr. Et où est-elle exactement ?
- Si seulement il était possible de le savoir, sourit Raltir.

Loin de faire sourire Ben Darr, la réponse de Raltir le fit se renfrogner plus encore. Mais Cetana en profita pour revenir sur le sujet qui le préoccupait réellement.

- Ces Sith, traquer et surveiller il va nous falloir. Des mesures il nous faut prendre, sitôt que le Conseil sera réuni.
- Je suis d'accord. Mais ils ont certainement dû se séparer pour retourner dans l'ombre, en attendant leur heure, fit remarquer Darr.

Avec espoir, il fallait le dire.
Cetana se laissa tomber à terre et clopina avec sa canne jusqu'à la sortie. L'enclave de Dantooine étant plus petite, elle avait cet avantage pour lui qu'il mettrait moins de temps à se rendre d'un endroit à un autre.
Et il s'y sentait chez lui.

- Nous reprendrons plus tard. Méditer sur ces affaires je dois.

Maintenant qu'ils avaient relaté les événements, il n'en tirerait rien de plus. Les seuls réponses qu'il pourrait trouver, ce serait la Force qui les lui apporterait.

- Bien Maître Cetana, le salua Ben Darr, imité par les autres.
- Toujours aucune nouvelle de Maître Venturr ?
- Non, il n'a pas repris le contact. Cela devient franchement inqu-

Le sas se referma derrière Cetana, coupant court à la nouvelle discussion qui venait de se déclencher.

Afficher : spoiler
#808040 Jeen'j Kamijo
#0000BF Leslye Raltir
#1675B7 Ben Darr
#80BF80 Cetana
Aspects : Doyen de l'Ordre Jedi Peur de réitérer les erreurs de ses prédécesseurs Race de Yoda Survivant de la Grande Purge Garde de nombreux secrets sur la Force, obscure et lumineuse Traque le Côté Obscur

Re: [Dantooine] De grands troubles s'annoncent

Messagepar Derothar Marsk (Orazur) » 14 Janvier 2017, 21:40

Maître Karbacca est un puissant Maitre Jedi Wookie. Il avait cependant suite à de nombreuses péripéties été victime de torture, le tout lui ayant été infligé par un puissant Sith. Sur son monde natal de Kashyyk, le peuple Wookie lui apporta les premiers soins permettant ainsi son transport jusqu'à l'enclave des Jedi sur Dantooine. C'est là que le Padawan Derothar Marsk fit sa rencontre pour la première fois. Au même titre que le Maitre Cetana, Maitre Karbacca figurait parmi les plus vieux Jedi de l'ordre actuellement. Le jeune homme fut chargé - avec la supervision d'autres guérisseurs confirmés, de s'occuper de lui. Cela faisait plusieurs jours que le Padawan se penchait sur son cas, sans se reposer ou en tout cas très peu, prenant cette tâche très à cœur. La perte de son amie guérisseuse la Jedi Aiyla l'avait grandement affecté, mais il comptait honorer ses dernières paroles et donner le meilleur de lui-même afin d'aider toutes les créatures dans la galaxie qui pouvaient être en souffrance. Ne pouvant apaiser la sienne, il voulait faire au mieux pour les autres. Il se considérait ainsi digne de l'enseignement de son défunt Maitre et des attentes de son ancienne amie.

Il ne restait que Derothar ainsi qu'un guérisseur dans l'antenne médicale. Maitre Karbacca était allongé, silencieux. Les séquelles de la torture étaient énormes et peu de gens pensaient le voir un jour revenir parmi eux en pleine possession de ses moyens. Le Padawan ne pouvait accepter quelque chose d'aussi arbitraire. Ce Wookie qui se tenait en face de lui détenait un savoir et un pouvoir bien au-delà du sien! Et désormais son sort reposait entre ses mains, loin d'être aussi experte que celles d'un vétéran ayant déjà vécu plusieurs siècles. Il ferait tout pour le sauver, quitte à s'épuiser encore plus... Ce Maitre pouvait apporter énormément à la nouvelle génération de Jedi, aussi il décida de quitter ses rêveries intérieures pour reprendre le traitement. Accompagné d'un Jedi guérisseur le Padawan posa ses mains sur le torse du Wookie, sentant l'énergie de la Force circuler en lui. Faiblement, mais surement.

- Là, jeune Padawan. Tu peux le sentir? La magie du côté obscur empêche une bonne circulation ici, l'empêchant de recouvrer ses forces. Il ne sera pas aisé de défaire cela, mais ensemble nous pouvons essayer. Tu es prêt?

Derothar pouvait sentir la magie obscure à l'origine des maux de Maitre Karbacca. C'était une odeur entêtante, envoutante... Mais en s'y attardant un peu, en analysant l'origine de cette odeur Derothar pouvait voir que ce n'était qu'un artifice qui trompait ses sens. Alors qu'il concentrait toute son énergie à capter le mal rongeant le vieux maitre l'odeur auparavant enivrante laissa place à une explosion de puanteur, il ressentait tout l'effet néfaste du côté obscur qui tentait de dévorer les entrailles de son patient et de le happer, lui aussi à son tour à cause de ce contact prolongé. Pour la première fois depuis longtemps Derothar avait peur d'autre chose que sa maladie à lui. Il compatissait envers ce vieux Wookie qui résistait tant bien que mal contre cela.

- O-Oui Maitre. Je... Je peux le sentir. Finissons-en!

Ensemble, ils déployèrent une énergie impressionnante, rayonnant autour de leurs mains juste au dessus de l'endroit où se nichait le dernier reste de magie obscure dans le corps du patient. Le Jedi guérisseur insista pour faire partir les restes de cette magie, mais bizarrement il n'arrivait pas à augmenter l'intensité du traitement... Derothar quant à lui sentait également cette difficulté, mais plus encore! Non seulement ils se faisaient repousser par la blessure, mais le flux d'énergie dans le corps de Maitre Karbacca commençait à vaciller. S'ils n'agissaient pas tout de suite, ils risquaient de le perdre! Sans hésite et connaissant les conséquences de son geste Derothar tenta d'intensifier ses soins, puisant dans propre énergie vitale comme il l'avait fait en puisant celle de Aiyla. Il espérait maintenir le Wookie suffisamment en vie le temps que son compagnon puisse éradiquer le mal qui était au-delà de ses compétences d'apprenti.

- J'arrive à le maintenir, Maitre! Attaquez-vous à l'origine du problème je-... Je ne pourrais pas le maintenir longtemps!

Le guérisseur posa son regard sur Derothar, il commençait à saigner du nez.

- Courage jeune apprenti, grâce à toi, je devrais pouvoir...!

Le guérisseur put en effet se concentrer pleinement sur le mal du Wookie et après avoir accumulé assez d'énergie, un flash lumineux éblouit la pièce quelques instants avant de se dissiper. Une énergie noire semblait s'écouler de la fourrure du Wookie comme du sang coulant d'une plaie. Cette énergie néfaste se désintégra au contact de l'air, disparaissant pour de bon. Le Jedi s'empressa de réinstaller tous les appareils de mesure et de maintien en vie sur le Wookie sachant que le Padawan n'allait pas le maintenir ainsi longtemps seul. Une fois cela fait, Derothar retira ses mains de Maitre Karbacca et recula lentement, titubant et manquant de s'écrouler il se retint sur un chariot d'instruments chirurgicaux. Son compère Jedi s’élança vers lui pour le rattraper. [

- Doucement, Padawan... Vous avez bien travaillé, encore une fois. Vos dons sont impressionnants, mais loin d'être infaillible. La prochaine fois, demandez avant d'agir ainsi, vous auriez pu mettre le patient mais vous également en grand danger. Vous restez convalescent, malgré vos talents.

Derothar s'essuya le nez avec sa manche avant de répondre d'une voix fébrile.

- Je sais, Maitre. Pardonnez-moi, je ne voyais pas d'autre solution pour le maintenir le temps de l'opération...

Le jeune homme se ressaisit, tenant seul sur ses deux pieds. Le guérisseur posa une main affective sur son épaule avant de le congédier. Il l'intima d'aller rendre compte personnellement au conseil Jedi le lendemain matin au plus tôt afin qu'ils puissent prendre connaissance de l'état du Wookie. En attendant, il devait se reposer! Derothar acquiesça et s'en alla en direction du dortoir.

Quelques minutes de marche plus loin le garçon entra dans ses quartiers, se dirigeant vers la salle de bain. Il enleva le haut de sa tenue et commença à faire couler l'eau dans l'évier pour se nettoyer le visage. Du sang coulait encore de son nez. Posant quelques instants son regard sur son reflet, il laissa exploser son mécontentement en frappant violemment la glace avec son poing. Une autre vie sauvée, mais à quel prix? Plus il agissait ainsi, plus son état empirait! Et sans véritable Maitre pour le soutenir, comment surmonter cette épreuve? Le souvenir de son amie et de Eladrin restait puissant, mais avec le temps le courage laissait parfois place à la résignation... Après s'être nettoyé grossièrement le visage, le jeune homme alla s'allonger pour essayer de se reposer un maximum avant le lendemain matin.

Aux premières lueurs, Derothar se prépara. Après une bonne douche et la prise quotidienne de son médicament il s'habilla, emporta quelques seringues supplémentaires dans une petite bourse à sa ceinture et il accrocha également son sabre laser. Il tenait absolument à avoir une tenue impeccable s'il rencontrait les membres du conseil. Une fois prêt, il partit en direction de la salle qui permettait aux grands Maitres de se réunir. Lorsque la porte du couloir s'ouvrit, il tomba nez à nez avec Maitre Cetana, une petite créature toute verte qui malgré son apparence chétive était sans doute l'un des plus puissants Jedi présents ici. Derothar s'arrêta immédiatement et le salua respectueusement en inclinant la tête en avant.

- Mes respects, Maitre.

Il attendit qu'on l'autorise à prendre la parole, le silence ayant pris place après sa première phrase il décida de relever la tête pour observer Cetana de son œil unique. Sur le visage de Derothar on voyait des cernes immenses, signe que malgré une longue nuit le jeune homme avait du mal à trouver le repos. Le petit point de détail qu'on pouvait aussi remarquer était son bandage sur sa main droite. Après avoir frappé la glace l'autre soir, il s'était tout de même légèrement blessé. Quelques coupures, rien de plus. Sentant qu'on l'invitait à parler, il reprit.

- Padawan Marsk, Maitre. J'espérais que la réunion du Conseil ne soit pas déjà terminée, j'apporte des nouvelles concernant Maitre Karbacca. Les Guérisseurs m'ont envoyé pour vous informer de son état de santé.

Afficher : spoiler
#0080FF Derothar Marsk
Aspects : Padawan Persévérant Dégénérescence cellulaire accélérée Humain Combattant au sabre prometteur Sensible à la Force vitale Cicatrice de Guerre

“ Un feu qui brûle en éteint un autre ; une douleur est amoindrie par la vivacité d'une autre douleur. ”

Re: [Dantooine] De grands troubles s'annoncent

Messagepar Cetana (Oracle) » 14 Janvier 2017, 22:50

- Padawan Marsk, répéta Cetana comme s'il cherchait à se souvenir où il avait entendu ce nom, ses deux mains nouées sur sa canne.

Pourtant il n'en était rien, car avec le temps que Cetana avait passé au Temple avec les novices - et le peu de Jedi aussi -, le vieux Maître avait entendu parler de chacun des Jedi au moins une fois. En l'occurrence, il savait que le Padawan qu'il avait devant lui était atteint d'une rare maladie, fait assez notable pour que cela soit connu. Un Padawan qui avait perdu son maître durant la guerre sur Korriban. Pour Cetana toutefois, cette question avait normalement déjà été réglée par le Conseil.

- Un plaisir de te rencontrer enfin, cela est, reprit Cetana avec un sourire, dissipant le doute. Beaucoup de bien j'ai entendu sur tes talents de guérisseur. Alors dis-moi, comment se porte le jeune Karbacca ?
Aspects : Doyen de l'Ordre Jedi Peur de réitérer les erreurs de ses prédécesseurs Race de Yoda Survivant de la Grande Purge Garde de nombreux secrets sur la Force, obscure et lumineuse Traque le Côté Obscur

Re: [Dantooine] De grands troubles s'annoncent

Messagepar Derothar Marsk (Orazur) » 15 Janvier 2017, 00:32

- Un plaisir de te rencontrer enfin, cela est.

Son sourire chaleureux mit tout de suite le jeune Padawan en confiance. Le vieux Maitre était plutôt serein et cela avait de quoi rassurer. Certains vieux Maitres étaient un peu plus bougons que Cetana!

- Beaucoup de bien j'ai entendu sur tes talents de guérisseur. Alors dis-moi, comment se porte le jeune Karbacca ?

Derothar afficha une mine légèrement surprise lorsque Cetana prononça ces quelques mots. Le Maitre Wookie qu'il venait de soigner la veille était âgé d'au moins 400 voire 500 ans. Quel âge pouvait bien avoir ce petit alien vert, pour qualifier Karbacca de jeune?

- Euh... Jeune?

Ses talents... Au moins cette fois on ne s'attardait pas sur son mal. Nombreux étaient ceux qui le définissait par sa maladie, au sein de l'ordre. Non pas que cela le vexait, il s'en fichait un peu. Mais cela reste un peu réducteur non? Ses talents au sabre bien qu'il soit Padawan ne sont pas non plus indignes de tout intérêt! Son style de combat en déroute plus d'un sur le terrain d'entrainement et même si une faiblesse se fait ressentir lors des combats avec blasters - la forme II en souffre beaucoup, aucun Padawan l'ayant affronté en duel au sabre n'a pu le désarmer en combat singulier pour l'instant. Il doit cela à son Maitre, Eladrin. Derothar en tire un peu de fierté, après tout ce style de combat il le doit à son Maitre et sa maitrise à lui était sans égal. On le respectait au sein de l'ordre pour cela... Avoir côtoyé l'excellence, cela l'emplissait de joie. Il a cependant encore beaucoup de chemin à faire pour devenir plus fort avec cette forme, aussi il continue l'entrainement régulièrement en cherchant toujours de nouvelles d'améliorations!

Et effectivement, comme le souligne Maitre Cetana: ses talents de guérisseur. Après la mort de son Maitre et de Aiyla, il a grandement amélioré ses capacités dans ce domaine, si bien qu'il aide régulièrement les Jedi guérisseurs lors des différents conflits impliquant l'ordre. Cela lui valut une certaine réputation parmi les Jedi, sa capacité spéciale qu'il garde pour l'instant secrète l'ayant grandement aidé à s'améliorer dans ce milieu. Non pas sans mal, car si d'un côté il avait pu absorber l'énergie d'un être vivant pour se sauver et soulager momentanément sa douleur, utiliser la sienne et la donner pour améliorer les soins de manière régulière le fatigue encore plus. C'est pourquoi ce matin alors qu'il se tenait devant Cetana, Derothar avait du mal à garder l'œil ouvert. Ses cernes étaient grandes et son teint un peu pâle. Sa petite expérience pour maintenir le Wookie en vie lors de l'extraction de la magie obscure l'avait plus atteint qu'il ne le pensait. Portant une main à son front pour se masser légèrement la tête à cause d'une migraine grandissante, il prit également la parole.

- Eh bien... Maitre Karbacca a de la chance d'être en vie. Les tortures qui lui ont été infligés devaient être d'une rare violence. Nous avons pu déceler une magie du côté obscur très puissante à l’œuvre, perturbant la circulation de-...

Voyant qu'il se lançait dans un débat interminable avec des termes techniques, il se ravisa ne voulant pas assommer le vieux Maitre avec ses histoires de médecin.

- Il va bien. Nous avons pu le stabiliser, il lui faudra tout de même quelques semaines de repos bien sûr, mais... Il est hors de danger. Excusez-moi...

Derothar prit place sur l'un des bancs qui se trouvaient dans le couloir menant jusqu'à la salle du conseil. Il ferma l'œil, affichant une mine affligée. Sa maladie était en cause bien sûr, mais le contact avec cette magie... Cette essence du côté obscur, cela perturbait un peu ses sens. Sa tête tournait légèrement et une sensation de nausée avait pris place, refusant de le quitter. Un goût de métal envahissant dans la bouche, et des idées confuses qui se mélangeaient dans ses pensées. Il revoyait Aiyla morte dans ses bras, son ancien Maitre frappé mortellement... Et à cela des visions étranges s'ajoutaient. Comme si l'espace d'un instant il pouvait voir et ressentir ce que le Wookie avait traversé jusqu'à maintenant. Le tout devenait plus sombre, empêchant une vision claire et un bourdonnement irritant qui bloquait sa réflexion le déconcentrant l'espace d'un instant. Il fit de son mieux pour chasser l'influence de ce reste de magie pestilentielle qui avait du le frôler lors de l'administration des soins et il rouvrit son œil jaune, fixant ceux de Cetana.

- Ce traitement m'a laissé quelque peu... Affaibli. Cela ira mieux d'ici une heure ou deux.

Il respira un bon coup, passant la main dans ses cheveux pour les dégager de devant son œil. Il laissa entrevoir quelques instants son bandeau à l'œil gauche lors du processus. Sentant que le vieux Maitre observait ses faits et gestes, il essaya d'entamer la conversation puisqu'il n'avait rien de mieux à faire. Il était rare qu'un membre haut placé de l'ordre croise sa route alors il était tout de même curieux.

- Maitre Karbacca est un proche à vous...? Pendant sa convalescence, j'aurai juré avoir entendu votre nom, Maitre. J'ai peine à croire que cela soit un hasard si l'on se rencontre aujourd'hui.

Pas très subtil pour détourner le propos, mais cela lui permettait également de tourner ses pensées vers quelque chose de positif pour chasser de son esprit cette interférence nocive. Sans doute qu'à cause de son état le côté obscur pouvait plus facilement l'atteindre et le blesser, mais il dégagea vite les restes de la magie noire retrouvant un peu plus d'aplomb.
Aspects : Padawan Persévérant Dégénérescence cellulaire accélérée Humain Combattant au sabre prometteur Sensible à la Force vitale Cicatrice de Guerre

“ Un feu qui brûle en éteint un autre ; une douleur est amoindrie par la vivacité d'une autre douleur. ”

Re: [Dantooine] De grands troubles s'annoncent

Messagepar Cetana (Oracle) » 15 Janvier 2017, 09:43

Silencieusement, patiemment, Maître Cetana écouta le Padawan. Après tout ce temps passé en exil, il n'était pas vraiment du genre loquace, et préférait écouter ses interlocuteurs jusqu'au bout. Et pendant ce temps il put s'attarder sur d'autres points : la surprise du jeune Marsk quand il avait appelé Maître Karbacca un jeune - mais passons il avait l'habitude -, son bandeau ou encore le bandage à sa main droite. Mais ce fut plutôt le teint livide du jeune homme et la souffrance qu'il semblait ressentir qui l'interpellèrent. Était-ce là sa maladie ? Jusqu'à ce que l'apprenti eut besoin de s'asseoir pour se reposer. Cetana claudiqua jusque lui.

- J'ai un temps participé à la formation de Maître Karbacca, répondit Cetana pour soulager la curiosité du jeune homme. Et comme moi, de l'Ancien Ordre Jedi il vient. Avant l'Empire de Darth Sidious, précisa-t-il.

Le banc était bien haut du point de vue de Cetana, mais celui-ci sauta lestement pour enfin être à hauteur de Marsk.

- Par le Côté Obscur Maître Karbacca a été profondément touché, poursuivit Cetana avec le même regard bienveillant. D'autres soins réguliers il nécessitera, mais tu peux être fier de ce que tu as accompli.

Cetana posa trois doigts noueux sur le front du jeune Padawan. Un contact qu'on aurait pu penser rugueux à première vue, mais cela procura au contraire une sensation de chaleur et d'apaisement chez Derothar.

- En revanche, sauver Maître Karbacca n'impliquait pas de te mettre en danger, sourit le vieux Maître. Son visage se fit plus dur. Que peuvent bien avoir en tête les guérisseurs pour te laisser aller dans cet état ? Et ton maître, n'a-t-il rien remarqué ?

Le Padawan semblait avoir eu un sursaut d'énergie, mais mieux valait qu'il s'en occupe immédiatement. Aussi ce fut au tour de Cetana d'appliquer ses dons de guérisseur. Au regard de l'obscurité que ressentait Marsk, Cetana est un point de lumière irradiant et chassant ces ténèbres. Car le Maître avait fait plus que sa part dans le combat contre l'Obscur, après 150 ans à tenter de les chasser de Tython. La sensation de nausée s'apaisa, pour disparaître totalement, et le goût métallique dans la bouche de Deronthar fut remplacé par une sensation plus ... boisée ? En tout cas, c'était bien plus agréable que la précédente.
Cetana rouvrit les yeux, son regard gris acier sévère comme chaque fois qu'il affrontait ce genre de mal.

- Méditer tu dois, pour te purger de ces sensations, le tança-t-il avec une pichenette sur le front. Je parie que tu ne l'as pas fait depuis un moment. A quoi pensais-tu jeune Padawan ? Une discussion avec ton maître s'impose.

Sa voix s'était teintée d'autorité cette fois. Le petit lutin n'était certes pas aussi bougon que d'autres, mais il ne fallait pas s'y tromper : encourir ses foudres était la pire des épreuves qu'il soit.
A part peut-être se voir confier aux mains "expertes" de Maître Raltir...
Aspects : Doyen de l'Ordre Jedi Peur de réitérer les erreurs de ses prédécesseurs Race de Yoda Survivant de la Grande Purge Garde de nombreux secrets sur la Force, obscure et lumineuse Traque le Côté Obscur

Re: [Dantooine] De grands troubles s'annoncent

Messagepar Derothar Marsk (Orazur) » 15 Janvier 2017, 13:57

- La guerre des Clones...

Derothar avait pu se renseigner sur cette période de l'histoire. Effectivement, si Cetana et Karbacca étaient si vieux ils avaient probablement connu ce conflit avant l'ascension de Sidious au pouvoir. Le jeune Padawan s'était renseigné sur le sujet pour comprendre ses origines. Sa mère appartenait à la lignée des Stratus et son ancêtre, le Général Alto Stratus était un puissant leader séparatiste ayant affronté les Jedi sur Jabiim. Il scella son sort lors d'un baroud d'honneur des dernières forces républicaines encore au sol. Le garçon se souciait peu de ces histoires, sa vie étant désormais parmi les Jedi, mais il savait que cela comptait beaucoup pour sa mère de s'en souvenir. Il faisait partie de l'histoire de son peuple.

Maitre Cetana sauta avec légèreté sur le banc pour s'installer à côté de lui. Derothar écoutait attentivement ses paroles. En se concentrant sur leur discussion, cela lui permettait de mettre de côté le mal qui le tiraillait sur le moment et d'en faire abstraction au possible.

- Par le Côté Obscur Maître Karbacca a été profondément touché. D'autres soins réguliers il nécessitera, mais tu peux être fier de ce que tu as accompli.

Fier...? Sans doute. Le Padawan s'estimait heureux d'avoir pu aider un puissant Maitre comme Karbacca. Mais le sacrifice qu'il faisait à chaque personne qu'il soignait était lourd de conséquences. Cetana semblait avoir remarqué cela bien que Derothar ne révéla rien de ses techniques personnelles. La petite créature posa trois doigts sur le front du garçon.

- En revanche, sauver Maître Karbacca n'impliquait pas de te mettre en danger. Que peuvent bien avoir en tête les guérisseurs pour te laisser aller dans cet état ? Et ton maître, n'a-t-il rien remarqué ?

Voyant que le visage de Cetana se faisait un peu plus dur sur ces mots, Derothar baissa légèrement les yeux.

- Les guérisseurs ne peuvent rien pour moi. C'est moi qui ai insisté pour continuer ma formation chez eux après-... Après Korriban. Ils ne sont pas à blâmer.

Cetana utilisa ses techniques de guérisseur. Rapidement, les sombres souvenirs de son passé mêlé à ceux du Wookie s'estompèrent, laissant place à une lumière intense qui dégagea son esprit des derniers restes de la magie obscure du Sith. La nausée laissa place à une sensation de bien-être et le goût métallique dans sa bouche s'en alla presque aussi vite qu'il était apparu. Par ce contact, le Padawan se sentit aussitôt apaisé bien que sa maladie elle continua de lui faire un peu mal ce qui était normal. Ce qu'il redoutait par contre c'était que le vieux Maitre ai pu apercevoir les visions de son esprit alors qu'il était encore embrumé. Lorsque Cetana rouvrit ses yeux, Derothar pouvait y lire le jugement du Doyen à son égard. À la fois autoritaire et bienveillant, il n'avait pas ressenti un tel sentiment depuis longtemps. Depuis la disparition de son Maitre pour être exact... Pour beaucoup au sein de l'ordre une réprimande du vieux Maitre n'était pas bon signe, mais pour le jeune homme? C'était ressentir à nouveau la présence de quelqu'un qui se préoccupe de vous. Les guérisseurs le prenaient parfois en pitié, c'est bien pour cela qu'il ne se lia à personne pendant ces 2 ans. Le Doyen... Il n'arrivait pas totalement à comprendre sa pensée, mais il ne le prenait pas de haut, non. Il se sentait concerné par son cas. En cela Derothar se sentait doublement apaisé. Les soins, mais aussi les mots.

- Méditer tu dois, pour te purger de ces sensations.

Il se prit une pichenette sur le front.

- Aie!

- Je parie que tu ne l'as pas fait depuis un moment. A quoi pensais-tu jeune Padawan ? Une discussion avec ton maître s'impose.

Le ton autoritaire de Cetana le fit légèrement sourire. Sentant le regard inquisiteur du vieux Doyen il se ravisa aussitôt ne souhaitant pas faire passer ce geste désinvolte pour un manque de respect! Bien au contraire, cela le réjouissait de rencontrer enfin quelqu'un qui se souciait aussi de ce qu'il pouvait ressentir mentalement et pas seulement de son état physique. En cela le vieux Maitre n'était pas si différent de Aiyla ou de Eladrin. Ces quelques paroles lui firent tout autant de bien que les soins qu'il lui administra pour chasser la magie Sith. Il répondit à son interlocuteur d'une voix calme et plus apaisée qu'avant, comme soulagé d'un grand poids.

- Je n'ai pas de Maitre depuis... 2 ans maintenant. J'avais pour habitude de méditer en sa compagnie, ou en compagnie d'une amie, mais ils ne sont plus là désormais. Peut-être ai-je passé trop de temps avec les guérisseurs, j'ai du mal à trouver la paix ces temps-ci.

En effet, depuis 2 ans Derothar était resté avec les Jedi guérisseurs. Au départ il avait souhaité affuter ses talents, mais rapidement sa sensibilité à la force vitale le poussa à toujours aller plus loin à essayer d'aider tous ceux qui se présentaient. Chaque patient qui disparaissait faute de soins adéquats l'avait grandement affecté. Et chaque patient qu'il réussissait à soigner le rassurait, le réconfortait... Pendant un temps tout du moins. Il fallait passer au suivant, au suivant et encore au suivant. Il s'était tant impliqué que la fatigue fût son fardeau quotidien pendant les 6 derniers mois. D’où son manque de sommeil, d’où son manque de méditation, d’où la progression de ses cauchemars et des visions impliquant ses amis disparus. Le garçon avait amélioré son don, mais à le solliciter trop souvent il s'était fragilisé.

- Si quelqu'un est à blâmer, c'est moi. Parfois... j'en oublie ma condition. Mais après tout, Maitre Karbacca pourra vivre des centaines d'années encore grâce à ce sacrifice. Alors que moi... Peut-être est-ce pour le mieux? Faire abstraction de la douleur n'est pas chose aisée mais je ne peux m'empêcher d'intervenir s'il est possible de soulager quelqu'un.

Il afficha à nouveau un léger sourire. C'était son seul réconfort dans son malheur. Les Dieux l'avaient frappé d'un mal inconnu, mais ils l'avaient aussi doté d'un don exceptionnel. Grâce à lui il pouvait aider les autres. Il résistait tant bien que mal à ne pas reproduire ce qui s'était produit sur Korriban avec Aiyla, bien que parfois le besoin se faisait trop intense. Et puis... Si cela lui permettait de sauver encore plus de gens, pourquoi pas?
Aspects : Padawan Persévérant Dégénérescence cellulaire accélérée Humain Combattant au sabre prometteur Sensible à la Force vitale Cicatrice de Guerre

“ Un feu qui brûle en éteint un autre ; une douleur est amoindrie par la vivacité d'une autre douleur. ”

Re: [Dantooine] De grands troubles s'annoncent

Messagepar Cetana (Oracle) » 16 Janvier 2017, 01:10

Le visage du Padawan se décontracta sensiblement, et s'il restait fatigué, il y avait néanmoins une nette amélioration. Une fois encore, le doyen ne dit rien, mais intérieurement, il s'insurgeait.

"Deux ans ? Deux ans ??" se répétait-il à l'envie. "Inacceptable, cela est !"

Il en voulait tout autant au Conseil de ne pas avoir suivi le jeune Marsk qu'il s'en voulait à lui-même. C'était une chose qui n'aurait pas dû passer ! Même s'il n'était pas au Conseil à cette époque, il aurait dû s'en rendre compte ! De par son âge, ses responsabilités, ses connaissances et sa position, Cetana se sentait responsable de chacun d'entre eux, qui plus est des novices et Padawans. Se retrouver avec un tel cas relevait de l'échec.
Le Padawan se tût, après avoir longuement mis en avant son sens du sacrifice et sa volonté à soigner. Mais que cherchait-il, à hâter sa propre mort ? Ce jeune homme avait complétement été laissé à l'abandon, et sans mentor pour l'accompagner, il ne progressait plus sur la Voie de la Force. Quand bien même Cetana n'excusait pas le comportement du garçon - l'entendre dire qu'il ne méditait plus l’ahurissait -, il pouvait comprendre ses réactions. Après les nombreuses morts parmi les Jedi, le sentiment qu'il en résultait n'était pas facile, et du haut de ses 20 ans, seul, difficile à surmonter.

- Absolument rien, tu n'en sais, lui rétorqua sévèrement le vieillard. Maître Karbacca pourrait tout aussi bien rejoindre la Force lors de sa prochaine mission, comme nous tous. Admirable pour certains peut être ton attitude, mais te négliger inutilement, nulle part cela ne te mènera. S'il fallait se résigner face aux difficultés, encore moins de Jedi tu trouverais ici, et je n'en ferai pas parti non plus. Ton ancien maître te savait malade. Crois-tu donc qu'il t'a formé en pure perte ? Qu'il s'est dit que tu ne vivrais pas assez longtemps pour justifier le temps passé à t'enseigner ? Hum ?

Le regard inquisiteur de Cetana se concentra sur l'unique œil doré de Derothar, ménageant une pause pour s'attirer toute l'attention de l'apprenti.

- Et bien tu ne le dois pas, assena-t-il.

Il sauta alors du banc et se mit à claudiquer dans le sens d'où il venait - d'un pas bien décidé -, vers la salle du Conseil.

- Un problème facile à régler, grommela-t-il en s'éloignant, nettement audible par Derothar. Ensuite ces guérisseurs. Un coup de canne ils prendront tous.

Impossible de savoir en l'état s'il plaisantait ou non. Si c'en était une, alors il n'avait cure d'être compris. Si cela s'avérait être une réelle promesse, les guérisseurs avaient du souci à se faire. Quiconque le connaissant un minimum savait qu'ils n'échapperaient en aucun cas à une visite du vieux Maître, car ce dernier ne plaisantait jamais avec l'enseignement.
En chemin, le petit lutin se retourna vers Derothar et secoua sa canne en l'air d'un grand geste circulaire du bras.

- Viens avec moi. Quand un maître tu auras, te reposer tu pourras, dit-il avant de ricaner d'un air facétieux.

Un peu plus loin, il reprit de nouveau la parole, sur un ton bien plus sérieux cette fois :

- Quoi que le Conseil décide, avec moi tu devras t'entretenir ensuite.

Hors de question de laisser ce Padawan dériver encore plus.
Aspects : Doyen de l'Ordre Jedi Peur de réitérer les erreurs de ses prédécesseurs Race de Yoda Survivant de la Grande Purge Garde de nombreux secrets sur la Force, obscure et lumineuse Traque le Côté Obscur

Re: [Dantooine] De grands troubles s'annoncent

Messagepar Derothar Marsk (Orazur) » 18 Janvier 2017, 12:17

- Absolument rien, tu n'en sais. Maître Karbacca pourrait tout aussi bien rejoindre la Force lors de sa prochaine mission, comme nous tous. Admirable pour certains peut être ton attitude, mais te négliger inutilement, nulle part cela ne te mènera. S'il fallait se résigner face aux difficultés, encore moins de Jedi tu trouverais ici, et je n'en ferai pas parti non plus. Ton ancien maître te savait malade. Crois-tu donc qu'il t'a formé en pure perte ? Qu'il s'est dit que tu ne vivrais pas assez longtemps pour justifier le temps passé à t'enseigner ? Hum ?

Pourquoi Eladrin avait-il accepté de former Derothar malgré sa maladie...? À cause de la promesse faite à sa mère? À cause de ses capacités, par pur caprice ou encore par culpabilité pour les incidents de Jabiim? Le Padawan ne savait pas. Eladrin était comme un père pour lui et il lui avait montré toutes les attentions qu'un maitre porte à son apprenti, mais sa disparition le laissa avec beaucoup de questions sans réponses. Tout ce qu'il pouvait faire c'était réfléchir à ce que Cetana lui disait. En effet, Karbacca n'était pas immortel, peut-être l'avait-il soigné en espérant le voir vivre plus longtemps, mais s'il mourrait demain? Ou dans une semaine? Ou dans un an? Aurait-il sacrifié son espérance de vie pour rien? Cela en valait-il le coup? Déjouer la volonté de la Force qui rappelle un camarade à elle, était-ce juste? Encore plus de questions s'imposaient dans son esprit à mesure que Cetana lui donnait sa vision des choses.

Sans personne pour le guider il ne comprenait pas tous les enjeux de sa situation, mais la voix du vieux maitre empli de sagesse bien qu'il lui faisait un sermon avait quelque chose de rassurant. Il n'était pas seul pour trouver ces réponses et quelqu'un se proposait enfin de l'aider ou tout du moins de lui ouvrir les yeux. Il ne fallait pas baisser les bras ni se résigner inutilement. Si son Maitre l'avait formé, c'était surement dans un but bien précis et il souhaitait savoir pourquoi! Les mots de Cetana ravivèrent une flamme qui s'était affaiblie avec le temps. Lorsqu'il posa son regard sur Derothar, ce dernier le regarda et répondit.

- Je ne crois pas, non.

- Et bien tu ne le dois pas.

Cetana sauta du banc, et commença à avancer vers la salle du conseil en s'aidant de sa canne.

- Un problème facile à régler.

Il grommelait tout en s'éloignant, Derothar l'entendait cependant parfaitement.

- Maitre...?

- Ensuite ces guérisseurs. Un coup de canne ils prendront tous.

Eh ben... Ils allaient sans doute passer un sale quart d'heure. Derothar s'en fichait, il n'appréciait pas plus que cela les guérisseurs et il ne les préviendrait probablement pas du sort qui les attendait. Sa seule motivation à travailler avec eux était Aiyla et aider les malades. Il se fichait bien de son état de santé à ce moment-là et eux aussi, d'ailleurs. Ils étaient tout aussi résignés que lui concernant son mal, mais des Jedi de leur rang visiblement ne devaient point se comporter ainsi. L'apprenti soupira, sortant une seringue de sa sacoche pour administrer une nouvelle dose de son traitement. En relevant sa manche, il dévoila son bras qui portait plusieurs marques de piqures. Une fois le soin administré il rangea l'ustensile vide et respira un bon coup sentant déjà les effets bienfaiteurs du produit. Rien de définitif, rien d'efficace à 100% mais c'était mieux que rien. Cetana se retourna et lui fit un signe à l'aide de sa canne.

- Viens avec moi. Quand un maître tu auras, te reposer tu pourras. Quoi que le Conseil décide, avec moi tu devras t'entretenir ensuite.

Derothar sourit à la première remarque du vieux Maitre. Il avait un humour particulier, mais cela ne lui déplaisait pas. Les infirmes ne rêvent que d'une chose: être traités comme les autres. L'humour faisait partie de ces critères. Sur un ton plus sérieux, Cetana parla du Conseil et d'un entretien futur. Qu'allait-il leur dire? Il espérait tout de même que les guérisseurs n'allaient pas trop en baver...! Ses derniers mots semblaient bien plus sévères.

- A vos ordres, Maitre.

Le Padawan se releva, ajustant sa ceinture où se trouvait sa sacoche à médicaments et son sabre incurvé. Il emboita le pas de Maitre Cetana, restant à une distance raisonnable derrière lui. Si Eladrin lui avait bien appris une chose en plus du combat au sabre, c'était le protocole. Saluer correctement, attendre d'être invité à parler, respecter les décisions de son Maitre quoiqu'il advienne...

Il se rappela alors une vieille citation d'Eladrin.

“Nous avons trop coutume de nous juger pendant nos moments d’abattement et de dépression.”

Cela lui fit esquisser un nouveau sourire, il l'avait presque oublié celle-là...! Cetana l'avait remotivé et s'il n'avait pas toujours compris les décisions de son ancien Maitre, certaines de ses paroles le touchait encore aujourd'hui. Et avec un petit coup de pouce, d'autres refaisaient surface. Il avait bien trop longtemps oublié cette dernière. Désormais le Padawan voulait s'efforcer de ne plus déprimer ni de se résigner. Était-ce l'effet du médicament ou d'une discussion cordiale qui le rendait ainsi? il l'ignorait, mais il se sentait nettement mieux et moins abattu. Décidément, ils se seraient bien entendu ces deux-là, Cetana et Eladrin! La porte s'ouvrit, laissant passer les deux Jedi.

“Parfois, la vie peut être injuste, mais ce n’est pas une raison pour renoncer à elle.”

Aiyla...
Aspects : Padawan Persévérant Dégénérescence cellulaire accélérée Humain Combattant au sabre prometteur Sensible à la Force vitale Cicatrice de Guerre

“ Un feu qui brûle en éteint un autre ; une douleur est amoindrie par la vivacité d'une autre douleur. ”

Re: [Dantooine] De grands troubles s'annoncent

Messagepar Cetana (Oracle) » 19 Janvier 2017, 00:04

- Maître Cetana, déjà de retour ? s'étonna le Rodien Kamijo en voyant le duo entrer dans la salle circulaire.

Ces derniers arrivèrent au rythme du vieux maître au centre de la salle. La petite créature ne rejoignit cependant pas ses pairs et se tint là aux côtés du Padawan, croisant le regard des deux autres Maîtres présents - Ben Darr et Leslye Raltir, tous deux humains.

- Le jeune Marsk je viens juste de croiser. Des nouvelles de Maître Karbacca il apporte.

Cetana se tourna vers l'apprenti pour l'inviter à s'exprimer devant le Conseil. Une fois que celui-ci eut pu parler - et après les louanges des membres du Conseil -, il reprit la parole.

- Un autre souci m'amène. Au courant je n'étais pas que l'Ordre avait tant de membres qu'il pouvait se permettre de laisser de jeunes Padawans sans maîtres, ironisa la créature. Deux ans cela fait que le Padawan Marsk n'a pas de maître. Il tapa alors de sa canne au sol. Résoudre cela maintenant il nous faut absolument, tonna-t-il.
- Deux ans ? s'étonna Raltir en jetant un œil à ses compagnons.
- Tu aurais dû venir nous voir plus tôt jeune Padawan, lui dit gentiment Kamijo.
- Le Conseil était bien occupé, nous ne pouvions pas-, commença Darr.
- Les coupables, nous les connaissons déjà, l'interrompit Cetana en levant sa main. Tous nous partageons la faute. Résoudre ce problème est la seule chose qui compte désormais.
- Alors n'as-tu aucune idée d'un maître qui pourrait t'accompagner dans ta formation, Derothar ? reprit Ben Darr en appelant le Padawan par son prénom. Tu viens d'accomplir un bel exploit en soignant Maître Karbacca. Quelqu'un du corps guérisseur pourrait t'aider à avancer sur cette voie, non ? proposa-t-il.
- Il est vrai que tu sembles y avoir ta place, ajouta Kamijo. Mais peut-être as-tu d'autres aspirations ? Des lacunes que tu souhaiterais combler ?

Kamijo étant - au même titre que Cetana - préposé à la formation des novices, il serait bien plus attentif aux souhaits du Padawan.

- N'aie crainte et parle librement, l'encouragea Raltir avec un franc sourire. J'aimerai aussi bien savoir pourquoi aucun maître n'a proposé de reprendre ta formation jusqu'ici. Quelqu'un a-t-il déjà refusé de te prendre ?
Aspects : Doyen de l'Ordre Jedi Peur de réitérer les erreurs de ses prédécesseurs Race de Yoda Survivant de la Grande Purge Garde de nombreux secrets sur la Force, obscure et lumineuse Traque le Côté Obscur

Re: [Dantooine] De grands troubles s'annoncent

Messagepar Derothar Marsk (Orazur) » 21 Janvier 2017, 13:31

Maitre Kamijo remarqua l'arrivée des deux Jedi, Cetana et Derothar. Ils s'avancèrent jusqu'au centre de la pièce et le vieux Maitre présenta le Padawan à ses pairs, insistant sur le fait qu'il avait des nouvelles concernant Maitre Karbacca. Le jeune homme, comme lors de sa rencontre avec Cetana s'inclina respectueusement et attendit qu'on l'invite à prendre la parole. Il expliqua la situation, insistant plus sur le fait que Karbacca était hors de danger et il occulta la façon dont il l'avait soigné de manière assez subtile expliquant tout simplement que l'opération avait été longue et que cela l'avait grandement fatigué à cause de son état déjà précaire. Donnant des détails sur la magie obscure ayant atteint le Wookie, Derothar résuma également comment Cetana avait pu le guérir lui aussi de cette sombre influence qui l'avait affecté. Une fois son résumé terminé, il se contenta d'incliner à nouveau la tête aux remarques des membres du conseil qui le félicitait pour cette prouesse et pour avoir sauvé leur vieil ami.

- Un autre souci m'amène. Au courant je n'étais pas que l'Ordre avait tant de membres qu'il pouvait se permettre de laisser de jeunes Padawans sans maîtres. Deux ans cela fait que le Padawan Marsk n'a pas de maître. Résoudre cela maintenant il nous faut absolument.

C'était donc la raison pour laquelle Cetana voulait qu'il le suive. Il allait demander conseil auprès des autres maitres concernant sa situation. Derothar se sentait un peu gêné, c'était la première fois qu'il rencontrait autant de membres du conseil... Du genre réservé cela le perturbait un peu, mais il faisait attention à ce qu'il disait et répondait calmement à chaque question qu'on lui posait.

- Deux ans ?

Le jeune homme répondit.

- En effet, Maitre. Cela fera deux ans dans quelques jours, très exactement.

Maitre Kamijo s'adressa à lui sur un ton compatissant.

- Tu aurais dû venir nous voir plus tôt jeune Padawan.

- Les Jedi guérisseurs m'ont pris avec eux, sans vraiment me donner de maitre. Je leur étais utile et les situations de crise les empêchaient de vraiment se pencher sur ce sujet... Après Korriban, après Onderon... Il y avait fort à faire avec les blessés.

Derothar affichait un léger sourire, fixant Maitre Kamijo de son œil unique tout en faisant son possible pour ne pas paraitre trop affligé par sa maladie. Comme Cetana lui avait dit, il se reposerait plus tard. Bien que cela soit assez difficile après sa dure journée d'hier le jeune homme tenait toujours sur ses deux jambes.

- Le Conseil était bien occupé, nous ne pouvions pas-

Maitre Cetana lui coupa la parole sans hésiter, histoire de remettre les choses à leur place. Derothar supposait qu'il n'en avait rien à faire des excuses, et qu'il souhaitait surtout régler ce problème rapidement. Après avoir expliqué cela, Maitre Ben Darr reprit la parole en le regardant.

- Alors n'as-tu aucune idée d'un maître qui pourrait t'accompagner dans ta formation, Derothar? Tu viens d'accomplir un bel exploit en soignant Maître Karbacca. Quelqu'un du corps guérisseur pourrait t'aider à avancer sur cette voie, non?

Quelqu'un du corps guérisseur... Derothar posa son regard sur maitre Cetana à ces mots, ignorant ce que la petite créature verte pouvait penser à ce moment-là. D'un simple signe de tête, il comprit qu'il allait devoir s'exprimer lui-même, le vieux maitre n'allait pas interférer. Il soupira légèrement, baissant le regard et se perdant dans ses pensées. Si comme Cetana lui avait dit les Jedi guérisseurs étaient responsables de sa grande fatigue et l'avaient un peu négligé il ne sentait pas d'y retourner. Prendre des décisions n'était pas son fort, mais les conseils du maitre lui avaient permis de reprendre confiance en lui. Non, les guérisseurs n'étaient pas une solution sur le long terme.

- Il est vrai que tu sembles y avoir ta place. Mais peut-être as-tu d'autres aspirations ? Des lacunes que tu souhaiterais combler ?

Si dans ses lacunes il devait en choisir une, ce serait ses connaissances en biologie et en médecine. Si seulement il pouvait trouver un traitement... Non, il savait que c'était impossible. Ses cauchemars par contre, son peu de sommeil et la fatigue l'empêchaient d'être toujours opérationnel. Cetana mettait en cause son manque de sérieux et de méditation. Cela lui semblait plus juste de se concentrer sur ça. Ses aptitudes au combat quant à elle... Eladrin avait pris sur lui de lui apprendre une forme compliquée, mais redoutable. C'était pour faire de lui un défenseur, un héros, un guerrier capable de protéger les faibles et les opprimés! Mais à chaque fois on le mettait de côté à cause de sa fragilité, il en avait marre de ça!

- N'aie crainte et parle librement. J'aimerai aussi bien savoir pourquoi aucun maître n'a proposé de reprendre ta formation jusqu'ici. Quelqu'un a-t-il déjà refusé de te prendre ?

Derothar reprit enfin la parole, posant d'abord son regard sur Raltir.

- Inutile de le cacher, je suppose que chacun ici a pu le remarquer. Je suis malade et cela en décourage certains.

Puis il se tourna vers Ben Darr et Kamijo.

- Je ne tiens pas à retourner spécialement auprès des guérisseurs... J'ai certes encore des choses à apprendre, mais je veux être plus utile que cela. J'ai appris beaucoup avec eux, mais j'ai délaissé également d'autres éléments de ma formation comme Maitre Cetana me le faisait remarquer tout à l'heure. Je pense que...

Il marqua un temps d'arrêt avant de reprendre la parole, comme s'il était gêné par ce qu'il voulait dire.

- Bien sûr, je me plierai à la volonté du conseil s'il en décide autrement mais... Maitre Cetana.

Derothar fixa Cetana. Le vieux maitre avait réussi à le remotiver par ses mots tout à l'heure. Des mots parfois durs, parfois autoritaires, mais il y avait également senti une certaine compassion vis-à-vis de lui. De plus, il semblait y connaitre un rayon niveau techniques de soins. Juste avec son doigt, il avait pu chasser le reste de magie obscure qui l'avait atteint.

- Est-ce que... Est-ce que vous m'accepteriez comme élève...?

Dans son regard on pouvait y voir non pas une demande suppliée, mais une volonté forte de vouloir s'en sortir, de s'améliorer et de progresser pour devenir un véritable Jedi et ne pas rester le petit Padawan malade incapable de se débrouiller seul... Cetana avait pu remarquer ses défauts, mais également y proposer une solution. Jusqu'à maintenant, en suivant ses recommandations il avait réussi à se remotiver alors... Pourquoi pas? De plus, aucun des autres Jedi présents ne lui inspirait cela. Peut-être était-ce dû au fait que le vieux maitre était le premier à s'intéresser à son cas en deux ans? Il n'avait rien à perdre en demandant.
Aspects : Padawan Persévérant Dégénérescence cellulaire accélérée Humain Combattant au sabre prometteur Sensible à la Force vitale Cicatrice de Guerre

“ Un feu qui brûle en éteint un autre ; une douleur est amoindrie par la vivacité d'une autre douleur. ”

Re: [Dantooine] De grands troubles s'annoncent

Messagepar Cetana (Oracle) » 21 Janvier 2017, 23:06

A peine le Padawan eut-il formulé sa demande que l'ensemble du Conseil s'échangeait des regards interloqués, surpris et ... curieux. Même eux ne savaient pas quelle réponse donnerait le petit Maître, pas même Kamijo, celui qui le connaissait le mieux entre tous.

- Une demande singulière, s'exprima le Rodien. Cela fait un moment que vous n'avez pas eu de Padawan Maître Cetana.

Une éternité pour le moins. Près de deux siècles. Cetana avait bien formé de nombreux novices, mais rien de comparable à se consacrer à un unique élève. La petite créature se contentait pour l'instant de fixer Derothar, semblant soupeser les conséquences d'une telle relation. Finalement, il se mit à glousser.

- En général, aucun Padawan pour maître ne veut m'avoir, s'amusa-t-il.

Avec raison, car le vieux Jedi était connu pour son intransigeance et ses méthodes difficiles. Autrefois lorsqu'on envoyait un Padawan à Maitre Cetana pour compléter sa formation, c'est qu'il y avait un réel problème à régler - et que seul le résultat comptait. Le sourire du lutin disparût remplacé par une mine sérieuse.

- Ce qu'il te manque, t'apporter je pourrais, admit le vieux maître. Mais à ce stade de ta formation, de toi je voudrais que la réponse vienne, et non de moi.

Malgré le peu de temps qu'ils venaient de passer ensemble, Cetana cernait déjà certains des écueils dans lesquels était tombé le jeune Padawan. Pour autant, l'en tirer ne serait pas non plus aisé, et ce Padawan semblait mû par un impératif de temps apporté par sa maladie. Pourtant, cette proposition démontrait la volonté de s'en sortir du jeune Marsk et de surpasser sa maladie. Cette volonté lui serait utile s'il venait à devenir le Padawan de Maître Cetana, car la réputation - et l'âge ! - de ce dernier viendrait lui peser sur les épaules, en plus des exigences du maître.

- Proche tu étais peut-être de la fin de ton apprentissage, reprit-t-il. Mais aucun des Padawans que j'ai formé n'a passé les épreuves sans que je l'estime apte à avancer sur la voie du Jedi par lui-même. Par ailleurs, de grands dangers tu affronteras si à mes côtés tu poursuis ta formation, le prévint Cetana. C'était d'ailleurs une des raisons pour laquelle il ne prenait plus de Padawans. Plus que tu n'en es capable je t'en demanderai, et ta maladie ne pourra être une excuse.

Un Jedi existait pour lutter contre les ténèbres, qu'il soit vieux ou jeune. Mais l'attachement que mettait Cetana à protéger sa famille le poussait à avertir le Padawan des risques d'un tel noviciat.
Et avec la période qui semblait s'annoncer...
Une nouvelle fois, la vieille créature se mura dans le silence.

- Comme apprenti Padawan, prêt à t'accepter je suis, dit-il finalement.

Mais ses yeux gris acier vibraient d'une note définitive et dure.
Aspects : Doyen de l'Ordre Jedi Peur de réitérer les erreurs de ses prédécesseurs Race de Yoda Survivant de la Grande Purge Garde de nombreux secrets sur la Force, obscure et lumineuse Traque le Côté Obscur

Re: [Dantooine] De grands troubles s'annoncent

Messagepar Derothar Marsk (Orazur) » 25 Janvier 2017, 18:54

- Une demande singulière, s'exprima le Rodien. Cela fait un moment que vous n'avez pas eu de Padawan Maître Cetana.

Le conseil semblait... Perturbé par ce choix. Derothar n'avait pas choisi Cetana par caprice. Il le savait compatissant, mais également ferme. Cela se voyait sur son visage et sur sa façon d'agir avec les autres. Le Padawan ne choisissait point la facilité et le conseil devait s'en rendre compte. Il est malade, manque d'entrainement, a plusieurs lacunes à combler... Peut-être qu'ils ne s'attendaient pas à un choix aussi radical. Sentant le regard du vieux maitre sur lui, il plongea son regard dans le sien en attendant une réponse. Cetana semblait réfléchir longuement avant de prendre sa décision. Gloussant légèrement, le petit alien prit enfin la parole.

- En général, aucun Padawan pour maître ne veut m'avoir.

Derothar répondit calmement.

- Et aucun maitre n'a montré de réel intérêt pour moi, depuis mon dernier professeur.

Son visage se fit plus sérieux lorsqu'il répondit au jeune homme.

- Ce qu'il te manque, t'apporter je pourrais, admit le vieux maître. Mais à ce stade de ta formation, de toi je voudrais que la réponse vienne, et non de moi.

Derothar n'en démordait pas, on pouvait bien lire la volonté qui l'animait. Il écoutait attentivement Cetana, impatient de connaitre sa réponse finale.

- Proche tu étais peut-être de la fin de ton apprentissage. Mais aucun des Padawans que j'ai formé n'a passé les épreuves sans que je l'estime apte à avancer sur la voie du Jedi par lui-même. Par ailleurs, de grands dangers tu affronteras si à mes côtés tu poursuis ta formation. Plus que tu n'en es capable je t'en demanderai, et ta maladie ne pourra être une excuse.

Les membres du conseil semblaient approuver chacun des mots du vieux maitre. Ils acquiesçaient en silence ce qui avait tendance à l'agacer légèrement. Les épreuves ne l'effrayait pas. Les dangers il s'en fichait. Sa maladie... Il avait appris à vivre avec et se moquait bien du résultat final. Le Padawan y était préparé. Ce qu'il désirait plus que tout c'était laisser sa marque en aidant les gens et être un véritable Jedi, symbole de paix de justice et subvenir aux besoins des plus faibles. Eladrin l'avait bien formé! Sa maladie était une malédiction, sa croix à porter. Mais son don... Sa connexion avec la force! C'était le plus beau des cadeaux et entre les bonnes mains ce pouvoir pouvait accomplir tellement de bien. Il ne le voyait pas autrement. Certes, avoir réussi à dévorer l'énergie de Aiyla ainsi que de quelques plantes ou petits animaux l'effrayait et il savait qu'il devrait être extrêmement prudent avec cela. Mais les possibilités que cela lui ouvrait... Avec le maitre adéquat, son pouvoir deviendrait plus grand et son objectif d'aider les autres se réaliserait surement. Mourir inutilement de sa maladie ça non. Derothar ne l'accepterait jamais, quelque chose de plus grand l'attendait, il en était certain!

Observant cette fois-ci les membres du conseil et Cetana tour à tour, il posa une main contre son torse. Il souhaitait réagir à ces mots, même si Cetana semblait avoir déjà pris une décision. Cela lui importait beaucoup de rebondir là dessus. Il préférait être honnête, quitte à dire une énormité ou une bêtise, sa franchise faisait de lui ce qu'il était également. Il attendit bien entendu qu'un membre du conseil lui fasse un léger signe de tête pour qu'il puisse répondre sans sembler présomptueux.

- Ma maladie...

Il marqua une pause, baissant légèrement le regard avant de le relever, la même lueur déterminée brillant dans son œil unique.

- Je ne crains pas la mort. Mais j'ai peur de ne rien faire et de tout perdre.

L'idée qu'un jour il puisse baisser les bras ou qu'il soit incapable de continuer le hantait. C'était la seule chose qui l'effrayait plus que la mort. Il avait l'opportunité de servir un but plus grand que lui, plus grand que les super puissances et leurs jeux de pouvoirs dans cette galaxie, plus grand la maladie qui le tuait à petit feu. Ce but c'est la paix et protéger tous les opprimés.

La voix de Cetana - après un léger moment de silence, se fit à nouveau entendre.

- Comme apprenti Padawan, prêt à t'accepter je suis.

Derothar afficha un sourire ravi, et s'inclina respectueusement devant Cetana.

- Du fond du cœur je vous remercie, maitre.

Le jeune homme avait du mal à comprendre le regard que Cetana lui jetait après avoir prononcé ces mots. Ce regard semblait dur et il en ignorait la signification exacte. Enfin... Un petit alien de 700 ans, il allait avoir du mal à comprendre pas mal de choses, sans doute! Pour l'instant seul sa réponse comptait. Après 2 longues années, enfin, il avait un professeur. Peu importe qu'il soit sévère, dur, intransigeant...! Derothar comptait bien donner son maximum pour ne pas le décevoir et devenir un chevalier. En se relevant, il sentit un goût de métal dans sa bouche. Aussi discrètement qu'il le put d'un revers de sa manche, il essuya le bord de ses lèvres. Un peu de sang avait coulé, mais il ne se sentait pas trop affligé. Au contraire, il se sentait en pleine forme grâce à ce nouveau tournant dans sa formation! Il croisa à nouveau les bras derrière lui et attendit que quelqu'un prenne la parole suite à cette décision de Cetana.
Aspects : Padawan Persévérant Dégénérescence cellulaire accélérée Humain Combattant au sabre prometteur Sensible à la Force vitale Cicatrice de Guerre

“ Un feu qui brûle en éteint un autre ; une douleur est amoindrie par la vivacité d'une autre douleur. ”

Re: [Dantooine] De grands troubles s'annoncent

Messagepar Cetana (Oracle) » 29 Janvier 2017, 22:21

- Bien, fit la petite créature en devançant toute réaction de surprise de la part des membres du Conseil. Ce problème étant réglé...

Le petit Maître clopinait déjà sur sa canne en direction de la sortie.

- Maître Jeen'j, sur toi je compte pour identifier les autres Padawans qui dans le même cas que Derothar se trouveraient. De mon côté aussi, ouvrir l’œil je vais.
- Oui, cela me paraît plutôt avisé, approuva le Rodien. Si d'autres sont dans le même cas...

Le sas de la salle s'ouvrit et Maître Cetana se retourna, saluant le Conseil d'un bref signe de tête et attendant son nouvel élève. Il se mit à glousser.

- Pas de repos pour toi, je le crains. Allons, ajouta-t-il avant de se détourner.
- Félicitations jeune Marsk, fit malicieusement Maître Raltir avec un sourire en coin, je crois que grâce à toi nous allons chaque jour découvrir pourquoi Maître Cetana était si ... loué par ses élèves, s'amusa-t-il.
- Amuse-toi Maître Leslye, lui parvint la voix distante de Cetana depuis le couloir. Certaines choses j'ai encore à t'enseigner, et lorsque ton tour ce sera...

Personne n'eut besoin de jeter un coup d’œil pour s'imaginer le regard de Cetana en cet instant. Absolument sérieux, et pourtant emprunt d'une lueur malicieuse qui pouvait annoncer le pire. Maître Kamijo se mit à rire à son tour.

- Que la Force soit avec toi, jeune Marsk, conclut Maître Darr, achevant le Padawan.

¤


Le vent soufflait et secouait les herbes hautes régulièrement, tandis que Cetana appréciait les yeux fermés cette brise. Maintenant qu'ils étaient hors de l'enclave, et à quelque distance de celle-ci, le vieux Jedi pouvait apprécier ce petit air de nostalgie, sans toutefois en ressentir les souvenirs douloureux. Le temps avait passé et le vieillard était en paix avec cette époque révolue. Il était bon pour lui de revenir sur cette planète.

- Avec du temps et de la patience, commença-t-il en gardant les yeux fermés, apprendre à nous faire confiance j'espère que nous pourrons. Ne t'attends cependant pas à ce que je partage tout avec toi. De te guider je m’efforcerais, en aucun cas je ne te pousserais.

Le Maître prit une grande et paisible inspiration. Il poursuivit sur le même ton sincère et calme.

- T'aider je puis, si le doute t'éprends. Aussi à me questionner, n'hésite jamais.

Il ouvrit enfin les yeux et descendit de la racine sur laquelle il était perché jusqu'ici, se dirigeant à petits pas vers son apprenti.

- Dis-moi, quelles sont tes lacunes ?

Cetana avait déjà pu en cerner certaines. Mais ce Padawan sortait de deux ans sans maître, sans chercher à progresser autrement que dans une unique discipline. Etait-il conscient des lacunes qu'il avait engrangé ? Avait-il déjà fait ce travail sur lui-même jusqu'ici ?
Aspects : Doyen de l'Ordre Jedi Peur de réitérer les erreurs de ses prédécesseurs Race de Yoda Survivant de la Grande Purge Garde de nombreux secrets sur la Force, obscure et lumineuse Traque le Côté Obscur

Re: [Dantooine] De grands troubles s'annoncent

Messagepar Derothar Marsk (Orazur) » 02 Février 2017, 21:46

Maitre Cetana reprit la parole suite aux remerciements du jeune garçon. Le conseil semblait légèrement abasourdi, et le vieux maitre ne leur avait pas laissé le temps de digérer la nouvelle! A peine avait-il exprimé sa résolution de l'entrainer qu'il faisait déjà demi-tour pour sortir, le son de sa canne frappant le sol résonnant dans la pièce. Il se retourna pour indiquer à Derothar de le suivre d'un signe de tête et le Padawan s'exécuta immédiatement en saluant une dernière fois le conseil pour se placer derrière Cetana. Maitre Raltir lança une petite blague au garçon, lui intimant que son entrainement allait être assez particulier, ce à quoi son vieux Maitre rétorqua que Raltir allait peut-être un jour y revenir aussi. Le Padawan fit de son mieux pour ne pas pouffer de rire à cette remarque, comprenant bien le ton sur lequel Cetana venait de prononcer ces mots. Sérieux et humoristique à la fois! Les encouragements de Maitre Darr se firent entendre en même temps que le rire de Maitre Kamijo. Derothar se retourna une dernière fois, inclinant légèrement la tête avant d'appuyer sur le bouton pour fermer la porte.

- Que la Force soit avec vous, Maitres.


Un peu plus tard...



Derothar avait suivi son maitre jusqu'à l'extérieur de l'enclave Jedi, en pleine nature. Au milieu de nul part, en contact direct avec toutes les formes de vies sauvages, le jeune homme se sentait bien. Grâce à son pouvoir, il pouvait sentir chaque animal présent autour d'eux, mais également l'énergie vitale des plantes qui leur permettait de survivre aux intempéries et diverses créatures herbivores. Cetana semblait apprécier la douce brise qui soufflait tandis que le Padawan lui, était penché devant un petit tas de terre. Les fourmis, ça l'avait toujours passionné. Leur esprit semblait bien plus complexe que d'apparence et leur dévotion pour leur reine était sans faille, presque noble selon lui. Le garçon s'attardait souvent sur des choses comme cela avant. Cela lui faisait le plus grand bien de prendre un bon bol d'air frais et de contempler les merveilles naturelles.

- Avec du temps et de la patience...

Il se releva, observant son nouveau professeur avec attention.

- apprendre à nous faire confiance j'espère que nous pourrons. Ne t'attends cependant pas à ce que je partage tout avec toi. De te guider je m’efforcerais, en aucun cas je ne te pousserais.

Son maitre empruntait un ton plus calme et détendu, loin de son ton parfois réprobateur ou pince-sans-rire qu'il pouvait avoir quelque temps auparavant dans la salle du conseil.

- T'aider je puis, si le doute t'éprends. Aussi à me questionner, n'hésite jamais.

Il semblait encore bien agile malgré son âge, pour monter et descendre ainsi d'une branche sans aucune aide et sans canne pour se maintenir.

- Dis-moi, quelles sont tes lacunes ?

Le Padawan réfléchit un moment. Y avait-il des lacunes autres que celles abordées précédemment...? Malgré l'euphorie d'avoir un nouveau maitre, malgré le stress qu'il éprouvait à peindre un mauvais tableau de lui avec ses défauts, le garçon restait d'un calme imperturbable. Son ancien professeur avait insisté sur son éducation du protocole et du respect. Il s'exprimait toujours avec la plus grande politesse.

- J'espère apprendre à mieux vous connaitre également, maitre. J'ai conscience que la décision de me prendre comme élève a été difficile, je veux me montrer digne de vos attentes.

Marquant une légère pause, il inspira légèrement avant de reprendre.

- Maitre Eladrin me jugeait prêt à passer les épreuves. Selon ses critères uniquement et c'était il y a deux ans. En deux ans... Je me suis tout de même égaré, et je suis clairement rouillé pour certaines choses.

Le Padawan posa sa main délicatement sur son sabre incurvé. Cette arme était une véritable fierté pour lui. Dès son plus jeune âge, Eladrin l'avait entrainé à la forme II, une forme de combat très particulière et ancienne que peu de Jedi maitrisaient encore. En combat contre un autre sabre, elle était redoutable et parmi les plus puissantes. Pas en terme de force, non. En terme de vitesse, d'agilité et de précision. Avec l'ajout de différents mouvements pour pallier la faiblesse de cette technique face aux blasters et l'apprentissage des autres formes de combat pour mieux adapter les cycles, Derothar s'en sortait bien. Cela lui valut tout de même une certaine réputation lors de la bataille de Korriban. Sa formation était loin d'être complète bien sûr, ce type d'entrainement peut durer toute une vie! Et avec un trou de deux ans, il allait devoir vite se remémorer ses cours!

- La forme II demande un entrainement régulier et quotidien. J'y suis attaché, plus qu'aux autres car mon ancien Maitre me l'enseigna dès mon arrivée. Je suis rouillé et de la pratique ne me ferait pas de mal.

Il posa ensuite son regard sur quelques pierres posées au loin. Pour lui, l'usage de la force autre qu'en guérison semblait aussi abstrait que ces quelques caillasses. Sa maladie était un véritable frein dans la vie de tous les jours et étrangement, la plupart des techniques de la Force lui semblaient fermées. C'était bien pour cela que son ancien professeur avait axé la formation sur la méditation, la philosophie, la stratégie ainsi que le maniement du sabre.

- J'ai toujours été faible dans le maniement de la Force, en ce qui concerne... "l’esbroufe". La télékinésie ou les poussées de force, à chaque fois que je m'en sers ma maladie me cloue au sol. C'est à n'y rien comprendre, personne n'a jamais pu arranger cela.

Il regarda ensuite ses mains, d'abord poings fermés puis paumes ouvertes. La guérison... Aiyla lui avait appris beaucoup. Ainsi que les Jedi guérisseurs, mais dans le cas des seconds c'étaient purement par intérêt. Il connaissait les bases ainsi que deux trois opérations précises cependant avec maitre Karbacca il avait failli y laisser sa santé mentale et physique. Le côté obscur est bien étrange et Cetana semblait s'y connaitre un peu mieux. Peut-être pouvait-il l'aider dans cette voie? Aiyla en tout cas était persuadé qu'il accomplirait de grands miracles... Parlait-elle également de sa... capacité?

- Pour la guérison... Et bien j'ai pas mal pratiqué, à vrai dire. Si bien que j'en ai délaissé les autres disciplines...! Et je suis encore loin d'être un guérisseur de génie. Là aussi, bien que les bases soient respectables j'ai énormément de chemin à parcourir.

Le jeune homme arrivait sur une conclusion des plus humbles. Est-ce qu'il était trop dur avec lui même? Seul Cetana serait juge. Il avait bien plus d'expérience dans l'apprentissage des Padawans que Derothar, peut-être avait-il également remarqué des bons points? Bien qu'il soit devenu un Jedi, il restait un Padawan avait pas mal de points à améliorer. Le plus important étant qu'il était conscient de ses lacunes et non pas arrogant comme la plupart des jeunes d'aujourd'hui. C'était pour cela qu'il ne se mêlait pas au groupe des Padawans de l'académie. Son œil unique croisa le regard critique de Cetana.

- En résumé j'ai tout à apprendre de vous, Maitre. Je sais que mon entrainement est bâclé, plein de lacunes... J'ai également ma part de responsabilité pour cette inaction de deux ans, pas seulement les guérisseurs ou d'autres Jedi. Je me suis contenté du minimum et c'est une insulte à la connaissance que Maitre Eladrin a voulu me transmettre. Je vous en prie Maitre... Je veux être meilleur!

Bien qu'il ne soit pas aussi arrogant que les autres Padawans, son impatience ainsi que son désir d'être plus fort pouvaient se ressentir. Ce n'était pas des qualités idéales pour un Jedi, mais chaque génération a ses défauts. Cetana étant de la vieille école, il allait probablement apprendre à la dure ce qu'être un Jedi signifie vraiment.
Aspects : Padawan Persévérant Dégénérescence cellulaire accélérée Humain Combattant au sabre prometteur Sensible à la Force vitale Cicatrice de Guerre

“ Un feu qui brûle en éteint un autre ; une douleur est amoindrie par la vivacité d'une autre douleur. ”

Re: [Dantooine] De grands troubles s'annoncent

Messagepar Cetana (Oracle) » 03 Février 2017, 23:03

Tandis que le garçon s'expliquait et tentait de s'analyser, Cetana restait immobile comme une statue, ses deux mains jointes sur sa canne. Lorsqu'il s'exprima à son tour, son corps ne trahit aucun mouvement, accentuant la dureté de ses mots.

- Pour passer les épreuves, prêt, tu n'es plus, lui confirma-t-il.

Il se mit en mouvement vers son apprenti, s'appuyant fermement sur sa canne.

- Sans la Force, aucune vie il n'y aurait. Chaque être vivant y est sensible, expliquait-il, et chacun lui doit sa présence. Le Chevalier Impérial ne voit cependant en elle qu'un moyen de parvenir à ses objectifs. Le Sith, ne cherche qu'à la plier à sa volonté. L'Ancien tourna un regard calme et apaisé vers Derothar, profitant d'une pause dans sa marche forcée. Sa voix s'était faite murmure. Seul le Jedi l'écoute. Cherche à la comprendre. Se repose sur elle et en fait son Alliée.

Son regard se durcit alors, reprenant de la consistance de l'acier.

- De la Voie du Jedi, il s'agit. Une Voie que tu as abandonnée depuis la mort de ton maître, renchérit-il en pointant une griffe crochue dans sa direction. Un Jedi ne se définit pas comme tel uniquement lorsqu'il sauve des vies, poursuivit Cetana en reprenant sa marche. Sauver des vies n'est pas le propre du Jedi d'ailleurs, fit-il remarquer. Un soldat peut faire de même.

Seul le Jedi écoute la Force. Cherche à la comprendre. A suivre sa volonté. Voilà où était le propre du Jedi pour Cetana. Les mots de son mentor revinrent à la vieille créature.

- Le Jedi, doit avoir l'engagement le plus profond. L'esprit le plus sérieux, cita-t-il. Ton engagement à l'Ordre, à la Force, par ton maitre passait. Pas par toi, statua Cetana en secouant de la tête. Ou peut-être l'avais-tu autrefois, se corrigea-t-il en haussant un sourcil.

La petite créature continuait de faire les cent pas devant son nouvel élève. Pour ceux qui connaissaient Cetana, on pouvait y deviner que Derothar subissait des remontrances, mais heureusement pour le Padawan, ils étaient loin de l'Enclave, et de quiconque.

- Sa mort t'empêchait-elle de communier avec la Force ? De prêter ton oreille à sa parole ? Mmm ? La dégradation de ton état, que de ton fait ne tient. Pire que rouillé tu es, fit-il d'une voix rauque, fermé les yeux tu as, et remarqué tu n'as pas que tu reculais désormais.

Sa parole avait la dureté de l'acier et ses yeux gris métalliques accentuaient et suppléaient cette impression. C'était ce regard que nombre de ses anciens élèves ne supportaient pas, le regard réprobateur de celui qui ne connaissait aucune limite autre que dire la seule vérité.
Cetana soupira, la dureté de ses paroles semblant soudain s'envoler en même temps. Il tourna sa petite tête vers Derothar.

- Beaucoup de chemin tu as à entreprendre, et je ne te laisserai pas t'égarer de nouveau. Mais, si de faire ce que je dis tu te contentes, sans comprendre pourquoi, sans faire tienne la raison, tu n'avanceras pas, insista le Doyen sur les mots. Si à méditer régulièrement avec moi je te forçais, puis soudainement arrêtai, continuerais-tu à méditer seul ? Ou non ?

La question était purement rhétorique, et Cetana n'y attendait pas de réponse. C'était seulement pour lui illustrer ce qu'il tentait de lui faire comprendre. De toute façon, l'expérience parlait pour Derothar : en 2 ans, la méditation n'avait pas été une de ses préoccupations.

- La peur de ta maladie, bien trop présente se trouve chez toi. Du Côté Obscur elle te conduira, plus encore si de l'aide tu refuses. La mienne, celle de la Force, ... énuméra brièvement le vieux sage.

Cette fois ce fût un regard millénaire qui contempla Derothar, celui d'une personne qui comprenait ce par quoi il passait et qui ne le condamnait pas pour autant. Celle d'une personne qui ne cherchait qu'à l'aider.

- Retrouve la Voie du Jedi, lui intima le petit Maître avec douceur. La Force tu dois écouter. Fais-t-en une amie.
Aspects : Doyen de l'Ordre Jedi Peur de réitérer les erreurs de ses prédécesseurs Race de Yoda Survivant de la Grande Purge Garde de nombreux secrets sur la Force, obscure et lumineuse Traque le Côté Obscur

Revenir vers « Bordure Extérieure »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité